Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Où se former aux gestes qui sauvent ?


Publié le 25 mars 2015 par Madame Pimpom

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais te donner quelques chiffres afin de te motiver à franchir le pas !

Tout d’abord, en France, seulement 50% de la population est formée aux gestes qui sauvent, contre 95% pour les Norvégiens et 80% pour les Autrichiens. Nous faisons donc partie des mauvais élèves…

formation aux premiers secours où comment pourquoi

Crédits photo (creative commons) : Felix E. Guerrero

Il faut savoir qu’une personne victime d’un arrêt cardiaque n’a que 50% de chances de survie au bout de 5 minutes sans geste de réanimation, et ça chute a 15% au bout de 10 minutes.

Pourtant, ces gestes simples peuvent sauver des vies, il suffit juste de passer une petite formation.
Et la je te vois venir : mais où peut-on passer cette formation ? Combien ça coûte ? Combien de temps ça dure ?

Pour passer cette formation, il suffit de se renseigner auprès de la Croix Rouge, de la Protection civile, de la Croix Blanche ou de la caserne de pompiers de ta commune. Pour le prix, ça varie entre 20€ et 50€ pour une dizaine d’heure de formation. L’âge minimum requis est de 10 ans, ce qui montre bien que les gestes sont simples à apprendre !

La formation est assez ludique, parce qu’elle reprend des situations de tous les jours (se couper avec un couteau de cuisine, se faire ébouillanter avec l’eau des pâtes…).

Eh oui, les accidents domestiques représentent une bonne partie des blessés que nous (pompiers, ambulanciers et autres) amenons aux urgences, ça va de la simple coupure bénigne à la brûlure (chimique ou thermique) la plus grave.

Je t’en dirais plus sur les gestes les plus simples dans un prochain article !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mlle Moizelle

Il faut préciser qu’il est indispensable de « réactualiser » ses connaissances en refaisant les stages à intervalles réguliers (je ne sais plus exactement tous les combien de temps…). J’ai passé mon AFPS -attestation de formation aux premiers secours quand j’étais au lycée. Je connais les bases, mais cette AFPS ne « vaut » plus officiellement car dépassée… C’est vrai qu’une piqure de rappel pour certains éléments ne seraient pas du luxe, mais l’obligation de repasser les stages vient surtout des quelques changements réguliers (par exemple, nombre de respirations bouche-à-bouche entre pressions de massage cardiaque qui évoluent au fil des ans).

le 25/03/2015 à 14h27 | Répondre

Nilith lutine

… Ou le coup de mettre le bébé la tête en bas en le tenant par les pieds ! 😀 (C’est en prenant l’exemple de ce vieux conseil que la prof qui organisait chaque année cette formation nous expliquait que c’était important de se « mettre à jour », et pourquoi du coup ça l’intéressait de suivre la formation avec nous chaque année.)
Ici j’ai suivi la formation à 14 ans. Je ne sais pas si je saurais vraiment gérer une réanimation mais je suis heureuse d’avoir appris tout ça, et clairement j’ai bien en tête toutes les règles de base de sécurité, c’est déjà une première chose importante. (Il y a tellement d’accidents bêtes qui pourraient être évités ainsi…)

le 25/03/2015 à 14h43 | Répondre

Mlle Moizelle

Oui, prévenir les accidents, savoir protéger une zone accidentée et prévenir les secours, c’est le B.A-BA pour lequel tout le monde devrait être formés.

le 25/03/2015 à 15h21 | Répondre

Codie Pas Rond

Ou alors, pour les gestes de 1er secours, sachez qu’il est possible de se former via son employeur, comme Sauveteur Secouriste au Travail. Et c’est gratuit (enfin, c’est l’employeur qui paie la facture).
Soit cette formation est déjà inscrit dans le plan de formation de la structure (avec notamment un % de salariés à former ou recycler).
Soit il me semble qu’il doit être possible de la demander dans le cadre du DIF…mais là je suis moins sûre de moi. A voir avec votre RH.

le 25/03/2015 à 17h40 | Répondre

Chouquette

En effet, l’employeur est tenu de former un pourcentage de salariés au Sauvetage et Secourisme du Travail, par contre le DIF n’existe plus depuis le 01/01/2015.
Son remplaçant, le CPF, ne prend en compte que des formations diplômantes/qualifiantes et les formations prises en charges dans ce cadre dépendent de votre branche.

le 26/03/2015 à 09h49 | Répondre

Codie Pas Rond

C’est parce que je suis fonctionnaire territoriale (non, ne me jetez pas de cailloux ^^), et que pour dans la (les) fonction(s) publique(s) il y a un décret de 2007 toujours d’actualité sur le DIF.
Mais c’est vrai, je ne me tiens pas informée des actualités pour le secteur privé. C’est pour cela que j’avais un doute 🙂
(Pourquoi faire simple…)
Merci Chouquette pour cette rectification ^^

le 26/03/2015 à 11h46 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?