Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Je suis du matin


Publié le 6 novembre 2019 par Doupiou

Si tu lis cet article après ton petit-déjeuner de neuf heures et demie ou que tu es encore au chaud sous ta couette, tu dois te dire que je suis folle.

Mais oui, je le revendique haut et fort : je suis du matin ! Je me lève tôt, même très tôt : cinq heure et demi du matin. Et le pire ? J’aime ça !

Une vraie lève-tôt

Depuis le plus loin que je me souvienne, je me suis toujours levée tôt. Vers six heures. Je n’ai JAMAIS eu de réveil. Jamais jamais jamais.

Mon horloge interne me fait me lever toujours à la même heure, du lundi au dimanche.

Je me souviens quand j’étais plus jeune, je dormais les volets ouverts et ma plus grande satisfaction était de me lever en même temps que les premiers rayons du soleil en été.

Quand j’ai commencé à prendre ma pilule, il était impensable pour moi de la prendre à un autre moment qu’au réveil : tous les jours à la même heure, six heure et demi.

Je fonctionne selon l’adage « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».

Et puis, je fais parti de ces gens qui ont horreur de rester au lit. Une fois que je suis réveillée, impossible pour moi de somnoler des heures et des heures au fond de ma couette. Dès que je suis réveillée : hop ! debout ! Et la journée commence.

Même à l’adolescence, je me suis levée aux mêmes heures et je ne crois avoir jamais fait de grasse matinée au-delà de neuf heure du matin.

En fait, mes parents sont des lèves-tôt tous les deux, je crois que c’est peut-être plus une « forme d’éducation » qu’un vrai besoin du coup !

Crédit photo (creative commons) : Free-Photo (pixabay)

Ma définition de la grasse matinée

Dans ce contexte, je te parle des matins le week-end. J’estime faire une grasse matinée quand mon réveil se situe avant huit heure et demie ! Quand je dis mon réveil, c’est surtout celui de mes enfants ! Puisque pour ne pas réveiller la famille le dimanche, je fais des sudoku dans le lit ou discute avec Mari Barbu en attendant que mes deux monstres adorables chérubins se réveillent.

En fait, je n’ai jamais compris les personnes qui dorment tard. Pour moi c’est une réelle perte de temps. Je pense que dès qu’on est réveillé (sans autres dysfonctionnement du sommeil), c’est que le corps et le cerveau se sont suffisamment reposés ! Alors pourquoi perdre du temps à zoner dans le lit ?

Bien entendu, il faut enlever de tout cela le contexte d’une maladie, d’une grossesse ou d’une grosse fatigue ! Là, je comprends tout à fait la nécessité de se reposer !

Le cycle du sommeil

Petite parenthèse personnelle : j’attache énormément d’importance au cycle du sommeil. Je suis une lève-tôt, oui, mais surtout une couche-tôt !

En règle générale, je tiens pas plus que vingt-deux heures (chez moi dans mon canapé bien sûr !). Je suis très à l’écoute de mon rythme de sommeil et je ne sais absolument pas résister quand le train du sommeil arrive.

J’ai un passé très compliqué depuis toute petite concernant le sommeil : un cambriolage chez mes parents m’a fait devenir somnambule. Et si je ne refais plus de crises depuis très longtemps, je suis néanmoins touchée par des insomnies plus ou moins violentes suivant les périodes.

La particularité est que, même si je m’endors à trois heures du matin, mon cerveau va « automatiquement » se programmer pour se réveiller à cinq heure et demie !

Finalement c’est aussi un plaisir de se réveiller très tôt, cela me permet un chouette temps calme à me préparer avant le morning rush !

Et toi ? Tu es plutôt lève-tôt ou lève-tard ? Quelle est ta conception de la grasse matinée ? Dis-nous tout !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Vee

Faisons bref : tout pareil 😀
(Attendre 7h pour les articles de DMT me semble même long haha)

le 06/11/2019 à 07h17 | Répondre

Doupiou

Ouf je ne me sens moins seule !

le 06/11/2019 à 11h12 | Répondre

Madame Nounours (voir son site)

Team Lève tôt aussi. Comme toi je suis une personne qui se lève tôt le matin, ma grasse matinée ne va pas plus loin que 9h00. Mon mari est également un lève tôt et mon fils est dans le même style.

le 06/11/2019 à 08h17 | Répondre

Doupiou

Pareil ici ! Toute la famille est sur le même cadran !

le 06/11/2019 à 11h12 | Répondre

Raphaelle

Je pense que les gens qui se levent tard (dont je fais partie quand je le peux..) sont surtout des gens qui se couchent tard! Et aussi des gens dont le corps a besoin de plus d »heures de sommeil au total.Devenue maman je suis obligée de me coucher à 22h comme toi donc je me reveille plus tôt mais pour moi ca reste un crêve coeur que d’aller me coucher si tôt.. je ne me sens pas fatiguée, ca me semble une perte de temps de la soirée qui ne faisait que commencer aha 🙂 ! Et le réveil tot reste toujours malgré tout un vrai taumatisme pour mon corps, qui aimerait avoir 10h de sommeil. C’est donc toujours au moment du réveil un arrachement douloureux. Je ne me suis jamais réveillée de moi même sans réveil, sauf certains weekend etuidants, apres 12h de sommeil aha!

le 06/11/2019 à 08h18 | Répondre

Doupiou

Contrairement à toi, je n’ai jamais acheté de réveil, je n’en ai jamais eu besoin !

le 06/11/2019 à 11h13 | Répondre

Virg

+1 je bois mon café tranquille vers 6h30 et les articles ne sont pas encore en ligne, la loose 😉 du coup j’investis dans les magazines.
Un peu pareil sauf que, avant 6h l’hiver; je trouve ça « anormal », il fait nuiiiit et il fait froiiiid ! En revanche, ça m’est beaucoup plus naturel quand les jours s’allongent.
Sans être une inconditionnelle du lève tôt, plusieurs choses m’y ont poussé :
– migraineuse, je sais que trop dormir est une catastrophe. Adepte de la micro sieste également, je mets systématiquement un réveil en sieste du weekend, sinon je fais des cauchemards.
– l’arrivée de bébé : le matin, je suis du genre « faites comme si je n’étais pas là tant que vous ne m’avez pas vue avec un café à la main ». J’apprécie donc énormément ce moment rien qu’à moi le matin, avant le réveil de bébé.
D’ailleurs, cela peut sembler idiot mais j’aime beaucoup le dimanche après-midi quand mon mari et bébé dorment. C’est en quelque sorte une petite bulle où je sais que tout le monde est en « sécurité » à la maison, je peux donc me consacrer sans remord et paisiblement à ce que j’ai à faire (tricot, bouquin, série, cuisine).

le 06/11/2019 à 08h24 | Répondre

Doupiou

Je te rejoins complètement dans l’idée du calme avant la tempête !

le 06/11/2019 à 11h14 | Répondre

Azu

J’ai le même rythme de sommeil que toi (si j’ai bien calculé entre 7 et 8h de sommeil), par contre je me couche plutôt entre 11h et minuit, ce qui fait que je suis levée plutôt entre 7 et 8h.
Personnellement, j’ai aussi beaucoup de mal à comprendre les gens qui se lèvent tard. C’était le cas de mon mari, mais petit à petit il s’est mis à se lever plutôt aussi (au lieu de traîner au lit jusqu’à 11h le weekend – inimaginable pour ma part). Par contre j’ai remarqué que cette influence va aussi dans l’autre sens car je me lève plus tard qu’avant.
En tout cas l’avantage de se lever tôt c’est qu’on peut faire plein de choses le matin, et je trouve ça très satisfaisant ^^

le 06/11/2019 à 13h22 | Répondre

Doupiou

Complètement ! On peut faire tellement de choses le matin !

le 06/11/2019 à 19h44 | Répondre

Abby

Bonjour et merci pour cet article. Je me permets de nuancer ton propos et notamment de répondre à ta phrase « En fait, je n’ai jamais compris les personnes qui dorment tard. Pour moi c’est une réelle perte de temps. » Je suis dans le cas contraire de toi. J’ai besoin de beaucoup de sommeil, et même si moi aussi je me dis que se lever tard me fait perdre beaucoup de temps, je n’ai pas vraiment le choix. Même en ne me couchant pas spécialement tard, si je ne mets pas de réveil je me réveil tard et quand je mets un réveil c’est très difficile de se réveiller. Et ce depuis toujours. Je pense qu’on est pas tous égaux par rapport aux nombres d’heures de sommeil nécessaire et j’envie les gens qui ont besoin de dormir peu car en effet cela me prend beaucoup de temps dans la vie. J’ai déjà essayé de dormir moins sur des durées plus ou moins longues mais pas d’évolution, je suis juste épuisée. Et j’ai toujours trouvé exaspérant les gens qui critiquent les gros dormeurs sans comprendre qu’ils n’ont pas forcément le choix 😉 Voilà j’espère que ma contribution te permettra de mieux comprendre certaines personnes à l’opposé de toi sur ce sujet!

le 06/11/2019 à 13h35 | Répondre

Doupiou

Merci pour ton éclairage. En fait je ne critique pas les gros dormeurs. Je m’estime plutôt chanceuse d’avoir besoin de peu de sommeil. C’est juste que j’ai en exemple un proche qui se couche vers 1h de matin et se réveille vers 14h. Du coup on ne peut jamais rien prévoir le matin et c’est très pénible suivant l’activité

le 06/11/2019 à 19h46 | Répondre

Rusalka

Lève-tôt dès que possible ici aussi, depuis l’enfance. Son corollaire, couche-tôt (ce peut être 21h30) est d’ailleurs un souci avec mon travail où je finis régulièrement à 23h, voire 23h30 plus mes 30minutes de trajet.
Mais je n’envisage pas de changer de boulot pour le moment, je fais la sieste dès que possible pour compenser la perte de sommeil la nuit !

le 06/11/2019 à 19h48 | Répondre

Doupiou

A 23h c’est ma phase de sommeil profond ! Je suis triste que tu finisses si tard !

le 07/11/2019 à 19h39 | Répondre

Mme Grenouille

22h c’est pas tôt, c’est presque tard pour moi !
Je ne traîne pas non plus au lit : 6h15 en semaine et jamais après 8h le week-end (en général plutôt 7h). Par contre, mon mari traîne au lit jusqu’à 9h, du coup quand il se lève j’ai déjà fait plein de choses (dont s’occuper de notre fille) et je suis presque fatiguée !

le 06/11/2019 à 20h07 | Répondre

Doupiou

J’ai de la chance que mon mari soit lève-tôt aussi !
Mais je te rejoins complètement : on en fait des choses entre 7h et 9h!

le 07/11/2019 à 19h41 | Répondre

Maye

Moi je ne suis vraiment, vraiment pas du matin ! Je l’assume mais qu’est ce que j’aimerais en être ! Je suis tout le temps épuisée, une vraie loque le matin, que je me sois couchée tôt ou que je n’ai pas dormi. Je perds tellement de temps à dormir, tellement de soleil dans ma journée… Mais du coup je pète la forme en fin de journée et depuis quelques années j’ai décidé d’arrêter de lutter et de me coucher quand j’ai le coup de barre, entre 23h et 5h du matin. J’en ai marre de regarder la plafond pendant de heures le soir et de perdre encore plus de temps. Clairement si j’ai rdv j’ai besoin de mettre un réveil parce que même quand je me suis endormie a 20h le soir (ça m’arrive régulièrement après une nuit d’insomnie) je ne me réveille de moi même que l’après-midi, parfois même 16h !!! Un véritable enfer. En ce moment je suis contente j’arrive a m’endormir le soir sans trop de soucis vers 22h, mais le matin ya rien a faire je n’ouvre pas les yeux avant 10h, et je suis toute ensommeillée jusqu’au repas de midi, voir même le goûter… (En ce moment je suis en vacances chez ma maman, je dors tellement là bas c’est aberrant).
En bref, je t’envie follement !

le 06/11/2019 à 23h32 | Répondre

Doupiou

C’est marrant parce que même en périodes d’insomnies, je n’arrive pas à me lever plus tard. Par contre je suis au radar toute la journée…
Mais oui je comprends ton commentaire : je m’estime chanceuse de me lever très tôt facilement

le 07/11/2019 à 19h42 | Répondre

Elodie

Moi j’aime dormir mais rarement après 8h30, je suis une couche tôt aussi. De toute façon depuis plusieurs années j’ai enfanté d un petit dormeur qui fait 21h-5h…donc moi je fais 21h30 5h…
C’est fou tout ce sue jai le temps de faire entre 5h et 7h30, du coup j’arrive au boulot j’ai deja l’impression d’avoir fait ma journée !!!

le 10/11/2019 à 17h02 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?