Achat en VEFA : le bonheur ou pas ?

L’achat d’un logement en VEFA peut paraître avantageux à première vue, pourtant derrière ce qui semble être la solution miracle pour acquérir un bien immobilier se cachent des risques et des inconvénients. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects de l’acquisition VEFA pour que vous puissiez prendre une décision éclairée et sans surprise quant à votre projet d’investissement.

Qu’est-ce que l’achat en VEFA ?

Pour commencer, il est important de comprendre ce qu’est réellement la VEFA. Cette sigle correspond à l’acronyme « Vente EEtal Futur Actif ». En clair ? Il s’agit d’une vente immobilière effectuée entre un vendeur et un acheteur, en l’occurrence entre un promoteur immobilier et un particulier, avant que le bien immobilier ne soit construit ou rénové. Le futur acquéreur pourra donc devenir propriétaire d’un bien alors qu’il n’existe pas encore physiquement.

Les avantages d’une acquisition en VEFA

Tout d’abord, c’est une alternative intéressante si l’on souhaite investir dans un bien immobilier à moindres frais. Effectivement, le prix du logement sera inférieur au marché et vous aurez la possibilité de bénéficier de certaines aides financières et fiscales. De plus, comme le bien n’est pas construit, vous pourrez choisir certains équipements et matériaux qui seront installés. Un gain de temps pour faire des travaux est aussi à noter.

Les inconvénients liés à cette forme d’acquisition

Malgré tous ces avantages, l’achat en VEFA présente des points défavorables. Tout d’abord, vous devrez attendre jusqu’à 12/18 mois avant que votre logement soit livré. Ensuite, les retards et les imprévus sont fréquents et peuvent entrainer des coûts supplémentaires non prévus. Ainsi, le budget initialement estimé pourra augmenter voire doubler si des modifications sont demandées par le promoteur. Par ailleurs, des mauvaises surprises peuvent survenir à la livraison, notamment concernant les finitions qui ne correspondent pas aux attentes.

Quelques conseils avant d’acheter en VEFA

– Prenez connaissance des Conditions Générales de Vente (CGV) et des modalités de paiement du promoteur et faites-les vérifier par un professionnel.

  • Demandez une clause suspensive spécifique et exigez un protocole de remboursement en cas de retard.
  • Renseignez-vous auprès des services administratifs pour connaître les servitudes d’urbanisme et autres règlements applicables.
  • Assurez-vous que les diagnostics techniques sont à jour et complets.
  • Faites visiter le bien par un technicien avant sa livraison afin de déceler un vice caché.

Enfin, sachez que le contrat de vente en VEF est régi par le Code de la Construction et de l’Habitation. L’engagement de l’acheteur est très long et les conséquences d’une annulation peuvent être lourdes. Il est donc primordial de prendre le temps de réfléchir avant de signer tout document et toujours veiller à bien comprendre son contenu. Acheter en VEFA peut représenter un excellent investissement pour un particulier. Cependant, il convient de bien se renseigner et de s’entourer de professionnels afin de déjouer toute mauvaise surprise. Seule une analyse minutieuse et objective de votre projet d’achat permettront de prendre la bonne décision et d’assurer un achat satisfaisant et sans stress.

Relatetd Post

20 Comments

  • Flora

    20 juillet 2016

    Ne t’inquiète pas tu finiras par t’habituer à ces imperfections 😉
    Les normes d’accessibilité ne concernent pas la terrasse ou c’est une erreur?

    • Mélimélanie

      20 juillet 2016

      Tu veux la vraie réponse pour la terrasse ou celle du constructeur? lol.
      En gros au début quand on a signé on avait une terrasse a hauteur du carrelage de la pièce à vivre. Puis ils ont du modifier les plans de l’appartement du dessous qui ne se vendait pas. Du coup une partie de notre terrasse est maintenant au dessus d’une pièce d’habitation donc a nécessité une étanchéification plus importante. Et paf 30 cm de marche dans la vue.

      On a fait remarqué au promoteur que ce n’était pas ce qu’on avait signé (et il s’est un peu décomposé quand je lui ai dit ça) mais comme le but ce n’était pas non plus de nous pourrir la vie on a gentiment choisi de fermer les yeux sur ce problème.

      Et ça prouve bien que les normes « handicapées » c’est de la grosse merde parce que quand j’ai fais remarquer que la terrasse n’était plus accessible on m’a dit que ça avait été validé par je ne sais plus quelle commission (pitié dites moi que ce ne sont pas mes impôts qui payent ces gens) car avec une rampe la terrasse devenait accessible (pour en avoir discuté avec une amie architecte pour une marche de cette taille la rampe prendrait toute la place dans ma pièce à vivre… hum hum)

  • Ars Maëlle

    20 juillet 2016

    Haha, autant j’avais voulu rassurer les gens la dernière fois en montrant qu’on peut aussi avoir de bonnes expériences, autant cette fois je retrouve beaucoup de points communs avec notre achat : la marche de 30 cm pour le balcon, les portes géantes qui se cognent si on oublie de les fermer, le sèche-serviette mal placé… et les problèmes de courrier ! chez nous, c’était un peu différent, c’est tout un quartier qui a été livré d’un coup, il n’y avait tout simplement pas de facteur. Donc parfois quelqu’un passait déposer le courrier, sinon on devait aller nous-même le chercher dans une zone d’activité mal fléchée, et on ne savait jamais si la boite était vide parce que rien n’avait été envoyé ou parce que rien n’avait été distribué (en phase d’emménagement quand il y a une tonne de papiers à gérer, c’est pratique)
    Heureusement aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre, et en contrepartie de tous ces petits désagréments, on a un appartement vaste, lumineux, sain, bien ventilé, économe en énergie, aux finitions neuves, avec des prises de courant et Ethernet partout, pas de budget ravalement de façade à prévoir avant 10 ans… On ne veut pas rester toute notre vie ici, mais pour un premier achat, on est très contents, et ça a été très formateur comme aventure.

    PS : pour vos fenêtres, regarde la garantie de parfait achèvement, ce n’est pas normal de subir ça, et vous avez 1 an pour déclarer ce genre de problèmes.

    • Mélimélanie

      20 juillet 2016

      Comme quoi au final on se retrouve un peu tous avec les mêmes boulets :-D.
      La Poste je crois que je n’en reviens pas de leur inefficacité. Le pire c’est quand on me dit : tu devrais être contente d’avoir un service gratuit comme ça.
      1/ C’est pas gratuit c’est nos impôts qui payent une grosse partie
      2/ Un recommandé coûte 6 euros au mieux et ils ont réussi à m’en perdre 2 cette année
      3/ Je préfère payer plus pour avoir un service qui vaut le coup.
      Bref… La Poste c’est une autre histoire.

      Pour les fenêtre ont a trouvé le problème c’est une pièce mal fixé dans les aérations au niveau du cadre de la fenêtre. Donc après avoir démonté puis refixé la pièce c’est bon.

      En revanche malheureusement on n’est pas sorti de l’auberge pour les parties communes et pour le moment même si notre appartement nous plait on est fatigué de devoir encore et encore se battre (réunion de copropriétaire ce soir à 18h30.. youhou…) Donc même si je retrouve les mêmes points positifs que tu cites on a encore un peu de mal a en profiter 🙁

  • Madame Zou

    20 juillet 2016

    Pour avoir aussi acheté en VEFA, je me retrouve aussi sur certains points mais pas tous ! C’est important d’avoir un conseil syndical de qualité (oui, parce que le syndic « imposé » par le promoteur n’en parlons même pas…). Ici, les choses ont bougé chez nous, car nous avons quelques fortes têtes dans l’immeuble 😉 mais force est de constater que ce sont toujours les mêmes qui se bougent ! On est en train de virer le syndic actuel en tout cas et on est allé jusqu’au tribunal (cela a eu le mérite de le faire bouger, donc on s’est fait débouter de notre demande). Bref, il est grand temps que je rédige la suite des mes articles sur le sujet ici 😉

    • Mélimélanie

      20 juillet 2016

      Copine de galère!! Justement fallait que je vienne te parler parce que la situation sur les parties communes n’avancent pas dans le bon sens… Certains des propriétaires on déjà pris contact avec un avocat et moi je fais parties des « fortes têtes » entrain de mettre en place des moyens de communication, d’organiser des réunions, de rassembler des infos et de former des blocs de copropriétaires ayant un poids plus important pour faire bouger les choses…

      J’ai hâte de n’avoir plus besoin de me battre et de n’organiser des réunions entres habitants de l’immeuble que pour boire un verre et faire connaissance!

  • Pitch

    20 juillet 2016

    C’est vraiment pas de chance tous ces problèmes, mais le plus important c’est que vous soyiez content de votre bien maintenant. Pour ma part, j’ai une ancienne collègue qui a aussi acheté en VEFA et quand j’ai vu qu’elle a receptionné son bien 6-8 mois plus tard que prévu je me suis dis que non ce n’était pas pour moi … un autre soucis concernant les VEFA c’est que parfois il faut qu’un certain nombre d’appartement soient vendus pour que les travaux commencent. Donc soit tu achètes un des premiers appart’ avec l’avantage de pouvoir ‘choisir’ le meilleur mais l’inconvénient que tu ne sais pas quand les travaux vont commencer (s’ils commencent un jour… pas mal de cas de dépots de bilan dans ce secteur) ou bien tu achètes un des derniers appart’ mais tu es quasi sur de le réceptionner et en plus quand tu emménageras tu n’auras pas à supporter le chantier des autres appartements. Je ne veux pas noircir le tableau hein, mais le VEFA peut sembler très alléchant de prime abord et tout peut bien se passer mais je conseille juste de bien se renseigner sur les promoteurs (s’ils sont nouveaux/jeunes attention au dépot de bilan avant la fin des travaux… j’insiste car dans ma région il y a 3 immeubles qui n’ont jamais commencé alors que la moitié des appart’s sont achetés) , les délais de livraison et les recours en cas de vice.

    • Mélimélanie

      20 juillet 2016

      Je pense que malheureusement tout achat (neuf ou vieux) entraîne des complications. Je ne connait personne qui m’a dit : « on a acheté et tout s’est passé super facilement. On a eu 0 problème du début à la fin ». Forcément quand tu t’endettes sur 20 ans tu as tendances à mettre beaucoup d’espérance dans ton projet et les déceptions peuvent être plus grandes.

      Je suis d’accord avec toi sur le fait de bien sélectionner son projet. Nous on est parti avec un peu LE promoteur ultra connu et pourtant on aussi rencontré des problèmes comme quoi. Notre seule assurance c’est qu’effectivement on pourra le poursuivre jusqu’au bout il ne fera pas faillite avant (et au pire si on le déleste de quelques sous il les récupéreras avec les péages sur les autoroutes. oups indice :-p)

      • Pitch

        20 juillet 2016

        Dans ce cas on doit être une exception, car on a acheté dans le vieux et on n’a eu aucun soucis, que ce soit avec le prêt, la banque, le notaire, les priopriétaires… compromis signé en avril, clées en juin. Pas de vices, pas d’arnaques, pas de travaux à prévoir à part pour des questions de goûts. Mais bon on avait été echaudés sur une précedente tentative d’achat ce qui explique peut être cela … je vous souhaite bon courage pour que vos derniers soucis soient rapidement derrière vous et que vous puissiez profiter de votre logement comme il se doit !

        • Mélimélanie

          21 juillet 2016

          Tu es l’exception qui fait qu’on se jette tous à l’eau :-D.
          Heureusement que parfois ça se passe bien! Mais un sans faute du prêt à l’emménagement alors ça je n’avais jamais vu. Je suis contente de savoir que ça existe 🙂
          Même pas de problème avec les déménageurs? Oui je cherche la petite bête je sais mais je t’avoue que je n’ai jamais croisé d’achat ou tout se passait au top de A a Z. Mais c’est réconfortant de savoir que ça existe. Peut être pour notre prochain achat!

  • Emma_chan

    20 juillet 2016

    tu ne tes jamais amusée a chercher les actionnaires de ton syndic? parce que généralement tu vas y retrouver ton promot. pratique pour les réceptions à rallonge…

    • Mélimélanie

      20 juillet 2016

      Tu vas rire mais même pas besoin d’aller aussi loin que les actionnaires. C’est une simple histoire d’amitié… Donc effectivement ils se protègent l’un l’autre.

  • MlleMora

    20 juillet 2016

    C’est le souci quand ils veulent livrer au plus vite, les finitions ne sont pas « léchées » c’est sûr. Les défauts que tu as remarqué, tu ne pouvais pas les prévoir avant, en général c’est en habitant dedans qu’on s’en rend compte car sur les plans c’est pas évident. Ça fait la même chose dans les maisons neuves… En tout cas, maintenant c’est ton chez toi, c’est ça le plus important !!
    Pour la Poste, j’avais loué un appart neuf et c’était pareil, ils avaient mis du temps à mettre en place la distribution. Je les excuse toujours un peu car ayant travaillé dans une filiale, j’ai pu voir le fonctionnement, et c’est pas facile du tout…
    Pour les parties communes, dans l’appart que j’avais loué, pareil, ça avait mis du temps avant que l’immeuble soit enfin fermé et sans ouvriers… J’imagine que c’est vraiment pénible quand tu es proprio !

    • Mélimélanie

      20 juillet 2016

      Je confirme c’est pénible et encore en rencontrant d’autres propriétaires de la résidence je me rends compte qu’on n’est pas les plus mal lotis avec mon mari…

      Mais on est entrain de faire bouger les choses. J’ai bon espoir qu’en 2017 on ai enfin un immeuble fini propre et beau.

  • Madame Fleur

    20 juillet 2016

    Je comprend que cela puisse être usant tous ces aller retours ! Courage vous tenez le bon bout !!!

    • Mélimélanie

      21 juillet 2016

      Oui on en voit la fin! C’est ce qu’on se dit à chaque fois qu’on a une petite baisse de morale. Qu’au final le plus dur est dernière nous.

  • Skwal

    22 mars 2018

    En vous lisant je me demande par quoi je vais être manger …
    Car je n’ai malheureusement pu faire aucune visite….
    Les promoteurs m’avait promis une visite et que je leur fais comprendre que je désire voir ou en sont le travaux suite a l’appel de fond qui a été effectué..ben on m a dit qu’il ne font plus de visite pour le moment et que la prochaine sera a la pré livraison…

    • Mélimélanie

      23 mars 2018

      Cette série d’articles n’a pas pour but d’inquiéter j’en suis désolée si c’est l’effet que ça a eu chez vous.
      Je voulais juste essayer de contrebalancer un peu le discours qu’on tendance à tenir les commerciaux des programmes. Oui acheter neuf ça a des avantages mais pas que.
      Il faut garder à l’esprit que tout achat va entraîner une implication forte et que l’achat sur plan n’est pas toujours du « clé en main » comme on a tendance à le voir.
      Mais tout le monde ne vit pas ce que nous avons vécu.
      De plus malgré tous ces « soucis » nous sommes maintenant très heureux de notre appartement et tout va très bien.

  • Cécile

    20 décembre 2018

    Moi j’ai un gros problème, achat en Vefa et le promoteur me donne la date de livraison alors que la salle de bain n’est pas utilisable ( pose de lavabo non fait, pose de miroir non plus, joint de baignoire non fait, pas de trae de baignoire, pas de radiateur) sans compter les extérieurs,garage inondé quand il pleut, pas possible de ce garer sur nos place de parking car des palettes y sont. Sol extérieur non fini…..et j’en passe. Je suis à bout

  • Elora

    13 mai 2020

    Eh bien heureusement que j’avais lu tous tes articles et d’autres avant de me lancer en 2018!! J’étais mieux préparée a toutes ces embûches ! Et pourtant j’aurais du avoir des avantages : constructeur hyper connu, chantier déjà bien en route et la plus part des appartements vendu. Mais ça n’a rien empêché, beaucoup de retard (faut dire que 2019 et 2020 on a pas été gâté entre les grèves de la ratp/sncf qui ont empêché les ouvriers de venir et le coronavirus qui a tout immobilisé je vous laisse imaginer le retard…). Encore que je suis pas la plus à plaindre, en allant voir le chantier un dimanche j’ai rencontré une propriétaire qui elle à été la première à acheter en 2016 !!! Alors acheter en 2016 pour livraison fin 2020 je vous laisse imaginer l’état de rage/dépression des premiers acheteurs…
    Le pire maintenant c’est que je sais de source fiable que mon appartement est finit, mais le promoteur veut tout livrer d’un coup et les autres appartements ne sont pas du tout finit eux… Je bouillonne… Et en même temps j’appréhende les galères de la phase suivante ! T_T

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

6 + 8 =