Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Pourquoi on ne fêtait pas Halloween jusqu’à aujourd’hui


Publié le 26 octobre 2015 par MademoiselleBham

Moi, je ne fête pas Halloween. Au risque d’en offusquer beaucoup, je ne sais même pas ce que c’est.

Tout ce que je connais d’Halloween, c’est qu’on découpe des citrouilles, que les enfants viennent réclamer des bonbons (et que si tu ne leur en donnes pas, ils te jettent un sort !). Et aussi, qu’à cette période de l’année, il y a des déguisements en tout genre, pour petits et grands, dans les magasins. Souvent moches, d’ailleurs ! Mais c’est bien le but, d’effrayer, non ?!

Mes parents avaient horreur d’Halloween. Ils ne comprenaient pas l’idée que l’on fête quelque chose qui n’avait pas de sens pour nous. Ils ne nous ont donc jamais envoyés chercher des bonbons avec nos petits camarades/voisins/autres. Et je crois que ça ne m’a jamais manqué. Il faut dire que l’on n’a jamais manqué de bonbons dans notre enfance.

Bonbons d'Halloween

Crédits photo (creative commons) : Personal Creations

Mes parents allaient même plus loin. Halloween avait tendance à tous nous agacer, surtout la sonnette qui retentissait durant la soirée, et nous n’avions aucune envie de nous justifier sur pourquoi on ne distribuait pas de bonbons. Alors, chaque année, c’était une soirée un peu particulière. On laissait les volets des fenêtres donnant sur la rue ouverts, on n’allumait aucune lumière et on coupait la sonnette. On se retrouvait tous dans la chambre de mes parents (seule pièce équipée d’une télévision dont la fenêtre ne donnait pas sur la rue !) et on regardait un film. J’aime me souvenir de ces soirées en famille.

Il m’a toujours été difficile de faire comprendre à mes copains pourquoi je ne souhaitais pas réclamer des bonbons avec eux. Je ne crois même pas avoir demandé à mes parents d’y aller. Peut-être qu’ils n’auraient pas refusé, d’ailleurs. Ils ne nous l’ont jamais proposé, ce qui est différent.

J’ai toujours eu l’impression que cette fête n’était pas la mienne. Et je n’ai jamais vraiment trouvé que ça ressemblait à une fête. Je n’ai jamais eu envie de me déguiser en monstre (j’ai toujours été plutôt princesse, si tu vois ce que je veux dire) et je n’ai jamais compris l’intérêt de me les geler à la nuit tombée (je suis très très très frileuse) pour avoir des bonbons, alors que je pouvais en manger (presque) quand je voulais. Et bien sûr, mes copains ne comprenaient pas que je ne les comprenne pas, tu vois le truc ?!

Aujourd’hui, je suis grande (adulte, quoi). Je suis sur le point de me marier et je vis dans un autre pays. Je ne sais toujours pas ce qu’est Halloween. Je n’ai aucun regret de ne jamais avoir fait le tour du quartier pour réclamer des bonbons.

Mais nous nous apprêtons à vivre notre premier Halloween en Angleterre. Les décos orange et noires sont arrivées et les promos sur les bonbons aussi. Et il a bien fallu nous demander si nous allions distribuer des bonbons ou feindre notre absence de la maison. Ici, nous avons un avantage : notre maison n’est pas équipée de sonnette. Et vu qu’aucune maison anglaise n’est équipée de volets, pas besoin de se demander si on les laissera ouverts ou fermés.

Pourtant, fêter Halloween ici me semble moins farfelu. Disons que c’est une fête anglo-saxonne. Alors, ça a du sens que les petits enfants d’ici fassent le tour des maisons, déguisés en zombies et autres princesses.

Quand nous sommes arrivés, nous nous sommes promis de nous intéresser à la culture anglaise et de nous intégrer au maximum. Je ne sais pas si un jour nous fêterons Halloween avec autant de conviction que nos voisins, mais je sais que j’ai envie de comprendre. Comprendre pourquoi cette fête est si présente et si aimée (si bien qu’elle s’est un peu propagée dans le monde entier). Comprendre ce qu’est l’esprit d’Halloween.

Alors, cette année, nous achèterons sûrement un de ces énormes paquets de bonbons, nous remplirons un saladier et nous ne jouerons pas à cache-cache dans une maison toute noire. Nous inviterons peut-être même des amis à passer la soirée chez nous, pour partager un bon repas et regarder des films d’horreur, pour rester dans le thème des déguisements effrayants.

Mais pour être honnête avec toi, je crois que quand des enfants viendront agrandir notre famille, nous nous poserons vraiment la question de savoir si oui ou non, Halloween devra faire partie de nos célébrations. Nous ne sommes pas en Angleterre depuis assez longtemps pour nous sentir d’ici. Et même si nous restions en Angleterre, adopterions-nous cette fête qui n’est pas vraiment la nôtre ?

Et toi ? Que penses-tu d’Halloween ? Allais-tu faire le tour des maisons quand tu étais petite ? Comment vivais-tu cette période ? Raconte !

Toute cette semaine, on fête Halloween sur le blog ! Au fil des articles, viens partager ton ressenti et tes préparations dans les commentaires… pour une fête vraiment magique !

Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Licorne (voir son site)

Comme je me retrouve dans ton témoignage ! J ai toujours vu dans cette fête un aspect commercial ! Quand j étais gamine personne ne fêtait Halloween et puis en 4/5 ans c est devenu un phénomène la fête à ne pas rater des déguisements et bonbons partout ! Mes parents donnaient des bonbons aux voisins mais nous n avions pas le besoin et / ou l envie de participer donc on restait à la maison ! quand j aurai des enfants on verra car comme toi je pense que ce n’est pas ma culture… mais l avenir nous le dira !

le 26/10/2015 à 07h20 | Répondre

Madame Lune

Ici tout pareil. Jamais fêté halloween. On se cachait même comme toi pour ne pas ouvrir la porte jusqu’au jour où on a eu l’idée de placarder sur la porte une affiche « une méchante et horrible sorcière nous a volé tous nos bonbons. Elle a un chapeau pointu et une énorme verrue sur le nez. Essayez donc de la rattraper…. En attendant bois n’avions plus rien a distribuer »
Depuis, personne ne sonne:)

le 26/10/2015 à 07h46 | Répondre

sarah

tout pareil ici! il faur dire que j’habitais a la campagne et personne ne fêtait vraiment halloween! il y avait bien quelques magasins qui essayaient tant bien que mal de vendre des déguisements et des bonbons mais je ne suis pas sûre qu’ils aient eu beaucoup de succes… et aujourd’hui heu c’est pareil en fait, j’habite toujours la compagne et halloween n’existe pas ici il faut croire, en tout cas je n’ai jamais recu la visite de personne 🙂

le 26/10/2015 à 08h29 | Répondre

Dubmel

Je n’ai jamais fêté Halloween en France, et je ne savais même pas que ça se faisait, mais il faut dire que ça fait 13 ans que je suis partie !
Par contre, ici en Irlande je suis ravie de le fêter, c’est une super antidote aux jours tout gris et pluvieux…

le 26/10/2015 à 12h39 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Je dois être trop vieille et comme je ne vient pas d’une grande ville, je n’ai jamais fêté Halloween.
Cela ne m’a pas manqué !
Le seul truc que je faisais un peu plus âgée, c’est de faire une lanterne dans une citrouille. Ça m’amusait et c’était joli !

le 26/10/2015 à 14h05 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Je ne fêtais pas Halloween non plus, et dans mon hameau perdu, personne ne venait quémander de bonbons. (Bonbons qui étaient rares par chez moi en revanche !)
Puis il y a eu l’anniversaire d’une amie de ma mère, un 31 octobre, dans l’ambiance Halloween, qui était tout bonnement extraordinaire (avec mes yeux d’enfant du moins).

Finalement, ce n’est que plus tard, vers 12 ans, que j’ai enfin pu faire un Halloween en allant frapper aux portes, avec une copine. J’avais tanné ma mère pour qu’elle me fasse un déguisement de diable, et m’étais bricolé des cornes sur un serre-tête.
Sauf que… la récolte fut maigre : manifestement, on passait après le gros de la troupe d’enfants. Et on nous dit même que nous étions « trop grandes pour ça », en daignant nous lancer deux bonbons malgré tout. Mauvais souvenir !

Depuis, j’ai lâché l’affaire.
Je ne fêterais pas Halloween d’office. En revanche si mes enfants veulent le fêter, je les aiderais volontiers à trouver un costume, et je les accompagnerais faire la collecte (même que je veux bien me déguiser – j’aime bien me déguiser, alors même si je ne suis pas fan de cette fête, si j’y participe, autant me mettre dans l’ambiance !). Si des enfants viennent frapper à la porte, je prévoirais des bonbons.
Et puis, je compte fêter les saisons : il devrait donc y avoir une base de déco automnale… Pourquoi pas ajouter quelques touches spéciales Halloween, ce jour-là ! Rien de très évolué, mais une lanterne citrouille, des silhouettes de chauve-souris aux fenêtres côté rue, un fantôme suspendu (http://www.facile-fete-deco.com/diy-fantomes-suspendus-m60183.html), de gros yeux dans un arbre (https://www.pinterest.com/pin/263108803201452611/).
Par contre je ne me verrais pas organiser de fête d’Halloween, a priori. (A priori… les enfants peuvent se montrer persuasifs, et après tout, j’aime bien chercher des idées. En revanche je déteste les trucs gores, donc ce qui est certain, c’est que je ne verserais jamais de ce côté !)

Cela étant, j’ai l’impression que Halloween est en nette perte de vitesse en France, de moins en moins de lieux se prêtent au jeu, dans les magasins on passe direct à Noël. La mayonnaise n’a pas pris, dirait-on ! À moins que je ne me fasse des films, quelqu’un aurait observé la même chose ? (Ou l’inverse !)

le 26/10/2015 à 18h25 | Répondre

Lili

Exact! Quand j’avais 7-8 ans, j’avais fêté Halloween(-je suis de la génération 1985)…C’était tout nouveau et ça a eu beaucoup de succès, je dirais pendant 8-10 ans mais j’ai remarqué également cette perte de vitesse pour cette fête en France depuis quelques années…Je vois de moins en moins de décos d’Halloween fin septembre et octobre…Cette année, par contre je vois déjà les chocolats de Noël fleurir!

le 26/10/2015 à 21h59 | Répondre

Mme Pétillante

Je ne suis pas spécialement attachée à Halloween en particulier, mais comme j’adore me déguiser, c’est une fête que j’aime bien ! Mais j’ai rarement eu l’occasion de réellement faire quelque chose pour Halloween, à part quelques soirées de récolte de bonbons étant gamine.
Du coup cette année j’ai décidé d’organiser une soirée Halloween à la maison avec une dizaine de copines. Finalement c’est plus pour l’esprit de se retrouver entre filles, passer une chouette soirée et rigoler (et pouvoir se déguiser hihihi).

le 26/10/2015 à 23h34 | Répondre

Madame Teddy

Je n’ai jamais fêté Halloween étant petite. Enfant, je vivais dans un pays à 1000 lieues de cet univers, et ça ne m’a jamais manqué. J’ai découvert Halloween à travers les films américains, une fois rentrée en France à l’adolescence. La seule chose qui m’attirait dans cette fête était la possibilité de se déguiser, et surtout se déguiser en autre chose qu’en princesse. Et j’adore les ambiances sombres, mystérieuses et un peu morbide (l’univers des films de Tim Burton est entre autre mon paradis).
Devenue adulte, j’organise de temps en temps (environ 1 année sur 2) une soirée Halloween à la maison entre adultes, juste pour le plaisir de me déguiser et de créer une déco à la maison dans cet ambiance que j’aime tant. Je m’éclate à cuisiner des tartes à la citrouille et à découper ma citrouille, choisir mon maquillage et mon déguisement, installer mes fausses toiles d’araignée. Mes amis apprécient toute cette préparation, et on passe généralement une bonne soirée, à rigoler et faire des jeux de société.
Fêter Halloween de cette façon me convient bien, et me permet de mettre un peu d’animation et de couleur dans cette période d’automne au moment où les jours commencent à devenir gris et moroses.

le 27/10/2015 à 09h59 | Répondre

Mme Pétillante

Exactement comme toi ! 🙂

le 27/10/2015 à 21h10 | Répondre

Milune (voir son site)

Je n’ai jamais fêté Halloween étant enfant tout simplement parce que je n’en avais jamais entendu parlé. J’ai 33 ans et je crois que lorsque j’étais petite ça ne se faisait pas du tout en France. J’ai commencé à le fêter à mon adolescence. Et depuis que je suis adulte et surtout depuis trois ans que je vis en maison et que donc je peux décorer mon jardin ( je suis très déco et très fête ) je kiffe encore plus. Malheureusement il est vrai qu’en France on ne trouve pas énormément de déco d’Halloween ce n’est pas très démocratisé c’est dommage je trouve. Du coup j’achète un peu de déco tous les ans sur ebay. Et j’espère qu’un jour mon jardin sera aussi décoré que celui des américains pour Halloween …

le 29/10/2015 à 18h13 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?