Menu
témoignage

Petit point sur les progestatifs

La grossesse est intimement liée à la sécrétion de l’œstrogène et la progestérone. Les deux hormones participent en fait au cycle menstruel. Ils jouent ainsi des rôles prépondérants dans la contraception grâce à la prise de pilules. Parmi les solutions prescrites par un médecin, il existe les pilules progestatives.

Qu’est-ce que le progestatif ?

Deux solutions sont proposées par un médecin pour bloquer la gestation. Soit, il indiquera la prise d’une Oestroprogestative. Elle est conçue en combinant l’œstrogène et la progestérone. Soit, il indiquera un traitement à base de pilule progestative. Pour ce cas précis, tu consommeras régulièrement une dose infime de progestative de synthèse. Elle est composée uniquement d’une seule molécule. Il s’agit de la raison qui a poussé les chercheurs à l’appeler microprogestative. Tu peux voir principalement sur le marché des médicaments génériques conçus avec du désogestrel ou le lévonorgestrel. À noter qu’il existe d’autres formules telles que le norgestimate ou la drospirénone. Bref, les molécules ont chacune leurs propres modes d’action. Certains vont épaissir la sécrétion du col de l’utérus. De ce fait, le ou les spermatozoïdes ne parviendront pas à se frayer un chemin jusqu’à l’ovule. L’ovulation est donc quasi impossible. Un autre effet à citer est la disparition des règles. D’autres molécules produisent quant à eux l’opération inverse en n’effaçant pas complètement l’ovulation. En revanche, les passages des spermatozoïdes seront difficiles à cause du rétrécissement de la glaire du col de l’utérus. En clair, le cycle menstruel n’est donc pas impacté d’où la présence des règles tous les mois.

Quels sont les avantages des progestatifs ?

Nombreux sont les avantages à mentionner après l’utilisation d’un microprogestatif. En ce qui concerne son efficacité, les scientifiques annoncent un taux de réussite avoisinant les 91 %. Cela implique cependant que la règle de la prise quotidienne devra être respectée à la lettre. De plus, la pilule ne doit pas être associée à d’autres médicaments thérapeutiques. Les effets secondaires sont limités, car le cachet est dépourvu d’œstrogène. Parmi les risques constatés sur les pilules combinées, tu peux être confrontée à des maladies vasculaires ou veineuses. Les problèmes liés aux règles douloureuses sont aussi solutionnés par les progestatifs. En effet, ils minimiseront de manière concrète les symptômes prémenstruels. J’ai constaté que le jour de règle est réduit. Par ailleurs, les saignements sont moins abondants que tous les mois. En cas d’arrêt du traitement, le cycle d’ovulation revient à la normale.

Les progestatifs peuvent devenir un traitement ?

Les progestatifs ne sont pas uniquement dédiés pour la contraception. Je recommande aussi l’hormone stéroïdienne en cas d’insuffisance lutéale. Après la ménopause, les femmes ne peuvent plus être enceintes. En apportant une dose de progestatifs de synthèse, il est possible de maintenir la gestation. D’ailleurs, tu peux aussi compter sur le produit pour te préserver contre certaines hémorragies à l’intérieur de l’organe de reproduction. Avec un dosage élevé, ils constituent un élément thérapeutique contre le cancer du sein. Il existe aussi la Noréthistérone, qui est aussi un progestatif. Avec l’estrogène, cette hormone joue un rôle essentiel dans le cycle de menstruation et l’ovulation.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire