Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Créer un duplex : l’opportunité qu’on attendait


Publié le 11 mai 2016 par Madame Alto

Un jour d’hiver 2014, lovée sur le canapé avec mon chéri, devant une célèbre émission télé où un agent immobilier encore plus célèbre cherche des appartements ou des maisons pour des particuliers, je fais le commentaire suivant : « Si c’était nous, je ne suis pas sûre qu’il trouverait, vu nos exigences. Le mieux, en fait, ce serait que le voisin du dessus vende. On n’aurait plus jamais besoin de déménager, et on privatiserait les parties communes ! »

Pour te mettre dans le contexte, mon chéri est propriétaire d’un charmant trois-pièces atypique dans une toute petite copropriété de cinq appartements :

  • deux studios au rez-de-chaussée,
  • un trois-pièces au premier,
  • un trois-pièces au deuxième (c’est nous, celui-là !),
  • un studio (ou petit deux-pièces) au troisième (cet appartement est en fait des combles aménagées, il est donc très mansardé, aux dires de mon chéri).

L’immeuble se situe dans une ville, voire un quartier, voire une rue qu’on adore. Pour nous, ce serait un déchirement de devoir déménager ailleurs.

Bon, rien ne presse, car un trois-pièces, pour nous deux, c’est largement suffisant ! Mais lorsque la famille sera agrandie (dans l’idéal, je souhaiterais plus qu’un ou deux enfants), ce sera plus compliqué. Il nous reste encore entre cinq et dix ans avant la réalisation de ce projet, donc on est larges, mais ce doux rêve d’agrandissement de l’appartement reste dans un coin de notre tête.

Agrandir son appartement par un duplex

Crédits photo (creative commons) : alex.byworth

21 juillet 2015 : J – 5 avant mon mariage avec mon chéri.

Afin de préparer cette grande journée, je suis en congé la semaine précédant le mariage. Deux de mes super témoins viennent m’aider à finir les éléments décoratifs. Après une matinée bien chargée, on va profiter du soleil, en allant manger une succulente pizza (j’adore les pizzas !) en terrasse en bas de chez moi. En revenant à l’appartement, vers 14h, je vois mon voisin du dessous rentrer chez lui. Bizarre, mais bon…

Quinze minutes plus tard, j’entends le hall d’entrée s’ouvrir. Et là, j’espionne je surprends mon voisin en train d’expliquer le fonctionnement des parties communes, de la copropriété, etc. Tiens, il veut louer ? Ou mieux encore, il vend son appartement ??

Ni une, ni deux, j’envoie un texto à Chéri. Lui qui d’habitude me rappelle trois heures plus tard divise son temps de réponse par trois mille six cents ! Sur ses ordres, je vais chercher l’appartement du voisin sur les sites internet spécialisés dans les ventes immobilières. Le hic, c’est que je ne sais absolument pas à quoi ressemble l’intérieur de cet appartement.

Au bout d’une bonne heure de recherche (j’en ai profité pour regarder les villas en vente près de chez nous, mais à 8,5 millions d’euros, c’est un peu au-dessus de notre budget. En plus, la maison d’amis de 90m² me semble trop petite pour accueillir notre famille qui habite à dix minutes de chez nous… hum hum), bref, au bout d’une heure de recherche, je sélectionne deux annonces, dont une qui me semble vraiment correspondre à l’appartement du voisin. J’envoie les liens à mon chéri. Et là, le couperet tombe : il reconnaît immédiatement son appartement.

Il vend !!! Est-ce que tu aperçois la petite idée nichée dans un petit coin de notre tête qui resurgit ? Elle resurgit même en version amplifiée, puisqu’on espérait agrandir l’appartement avec un studio, alors que là, on passerait d’un trois à un six-pièces ! Mon chéri dégaine son téléphone et appelle le voisin : rendez-vous est pris pour le soir même.

On visite l’appartement. C’est exactement le même que le nôtre, mais agencé un peu différemment : il y a une douche au lieu d’une baignoire, une cloison a été modifiée pour faire bureau + salle à manger, mais bon, on se sent bien chez lui, et on commence à réfléchir au potentiel de l’appartement. Bref, on est sur un nuage, mais quand on commence à parler du prix, notre voisin annonce : « Mon prix de départ de négociation X + 20.000€ ! » (X, c’est le montant qu’il a indiqué sur l’annonce internet.)

Gloups.

On lui confirme qu’on est très intéressés par le bien, mais que là, bah, on se marie samedi, on part en voyage de noces lundi pour deux semaines, et on n’a donc pas trop le temps d’y réfléchir vraiment posément (et il faut aussi qu’on digère l’inflation prise en vingt secondes).

Et puis, avant tout, on souhaite nous faire confirmer par un professionnel que la création du duplex est possible, c’est-à-dire que l’ouverture du plancher peut se faire assez aisément (parce que, pour simplifier, casser un plancher/plafond, c’est détruire une partie d’un mur porteur, donc la validation d’un expert dans ce domaine est nécessaire pour déterminer les renforts qu’il faudrait créer pour ne pas faire s’effondrer tout l’immeuble).

Notre voisin nous indique qu’il n’a pas d’offre concrète pour le moment, mais que des contre-visites sont prévues. Il nous assure cependant qu’à prix équivalent, il nous donnera la priorité sans problèmes, et qu’il ne voit aucun souci à faire valider le projet par un expert (expert dont on apprendra le nom d’ingénieur structure plus tard). Ça, c’est cool !!

On rentre chez nous, et on se lance un petit regard complice : « Oooh, c’est trop bien ! »

Alors oui, c’est trop bien, mais clairement : pas à ce prix-là. Il faut aussi qu’on s’assure de notre côté qu’on peut se le permettre (et parler d’argent avec mon chéri, c’est toujours un peu délicat…). Et puis, côté timing, pour nous, ce n’est pas l’idéal. Mais si on ne le fait pas quand l’occasion se présente, je ne suis pas certaine que celle-ci se représentera de sitôt (par exemple, notre voisin est resté quinze ans !!).

Bon, ce n’est pas tout ça, mais moi, j’ai un plan de table à finir et un candy bar à ne pas trop dévorer avant le mariage !

*Alerte spoiler* : si tu arrives frustrée au bout de ce billet, je te confirme qu’on a acheté l’appartement ! Mais entre la signature du compromis de vente et la réalisation des travaux, il y a un océan qu’on traverse à la rame percée…

Et toi ? Ton lieu de vie est trop petit pour tes projets ? Mais tu l’adores quand même ? Songes-tu à le faire agrandir ? Par quels moyens ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

12   Commentaires Laisser un commentaire ?

Maëlys

Ohhhh je veux savoir la suite!!
Pourquoi a-t-il ajouter 20 000 au prix de départ?

le 11/05/2016 à 10h22 | Répondre

Madame Alto

Je t’avoues que je n’ai pas très bien compris son argumentaire car il était déjà un peu au-dessus du prix du marché sans ajouter 20 000€….
Je pense qu’il a surtout compris qu’il était en position de force et qu’il voulait le vendre au prix qu’il souhaitait c’est à dire X : chose qu’il a réussi 🙂

le 11/05/2016 à 10h56 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Je suis trop intéressée, tu as éveillé ma curiosité !!!
D’autant que j’avais eu cette idée aussi pour l’appartement de mes beaux parents 🙂
Donc je veux bien savoir comment cela se passe par la suite !!!

le 11/05/2016 à 10h26 | Répondre

Madame Alto

C’est une belle idée un duplex après je ne sais pas si c’est la meilleure!
Tout dépend également de la copropriété des appartements ( Oui, il faut avoir l’accord de la copro: c’est un point dont je parle dans mon futur billet)

le 11/05/2016 à 11h00 | Répondre

Madame D

J’ai hâte que tu nous raconte ! Et voir les travaux !

le 11/05/2016 à 10h49 | Répondre

Madame Alto

Merci! Moi aussi, j’ai hâte de voir les travaux! A l’heure d’aujourd’hui ils ne sont pas encore commencés ( mais là ce n’est qu’une question de semaine 🙂 )

le 11/05/2016 à 13h12 | Répondre

Lauriane (voir son site)

J’ai envie de dire : wow, la chance ! (mais en même temps tu as le mérite d’avoir repéré l’opportunité puis d’avoir sorti les rames…)

Nous aussi on adorerait acheter l’appartement à côté du nôtre. En plus il y aurait moyen de cloisonner différemment pour recréer un studio qu’on pourrait mettre en location pour financer une partie du prêt… Mais à tous les coups notre voisin se dit la même chose et attend qu’on vende notre appart 🙂

le 11/05/2016 à 11h40 | Répondre

Madame Alto

Pour le coup on a eu effectivement beaucoup de chance car si je n’avais pas été à l’appartement ce jour-là, nous n’aurions pas été courant qu’il vendait.
Sinon pour ton voisin, il faudrait y aller au culot: lors d’une de vos rencontres pour lui faire comprendre qu’il vous fasse signe si un jour il vend!

le 11/05/2016 à 13h17 | Répondre

MlleMora

C’est génial que votre projet puisse se concrétiser ! Quelle coup de chance que le voisin vende et que tu le saches ! C’est sur que les voisins ne pensent pas toujours à dire aux voisins qu’ils vendent… Hate de connaitre la suite et merci de nous avoir spoilé car ça aurait été dur de pas savoir !!

le 11/05/2016 à 13h37 | Répondre

Hibiscus

Quelle bonne idée. Mes parents ont agrandi leur maison de ville avec le rez de chaussé de l’immeuble mitoyen en copropriété. C’était une excellente solution.

le 12/05/2016 à 09h53 | Répondre

Elorya

Super occasion! Comme quoi t’étais là au bon moment, la vie te sourit ! 🙂

le 12/05/2016 à 13h14 | Répondre

llily_

super idée ! je reflechis depuis quelques semaines a faire la mm chose tellement d’interrogations….

le 20/06/2016 à 15h45 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?