Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Ménage vert : (r)évolution des éponges et nettoyants fait-maison


Publié le 17 novembre 2019 par Gwénaëlle

Après t’avoir expliqué comment réaliser un tawashi facilement et gratuitement, je t’avais promis de revenir dans un second article pour t’expliquer comment nous utilisons ces éponges au quotidien. Me voici donc de retour, avec quelques astuces et recettes pour un « ménage vert » (plus écologique et plus économique), testé et approuvé chez nous !

Quelle éponge pour faire la vaisselle ?

Déjà, premier point, entendons-nous bien : nous avons un lave-vaisselle ! La vaisselle du quotidien se lave donc très bien toute seule. 😉

L’éponge utilisée sert uniquement pour la vaisselle qui nécessite un « gros » lavage (principalement les casseroles ou les plats passés au four où « ça attache » au fond).

Comme évoqué dans mon précédent article, nous avons renoncé aux éponges « classiques » (qui contiennent des millions de bactéries et de germes et qu’il faudrait donc changer toutes les semaines pour éviter notamment une infection intestinale). Mais la remplacer par quoi ? Tu vas le voir, ça a été (un peu) la révolution dans ma cuisine…

Premier essai : nous avons donc tenté l’éponge tawashi réalisée avec des chaussettes… mais ça ne « gratte » pas suffisamment pour laver correctement. Next !

Deuxième essai : nous avons acheté sur Etsy une éponge tawashi double face, faite en coton et en jute, afin d’avoir une matière plus « dure » pour gratter. C’est mieux. Mais ça n’est toujours pas suffisant et surtout, pour nous, l’éponge n’est pas assez souple pour être bien maniable.

Troisième essai : nous avons utilisé une éponge en silicone (achetée en magasin chez Sostrene Grene mais tu peux en trouver en ligne par ici). Points positifs : elle est très maniable et elle se met au lave-vaisselle pour être lavée. Point négatif : ça ne gratte toujours pas assez !

Quatrième essai : nous avons utilisé une brosse (achetée également chez Sostrene Grene et à trouver en ligne par ici). Oui, succès ! Enfin, ça gratte correctement. Le point négatif ? Il faudra changer (et donc acheter) une nouvelle tête de brosse quand elle sera usée (le manche peut lui se conserver).

Conseils et astuces à propos des éponges pour la vaisselle !

Evolution des diverses éponges testées chez nous pour la vaisselle !

Petite astuce (encore non testée par nos soins) : j’ai récemment lu qu’on pouvait utiliser une « poudre » de coquilles d’œufs mixés et une simple éponge tawashi pour frotter efficacement les casseroles et autres plats. Tu as déjà testé ça ? Je me le note en tout cas pour un prochain essai…

Quelle éponge pour le nettoyage de la maison ?

Là encore, il n’y a plus d’éponge classique chez nous.

Pour laver la table de la cuisine (et pour remplacer le papier essuie-tout qu’on utilisait avant), j’ai découpé des carrés dans un peignoir de bain devenu trop petit pour mes filles. Et ça fait très bien le job !

Pour les poussières et pour essuyer rapidement par terre lorsqu’un aliment ou un verre d’eau tombe par terre, nous avons des chiffons en microfibres. Nous vaporisons un mélange vinaigre blanc + eau. Nous les utilisons à usage unique, et hop ils vont rejoindre la corbeille à linge sale ensuite.

Pour laver les vitres, nous utilisons les mêmes chiffons ou nous utilisons du papier journal récupéré par mon Amoureux sur son lieu de travail.

Pour laver dans la cuisine, la salle de bain ou les toilettes, nous avons nos éponges tawashi ! Et nous utilisons simplement un mélange de vinaigre blanc + eau pour nettoyer.

Conseils et astuces pour un ménage vert chez soi

Petite astuce : je fais macérer des zestes de citron dans du vinaigre blanc pour que ça prenne une bonne odeur de citron

Conseils et astuces pour un ménage vert chez soi

Zoom sur nos lingettes découpées dans un vieux peignoir de bain

Tout ce petit monde (carrés découpés dans le peignoir, chiffons, tawashi et la serpillière utilisée pour le sol) va une fois par semaine dans la machine à laver. Je fais alors tourner celle-ci à 60° avec uniquement du vinaigre blanc (à peu près une demi-bouteille) dans le bac à lessive. Comme j’utilise une lessive faite par mes soins (merci Doupiou pour la recette !), il est de toute façon nécessaire de décrasser la machine à laver régulièrement. J’en profite : nettoyage de la machine et des chiffons en même temps !

Des recettes de nettoyants naturels pour le ménage

Petite indication : j’ai banni tous les produits ménagers de ma maison après avoir appris que leur composition pouvait inclure des substances cancérogènes ou des perturbateurs endocriniens à l’effet néfaste notamment pour les petites filles (et j’en ai deux à la maison).

Nous utilisons ainsi un spray bicarbonate + vinaigre blanc + eau pour le nettoyage des poussières, des meubles, de la robinetterie… bref, pour toute la maison ! Pour le sol (parquet et carrelage), c’est savon noir (origine 100% végétale) et eau chaude.

Comme évoqué en commentaire de mon précédent article, le calcaire et les joints noircis peuvent être difficiles à nettoyer simplement avec du vinaigre blanc. Dans ce cas, vaporise un nettoyant plus concentré composé de 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et de 10 cl de vinaigre blanc, laisse agir 24 heures puis utilise une brosse à dent (dédiée uniquement à cet usage !) pour frotter efficacement les joints. Rince et essuie correctement avec un chiffon ensuite.

Pour le nettoyage des toilettes, j’utilise la recette du gel WC du blog Lilycraft : mettre à ébullition 300 ml d’eau et 3 grammes d’agar agar (gélifiant naturel). Ajoute 250 ml de vinaigre blanc puis laisse refroidir. Ajoute 10 gouttes d’huile essentielle de citron et 5 gouttes d’huile essentielle de teatree. Mélange bien le tout et verse dans un flacon vide.

Pour conserver la blancheur du fond de la cuvette, je verse, une fois par semaine, 4 à 5 cuillères doseuses (réutilisation d’une cuillère du lait en poudre de ma fille) de « bombes WC » (toujours d’après une recette adaptée du blog Lilycraft). Attention, utilise des gants pour faire cette « recette » ! Mélange 250 grammes d’acide citrique, 250 grammes de bicarbonate de soude et 125 grammes de fécule de maïs. Ajoute ensuite 20 gouttes d’huile essentielle de citron et 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et mélange bien le tout. Je mets directement la poudre dans un bocal en verre (j’ai abandonné le fait d’en faire des moulages pour avoir des pastilles, ça ne tenait pas bien dans la durée et ça se terminait en poudre dans mon bocal). Petit bonus : ça sent le mojito dans nos toilettes !

Conseils et astuces pour nettoyer les toilettes (gel WC et bombes WC fait maison)

J’arrête là avec mes conseils pour le nettoyage vert de la maison. Mais n’hésite pas à partager avec moi tes astuces et tes recettes maison. Enfin bon, tu vas rire, mais je ne touche jamais à la vaisselle chez moi (je dé-tes-te ça et c’est mon mari qui s’en charge) et nous avons une personne qui vient faire le ménage… Je suis « experte » pour la théorie. Pas du tout pour la pratique ! 😉

Qu’en est-il de ton côté ? As-tu aussi testé diverses éponges avant de trouver celle qui te convenait le mieux ? Utilises-tu également des recettes pour un « ménage vert » chez toi ? Dis-moi tout !

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virg

LOL alors pour celles qui « pratiquent » il y a plus simple : pour tout le nettoyage, j’ai savon noir (sol et graisse), vinaigre blanc (robinetterie, sol, vitre), bicarbonate (idem vinaigre), liquide vaisselle (le seul que je n’ai pas encore remplacé) et c’est tout.
Les mélanges préparés, très peu pour moi. Le fond des toilettes ? Vinaigre+ bicarbonate, ça fait très bien le job par ex.
Donc je précise à tout hasard que les huiles essentielles citées ici sont superficielles, c’est pour le parfum. Sauf le citron sur la robinetterie. Le vinaigre, ça ne sent pas bon mais l’odeur part très très vite.

le 17/11/2019 à 09h00 | Répondre

Gwénaëlle

Nous utilisons donc les mêmes 3 « produits » pour le ménage du quotidien : savon noir, vinaigre blanc et bicarbonate. 🙂
Le mélange vinaigre blanc + bicarbonate, ça permet que ça soit plus efficace (tâche de graisse sur la plaque de cuisson, calcaire sur la robinetterie, etc.).

Pour les huiles essentielles, je t’avoue que je m’y connais moins. Je fais confiance au blog cité dont j’ai « piqué » les recettes, qui précise que « L’HE de citron est un antiseptique générale et bactéricide. Diffuse une odeur fraîche. L’HE de tea tree est antifongique, purifiante et antiseptique. Odeur plus soutenue et herbacée. ». Ça me paraissait donc pertinent pour un gel WC pour nettoyer l’intérieur. (Je nettoie simplement sinon les toilettes avec du vinaigre blanc.)

le 17/11/2019 à 09h57 | Répondre

Ariel

On fonctionne également avec les incontournables vinaigre blanc et bicarbonate de soude. Par contre je me permets une remarque de chimiste. Mélanger en avance (dans un spray par exemple) le vinaigre blanc (acide) et le bicarbonate de soude (basique) est contre-productif : la réaction acido-basique a lieu tout de suite. Du coup quand on utilise le spray ça revient à nettoyer à l’eau tout bêtement !
Ici on fait un mélange eau + vinaigre blanc, qu’on vaporise sur la surface à nettoyer. Si c’est très très encrassé, on saupoudre au préalable de bicarbonate puis on vaporise : ça mousse et quand la réaction est terminée on frotte et on rince. Imparable!

le 17/11/2019 à 11h17 | Répondre

Virg

+1 cette astuce est impeccable. Je le fais aussi dans les plats en verre pour dégraisser et sur la robinetterie (séchée avec un microfibre passé sous l’eau chaude = ça brille comme neuf 😉 )

le 17/11/2019 à 12h54 | Répondre

Gwénaëlle

Merci beaucoup pour ton commentaire et cette indication. J’ai en plus modifié récemment pour ajouter le bicarbonate dans le spray… Je vais changer ça ! 😉

le 19/11/2019 à 11h10 | Répondre

Gwénaëlle

Merci Kat ! Moi qui pensais avoir testé déjà beaucoup d’éponges… Il en existe encore !

le 19/11/2019 à 11h11 | Répondre

Cricri2j

Je fais le ménage au vinaigre blanc également auquel j ajoute parfois de l alcool ménager notamment pour les vitres ou les surfaces graisseuses (cuisiniere…)

le 17/11/2019 à 21h51 | Répondre

Gwénaëlle

C’est certain que le vinaigre blanc est hyper efficace ! 1 seul produit pour tout faire, c’est pratique ! 😀

le 19/11/2019 à 11h13 | Répondre

Zely

Bonjour, merci pour ces recettes! Ca donne une bonne vue d’ensemble 🙂
Juste une suggestion : sans aucun produit du tout, ça marche aussi! Par exemple, pour nettoyer les vitres, de l’eau bien chaude et un chiffon microfibre marche parfaitement bien. Idem pour la robinetterie : frotter avec un chiffon microfibre mouillé seulement enlève toutes les traces (à condition de le faire assez régulièrement, sinon effectivement un produit aidera). Et pour le sol (hors cuisine), juste de l’eau bien chaude pour la serpillère me semble suffisant la plupart du temps… Ce n’est qu’un avis personnel, tout dépend de l’exigence de chacun sur le ménage 🙂

le 17/11/2019 à 21h55 | Répondre

Gwénaëlle

Merci de ton retour Zely. A titre perso, je préfère effectivement ajouter du vinaigre blanc pour ses fonctions nettoyantes et antiseptiques (et puis – contre l’avis général souvent, j’aime bien l’odeur du vinaigre citronné) 😉

le 19/11/2019 à 11h16 | Répondre

Doupiou

Moi qui termine mon dernier nettoyant industriel pour faire mon propre nettoyant je suis vernie !
J’ai deux questions pour les pro du nettoyant home made :
– j’ai trouvé une recette où il question de savon noir : à quoi sert-il ? Peut-on l’utiliser sur toutes les surfaces ?
– est-ce que le bicarbonate alimentaire est aussi efficace ?

le 18/11/2019 à 08h55 | Répondre

Ariel

Hello!
En ce qui concerne le savon noir, c’est un super dégraissant, qui peut être utilisé notamment pour nettoyer les sols ou les plats très gras en cuisine. Pour le bicarbonate de soude je n’utilise personnellement pas l’alimentaire, mais celui de la marque droguerie écologique. Je m’en sers pour fabriquer de la poudre pour le lave-vaisselle et pour décrasser à fond toilettes et baignoire en association avec le vinaigre blanc.

le 18/11/2019 à 11h14 | Répondre

Gwénaëlle

Ah super si cet article t’aide un peu (les tiens m’avaient en tout cas bien aidé 🙂 ).

Ariel a déjà répondu très justement. Pour ma part, j’utilise le plus souvent du bicarbonate alimentaire (pour le nettoyage « du quotidien »). Mais effectivement pour que ça soit plus efficace sur des surfaces plus encrassées (joints, fond des toilettes, rambarde du balcon à la fin de l’hiver, etc., nous avons aussi du bicarbonate de soude technique (plus concentré j’imagine ?).

le 19/11/2019 à 11h22 | Répondre

Elodie

Je suis également adepte des produits faits maison et j’utilise essentiellement les mêmes produits que vous. Ayant aussi mon cabinet médical attenant à la maison j’ai envoyé des échantillons au labo après ménage aux produits maison et ménage aux produits bactéricides à usage médical…et il n y a malheureusement pas photo…le vinaigre ça n’est pas si efficace que ça en matière de bactéries…du coup, je continue au cabinet avec les produits chimiques efficaces, ce qui me semble important et à la maison cuisine et WC aux produits chimiques également. Le reste de la maison aux produits maison mais de temps en temps un bon coup de produits chimiques aussi…disons que je réduis l’utilisation des produits chimiques mais ne peux totalement m’en passer

le 20/11/2019 à 17h55 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?