Menu
A la une / témoignage

Savourer sa chance

Cet article commençait d’une bien toute autre manière, avec un titre bien moins joyeux. Et puis, un petit Ctrl+A+Suppr, et me revoilà devant une page blanche, de nouveau libre d’en faire ce que je veux. Alors, plutôt qu’exposer mes questionnements et mes angoisses du moment (qui sont un brin négatifs) aujourd’hui, j’ai décidé d’aller bien. Aujourd’hui, j’ai décidé de savourer ma chance.

Crédit photo (creative commons) : FabyGreen

Ce matin, pas de réveil qui sonne beaucoup trop tôt. Non, aujourd’hui on est samedi, je peux rester un moment au lit. Je savoure … Je savoure de ne pas me lever ce matin, je savoure de pouvoir différencier mon week-end de ma semaine. Parce que si je dois me lever les autres matins, c’est que j’ai la chance d’avoir un travail, qui me plaît. Je sais que ce n’est pas donné à tout le monde. Je suis passée par des postes qui ne m’ont pas plu, où j’ai frôlé le bore out. Mais aujourd’hui, j’ai la chance de me lever le matin, en étant contente d’aller au bureau. Et ce nouvel emploi nous a permis de devenir propriétaires.

Je savoure de me lever dans cette nouvelle maison dans laquelle on vient de déménager. C’est vrai, il reste encore des cartons un peu partout, on prend notre temps pour tout déballer, la décoration n’est pas encore accrochée. Mais on est déjà tellement bien dans cette maison, dans notre maison ! Je réalise ma chance d’avoir pu déménager en dehors de la ville, sans être trop loin non plus. Je réalise ma chance d’avoir une maison agréable, avec un joli extérieur, dans un quartier calme. Je réalise ma chance de permettre à mon fils de grandir dans ce joli cocon.

Mon fils … J’ai de la chance d’avoir un fils en bonne santé. Après une grossesse angoissante, la découverte in utero de sa malformation (au niveau du crâne), l’angoisse que cela impacte son développement, pour finir par son opération à 3 mois de vie, j’ai de la chance. Je le vois grandir, s’épanouir, se développer comme n’importe quel autre enfant. J’ai de la chance, pour le moment il est généreux de câlins et de bisous, alors j’en profite. Chacun de ses rires, chacun de ses sourires m’emplit le cœur de bonheur. J’ai de la chance d’être maman, et que tout se soit finalement pas trop mal bien passé.

Crédit photo (creative commons) : Artcats

Je savoure aussi d’avoir MonsieurMonMari près de moi. Certes, il y a des disputes, des incompréhensions, mais il m’aime et je l’aime, et finalement, n’est-ce pas le plus important ? Nous sommes en train de construire notre foyer ensemble, main dans la main, et aujourd’hui je savoure cette chance. Il me rend heureuse, il a fait que ma vie est devenue plus douce, il m’a fait connaître le bonheur d’être aimée en retour. J’ai de la chance de pouvoir fonder ma famille, notre famille, avec lui.

En parlant de famille, j’ai la chance d’avoir mes parents pas trop loin, ma fratrie non plus. Et surtout, on s’entend bien. Bien sûr, il y a des désaccords, des mésententes entre nous. Mais quand on se retrouve, on arrive toujours à passer de bons moments, à raconter n’importe quoi, à rire de tout, à regarder la génération suivante se fabriquer des souvenirs entre cousins/cousines. Je savoure ma chance d’avoir cette famille. Et j’espère que mes parents seront encore là pour un moment à nos côtés. J’ai de la chance, MonsieurMonMari s’entend très bien avec ma famille, et moi avec la sienne. On sait qu’on peut compter sur eux pour nous épauler en cas de besoin.

Ce matin, pas de réveil trop tôt, mais des amies qui passeront, c’est fait pour ça aussi le week-end ! J’ai peu d’amis, mais l’amitié qui nous lie est forte, je crois. J’ai de la chance d’avoir des amies d’enfance qui sont toujours là pour moi. C’est vrai, on ne se voit plus aussi souvent qu’on le voudrait. On a chacune nos occupations. Mais quand on se retrouve, c’est comme si on s’était quitté la veille. Il y a eu des moments, où l’amitié semblait s’en être allée, et pourtant, on est toujours soudé. Je savoure la chance de pouvoir compter sur ces personnes, qui me sont chères.

Crédit photo (creative commons) : Alexas_Fotos

Aujourd’hui, j’ai décidé de voir le verre à moitié plein. Aujourd’hui j’ai décidé d’ouvrir les yeux sur les petites choses positives qui font partie de ma journée. Aujourd’hui, j’ai décidé de savourer ma chance. Parce qu’on ne sait jamais de quoi demain sera fait.

Et toi, tu te sens chanceuse ? Tu arrives à positiver même dans les moments un peu plus difficiles ?

A propos de l’auteur

Bientôt trentenaire (mais plus jeune dans ma tête !) je suis mariée et maman d'un petit garçon. J'aimerais te parler de mon métier (dans les mathématiques), de mes passions (lecture, pâtisserie, tricot), et te raconter quelques bouts de ma vie !

10 Commentaires

  • Vee
    22 février 2020 at 7 h 39 min

    J’aurais pu écrire cet article, j’ai autant de chance que toi 🙂 Et je suis aussi du genre à voir le verre à moitié plein, d’ailleurs il faut que je fasse attention quand quelqu’un me parle d’un problème parce que mon premier réflexe va être de chercher le positif de la situation et c’est pas toujours approprié bien sûr ! Après j’ai aussi conscience que c’est facile pour moi de voir le bon côté des choses parce que j’ai réellement de la chance et que les points négatifs sont anecdotiques, mais j’espère aussi avoir cette force là si un jour ce n’est plus le cas.

    Reply
    • Welna
      24 février 2020 at 16 h 03 min

      C’est sûr qu’il est plus facile de voir le verre à moitié plein quand il l’est effectivement, mais certains n’y arrivent pas et focalisent seulement sur les problèmes. Selon les moments, je peux être comme ça aussi, mais c’est bien plus agréable de positiver, en fait !

      Reply
  • Madame Fleur
    22 février 2020 at 9 h 24 min

    Voilà un article qui fait vraiment plaisir !
    C’est vrai qu’on ne fait pas assez cette introspection. Merci de ce partage.

    Reply
    • Welna
      24 février 2020 at 16 h 04 min

      Merci à toi ! C’est vrai que penser aux choses positives de temps en temps, ça fait du bien !

      Reply
  • Maud
    22 février 2020 at 19 h 21 min

    Les larmes me montent aux yeux, mes poils se dressent en te lisant.
    Je suis émue par ton article dont les mots sont si bien choisis et me font écho.
    Voir le verre à moitié plein est ce que je travaille au quotidien, savourer la chance que j’ai, me satisfaire de ce que j’ai plutôt que me plaindre de ce que je n’ai pas.
    Ce qui ne m’empêche pas de travailler pour mes rêves bien sûr. Mais la vie est quand même bien plus douce ainsi 😉

    Reply
    • Welna
      24 février 2020 at 16 h 05 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Oui, je crois que la vie est plus douce quand on se concentre sur les belles choses, plutôt que sur les moins belles. Mais ce n’est clairement pas facile tous les jours !

      Reply
  • Rosa Evril
    23 février 2020 at 12 h 10 min

    Merci pour ton article si positif ! J’essaie de travailler cette façon de voir les choses au quotidien, ce n’est pas évident de devenir optimiste quand on part de loin…

    Reply
    • Welna
      24 février 2020 at 16 h 06 min

      Non, ce n’est pas facile. Mais de temps en temps, ça fait du bien ! Pour t’aider, tu peux essayer chaque soir de te noter une chose positive qui t’est arrivé dans la journée, la petite touche de bonheur quotidienne !

      Reply
  • Sarah
    23 février 2020 at 18 h 18 min

    Merci pour cet article, je pense que de nombreuses personnes devraient le lire 🙂
    Je m’en rends compte depuis que je vis à moitié en dehors de France, on ne nous surnomme pas les râleurs pour rien !
    La vie n’est simple pour personne, même quand de l’extérieur on en a l’impression, parfois ce sont juste les conséquences de nos choix, mais au lieu de voir le négatif sans rien faire pour changer les choses, autant voir le positif même si ça ne changera rien à la situation.
    Hakuna Matata comme on dit quelque part 🙂

    Reply
    • Welna
      24 février 2020 at 16 h 08 min

      Oui je crois qu’on râle beaucoup, et c’est parfois insupportable, surtout quand ça ne fait pas avancer les choses ! Cela dit, je râle aussi, mais avec le sourire hahaha 😀

      Reply

Laisser un commentaire