Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Thanksgiving vu par un Américain : histoire et célébration


Publié le 26 novembre 2015 par Madame Lilas

Je laisse à nouveau la plume à mon mari, Monsieur Colorado, qui souhaite te parler aujourd’hui d’une fête traditionnelle de son pays, et de grande importance pour lui : Thanksgiving.

Thanksgiving se fête le quatrième jeudi de novembre aux États-Unis. C’est une journée d’action de grâce. Je laisse mon mari t’en dire un peu plus sur les origines de cette fête, mais aussi sur ce qu’elle représente pour lui et comment on la célèbre…

Tout d’abord, un peu d’histoire : les États-Unis sont un pays constitué et construit par l’immigration. Quelques uns des premiers colons européens étaient des pèlerins qui traversèrent l’Atlantique pour s’installer dans ce qui est maintenant l’état du Massachussetts.

Ils arrivèrent en 1620 sur un bateau, le Mayflower. Beaucoup ne survécurent pas à leur premier hiver. Heureusement pour les autres, une tribu locale indienne les aida à survivre en leur fournissant des vivres, mais aussi en leur apprenant la culture du maïs, entre autres choses.

Le tout premier Thanksgiving fut célébré pour remercier les Indiens de leur aide, l’année d’après, en 1621.

maïs

Crédits photo (creative commons) : Rob Bertholf

Quelques Américains peuvent trouver un aïeul présent sur le Mayflower en remontant leur arbre généalogique. C’est mon cas. Mon ancêtre s’appelait John Howland. Il tomba du Mayflower pendant une tempête mais fut secouru. Cet ancêtre dont je suis issu compte aussi parmi ses illustres descendants le Président Franklin Roosevelt, la famille Bush, ainsi que les acteurs Alec Baldwin et Christopher Lloyd.

Ce pour quoi Thanksgiving est le plus connu, cependant, c’est le repas traditionnel qui le caractérise. On n’offre pas de cadeau, c’est juste un moment que l’on passe en famille et avec les amis proches, et où l’on mange beaucoup.

Repas Thanksgiving

Crédits photo (creative commons) : Peter López

Dans ma famille, on mange de la dinde farcie, de la purée de patate douce, du maïs, de la sauce aux cranberrys, des petits pois, des petits pains ronds qu’on appelle rolls, et de la tarte à la citrouille pour le dessert. On cuisine tellement qu’on a de quoi manger pour plusieurs jours, en fait ! Et qui n’apprécie pas une bonne part de tarte à la citrouille au petit-déjeuner ?

Beaucoup d’Américains se déplacent dans leur famille à cette occasion. Mes parents habitent dans le Colorado, mais la majorité de ma famille est originaire de Californie. On a donc passé quelques Thanksgiving là-bas, avec mes grands-parents et mes cousins. Et parfois, c’étaient eux qui venaient dans nos belles montagnes du Colorado.

Il est aussi arrivé qu’on ne fête Thanksgiving qu’entre amis, lorsque personne ne pouvait faire le déplacement d’un état à l’autre. Les amis apportaient alors un plat ou deux à la maison.

Une fois installés et prêts à manger, on fait un tour de table pour remercier et exprimer notre reconnaissance les uns après les autres (les familles dans lesquelles la religion est importante remercient Dieu, les autres remercient leur famille et amis d’être présents).

Un des avantages à fêter Thanksgiving dans le Colorado est le temps : en général, il fait beau et déjà très froid.

Quand j’étais petit, c’était parfait car la fin du repas de Thanksgiving donnait le top départ pour allumer toutes les lumières de Noël ! La saison des fêtes commençait : la télé diffusait des films comme Maman j’ai raté l’avion, tout s’illuminait dans le quartier et la magie de Noël pouvait alors s’installer. Lorsque la neige se mettait à tomber à ce moment-là, c’était encore plus magique !

Petit garçon, je passais le matin de Thanksgiving à regarder la Macy’s Thanksgiving Day Parade. Il s’agit d’un défilé dans les rues de New York avec des chars, des ballons et des personnages venus du pays entier. C’est une attraction très populaire.

C’est aussi ce matin-là que notre président se prête à une des traditions les plus étranges de Thanksgiving : gracier une dinde. Le gallinacé passe deux nuits dans le prestigieux hôtel Willard, dans le centre de la capitale fédérale, avant d’être présenté au Président en début d’après-midi. Celui-ci exerce alors son « droit de grâce » sur la bête.

On notera toute l’ironie de cette tradition, qui consiste à gracier une dinde pour marquer un jour férié au cours duquel quarante-six millions d’entre elles seront mangées. On est le pays des paradoxes ou on ne l’est pas, non mais…

Président gracie une dinde

Crédits photo (creative commons) : Lawrence Jackson

Depuis que je vis en France, bien sûr, Thanksgiving me manque beaucoup. Mais mon adorable femme fait de son mieux pour que je n’aie pas le mal du pays à ce moment particulier, en organisant un vrai dîner de Thanksgiving (avec des produits de chez moi, achetés dans une épicerie américaine à Paris).

Cette année encore, il y aura tous les incontournables : la dinde farcie, la purée de patate douce, la sauce aux cranberrys et, bien sûr, la tarte à la citrouille. Ma charmante belle-famille sera là, et fera l’expérience de son premier vrai dîner de Thanksgiving ! J’espère qu’ils apprécieront cette fête autant que moi je l’apprécie !

Et si jamais, toi aussi, tu as l’occasion d’être invitée quelque part pour Thanksgiving, vas-y : crois-moi, tu ne seras pas déçue !

Et toi ? Tu connaissais l’histoire et les traditions de Thanksgiving ? Est-ce que tu célèbres cette fête ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

Karine (voir son site)

Nous sommes en Californie, nous allons passer le jour de Thanksgiving avec des expats français. Nous avons une menu mi americain mi français, avec de la dinde bien sur, une tarte à la citrouille, une tarte aux patates douces et chamallow mais aussi du pain, un apero français, et une tarte au citron!

le 26/11/2015 à 07h50 | Répondre

Madame Lilas

Et oui pour nous aussi l’apéro sera français et on aura du pain! Il y a des choses qu’on ne remplace pas! ? Happy Thanksgiving !

le 26/11/2015 à 09h38 | Répondre

Madame Confettis

Tarte à la citrouille, j’adorerais goûter! Vous partagez la recette dans une prochaine chronique?
Merci pour le partage de traditions, c’est super intéressant.

le 26/11/2015 à 08h26 | Répondre

Madame Lilas

Oui avec plaisir! En effet, c’est assez intéressant comme goût, à condition évidemment d’aimer la citrouille!

le 26/11/2015 à 09h39 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Merci de nous expliquer une nouvelle fois les coutumes et traditions de ton pays.
C’est une fête qui parait très chaleureuse et conviviale. Je trouve que c’est une super attention de la part de ta femme et de es beaux parents d’organiser cette fête pour toi. Passez un bon thanksgiving ! 🙂

le 26/11/2015 à 08h35 | Répondre

sarah

Happy Thanksgiving alors! j’adore ton récit, j’arrive tout à fait à imaginer cette ambiance, probablement grace aux films de mon enfance aussi, et j’avoue que j’aimerais beaucoup vivre aux US pour participer à cette fête! (et sinon, est ce que tu sais le pourquoi de chaque plat? )

le 26/11/2015 à 10h45 | Répondre

Mademoiselle Bulle

Oh, oui, je suis intéressée aussi !! Qu’il y ait du maïs, ça semble logique, vu l’histoire derrière, mais les patates douces, les petits pois … ? Je pense ce sont des produits locaux, comme la dinde, qui n’existaient pas eu Europe et n’étaient pas importés là-bas comme aujourd’hui.
Sinon, je trouve ça génial de pouvoir remonter jusqu’à cet ancêtre « venu d’ailleurs » dans son arbre généalogique !!! Il a eu de la chance ^^

le 19/02/2016 à 11h55 | Répondre

MlleMora

Dans les films et séries américaines (surtout dans Friends qui y consacrait un épisode tous les ans!), Thanksginving est la fête que je préfère, ça a l’air tellement chaleureux cette fête avec toute la nourriture et tout le monde qui se réunit !

le 26/11/2015 à 11h54 | Répondre

Claire Gezillig

J’ai une élève américaine en cours particulier le mardi matin et elle m’a expliqué ce qu’ils faisaient pour Thanksgiving… Ça plus cet article, ça donne envie de s’incruster dans une famille américaine aujourd’hui 😉

le 26/11/2015 à 12h56 | Répondre

virginie

Encore une fois, rien ne vaut le témoignage d’un Américain pour expliquer cette tradition…. comme dit plus haut, ça donne envie de s’incruster juste un soir dand une famille américaine ^_^

le 26/11/2015 à 18h07 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?