Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Vivre sans soutien-gorge


Publié le 26 juin 2014 par Nya

90A. Voici ma taille de soutien-gorge, sans fard. Si je voulais être vraiment exacte, je dirais 90A-, car je ne remplis pas vraiment les bonnets A des soutien-gorges des marques les plus courantes. Selon les pulls, je parais parfaitement plate. Et tu sais quoi ? Ça ne me tracasse plus tant que ça.

Pire encore, j’ai arrêté de porter des soutien-gorges.

Cela fait trois ans que je me suis libérée de cet accessoire que j’estime superflu pour mon corps. Je fais tout de suite une pause nécessaire : toi qui me lis et fais plus qu’un bonnet B, tu te dis que c’est bien beau tout ça, mais que les soutien-gorges sont tout sauf superflus pour ton confort.

Je te crois sur parole, même si évidemment, ce ne sont pas les œufs au plat que j’ai à la place des seins qui m’ont déjà fait mal au dos ! Je suis consciente que de nombreuses femmes avec qui dame Nature a été plus sympa qu’avec moi généreuse ont besoin de cet accessoire pour ne pas être gênées dans leurs activités quotidiennes.

Mais au nom de toutes les femmes formidables aux petits seins non moins formidables, je voulais quand même te parler de mon expérience.

décrocher son soutien-gorge

Crédits photo (creative commons) : Manuela Montanarell

J’ai franchi le pas par hasard, au détour d’un été particulièrement chaud. Et par chaud, je n’entends pas « torride » (graou) mais bien lourd, humide, désagréable, bref le pire de l’été en ville sans un brin d’air. Je travaille chez moi et j’ai fini par arrêter d’en porter la journée quand je travaillais, essayant de libérer mon corps de tous les centimètres carrés de tissu possible.

Un jour, je suis sortie un peu à la hâte en oubliant de remettre mon soutien-gorge bien sagement. La honte ! La gêne ! Mais en fait, personne n’a rien remarqué. Finalement, si personne ne m’avait fait lancé de regards désapprobateurs et si je me sentais vraiment plus légère sans, pourquoi ne pas persévérer ?

De fil en aiguille, j’ai arrêté les soutien-gorges l’été, puis l’automne, puis toute l’année. J’ai délaissé les soutifs confortables, puis sexy, pour tous les donner à Emmaüs l’an passé.

La réaction de l’entourage

Personne ne m’a jamais fait de remarques spontanées du style « mais euhhh Nya, t’aurais pas oublié un truc là ? ». Quand j’aborde le sujet de moi-même, je me rends compte que pas mal de femmes se libèrent l’été et ne sont pas plus choquées que ça de me savoir nue sous mon pull (façon de parler, hein).

Les principales questions que cela soulève sont les suivantes :

« M’enfin, tu n’as pas peur que tes seins tombent ? »

Bof. Pour commencer, il n’y a vraiment pas grand chose à faire tomber. Où tu as vu que des piqûres de moustiques pouvaient tomber, toi ?

Deuxièmement, je suis convaincue que si des seins doivent tomber, ils tomberont. Les soutien-gorges donnent simplement l’illusion qu’ils ne tombent pas, mais laissés libres, tous seins du troisième âge subissent le relâchement de la peau et la gravité.

Et puis, quand on y pense, c’est si grave que ça, de voir la vraie forme des seins et pas des obus qui défient Isaac Newton ?

« M’enfin, c’est indécent ? »

Bof aussi. À mon humble avis, bien moins que de porter un soutien-gorge avec un dos nu, un haut transparent ou un décolleté outrancier, tenues ô combien flatteuses (sarcasme) qui attaquent l’œil une fois les beaux jours venus.

En cas de vêtements potentiellement dangereux (tissu fin, vaguement décolleté quand on se penche), je prends les devants en mettant en-dessous un débardeur près du corps qui empêche toute situation gênante.

La question complémentaire : « m’enfin, et si ça pointe ? »

Tant pis ! Personne n’a jamais fait les gros yeux à un homme parce qu’il pointait, non (et ça arrive souvent !) ?

Et concrètement, on fait comment ?

Je crois que la seule règle, c’est de rester décente. Peu importe que tu aies des seins qui font du 100E ou du 75A, le simple fait de ne pas porter de soutif peut sembler provocant, donc mieux vaut ne pas en rajouter avec de la transparence ou des coupes qui dévoilent trop de peau. Si tu as envie de te libérer mais que tu n’oses pas, tu peux y aller par étape : d’abord chez toi ou en vacances, puis lorsque tu vois des amis.

Le plus gros cap me semble être en milieu professionnel. Je ne peux pas t’aider, à toi de voir si tu peux te l’autoriser dans ta profession, si ta crédibilité en pâtira, si tu t’exposes à des railleries et si tu es prête à recadrer les indélicats (parce que de quel droit se permet-on de commenter tes sous-vêtements, d’abord ?). Mais quoi qu’il en soit, si tu as envie d’essayer, fais-le !

Pour le sport, je ne vois pas de différence, mais je pratique seulement des sports doux. Si tu penses qu’il vaut mieux te protéger pendant que tu fais de l’exercice, n’hésite pas : l’idée n’est pas de brûler définitivement tout soutien-gorge, mais simplement de s’en défaire quand on le souhaite, où on le souhaite.

Ne plus porter de soutien-gorge m’a amené à réfléchir sur cet accessoire : compte-tenu de mes petits seins, pourquoi est-ce que j’en portais ? Pour empêcher mes seins de tomber ? Pour gagner un peu de bonnet et ainsi, mieux me conformer à l’image du corps que dicte la société ? Pour faire comme tout le monde ? Tout ça à la fois ?

Sans soutien-gorge, je me sens plus libre dans mes mouvements mais aussi moins gênée par l’image de mon corps. Avec mes Wonderbra, j’avais l’impression d’être une imposture. Maintenant, mes seins n’ont effectivement plus la forme parfaite des magazines (entre melons OGM et mamelles agressives) mais ce sont mes seins. Et j’en suis fière, même s’ils font un 90A-.

Et toi, tu as remisé tes soutien-gorges au placard ? Tu ne t’en séparerais pour rien au monde ? Tu en portes toute la journée, peu importe où, ou bien ça t’arrive de t’en séparer ? Viens en discuter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

93   Commentaires Laisser un commentaire ?

sarah

Merci pour cet article!!!! puisqu’on est dans les confidences alors moi aussi je me lance… je fais un 90C et je ne porte pas de soutif chez moi! c’est même la première chose que je fais quand je rentre le soir du travail, j’ai comme l’impression de me sentir plus légère 🙂 et c’a m’est aussi arrivé de ne pas en prendre en été sous des T-shirt fluides …

le 26/06/2014 à 08h40 | Répondre

sarah

et sinon concernant le sport, il est prouvé que faire du sport sans soutif muscle les seins, et ne les fait pas tomber contrairement à une idée générale… et je confirme! donc si vous voulez des seins fermes… vous avez ce qui reste à faire 😉

le 26/06/2014 à 11h12 | Répondre

nana

cela muscle les pectoraux 😉 en tout cas si ca ne fais pas tomber la poitrine , c’est tout a fait désagreable , voir douloureux selon le sport et le bonnet que l’on porte

le 01/09/2014 à 22h14 | Répondre

nana

je me repond a moi même ( si si !!!) apres etre tombé sur une etude ds sciences et vie j’ai tenté, le côté desagreable disparait assez rapidement par contre pour sortir pas franchit le cap encore ( suis en cpe dc ca va! ) et mon homme refuse que je sorte avec les nénés a l’air! mais franchement je suis étonnée et pourtant je fais qd même un bonnet D

le 16/09/2014 à 23h12 | Répondre

Madame fuschia

Nya,
Pour mon cas, j’ai une poitrine, plus que généreuse ( et je le vie mal)…. je n’imagine pas me passer de soutien gorge. Je ne supporterai pas, et mon dos non plus d’ailleurs… Je ne l’enlève que pour dormir…..
Mais je t’envie de ne pas en mettre car ils laissent souvent des marques sur la peau, blaise mes épaules …. A quand un artice comment bien choisir son soutien gorge avec une poitrine généreuse….
je te felicite d’avoir passé le pas, ça n’as pas du toujours être facile d’accepter ton corps, alors un grand bravo!!!!

Et si un jour tu veux passer à un bonnet B…. je peux t’en donner un peu??? 😀

le 26/06/2014 à 08h51 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Ça tombe bien : les soutiens-gorges (surtout à armatures) bloquent la circulation lymphatique, ce qui augmente les risques de cancer du sein… 😉
Pour cette raison, et parce que de toute façon, même un « bon » soutif me fait rapidement mal au dos, mon 105D et moi-même n’avons aucun complexe à ne porter de soutien-gorge qu’à l’extérieur. (Parce que, quand même, regards des autres tout ça, plus en valeur avec la poitrine un peu remontée, et ce n’est pas très agréable de se déplacer avec ces machins bringuebalants.) Et je les choisis sans armatures (plus confortable à mon sens en prime)… ce qui est particulièrement galère pour ma « pointure », en ajoutant que je ne supporte pas les matières synthétiques ! 😮
Je ne porte jamais de soutien-gorge chez moi (et comme je travaille chez moi je suis 98% du temps sans soutif), je l’enlève dès que je reviens de dehors.

le 26/06/2014 à 09h00 | Répondre

Madame fuschia

105D sans soutien gorge je te tire mon chapeau…. je croix que je pourrais jamais supporter mes seins se balandant, je suis plus à l’aise quand ils sont maintenus …. ils prennent déja trop de place dans le soutif alors si je leur laisse trop de liberté…..lol

le 26/06/2014 à 09h38 | Répondre

Madame Louli

C’est vrai que d’une, le soutif laisse des traces sur la peau et de deux, ça bloque la circulation.
Je n’ai qu’un 90B mais je ne trouve pas mes seins jolis, de plus ils ont tendance à tomber. Donc j’en porte toujours un. Sauf quand je m’octroie des journées pyjamas 🙂

le 26/06/2014 à 09h18 | Répondre

cécile

Moi je me suis fixée un jour sans par semaine … D’une ça laisse circuler et deux, si on est toujours maintenue ça ne peux pas spécialement se muscler … Et j’avoue que de plus en plus, à la maison c’est aussi du sans … Et qu’est ce qu’on est bien !

le 26/06/2014 à 09h27 | Répondre

Julia

Superbe article que je ferais lire à ma petite sœur ! Personnellement je sortais sans soutien gorge jusqu’à ma 1 ère grossesse malgré un généreux 90D. J’avoue avoir eu plus de mal à le faire, parce que 9mois de grossesse et autant d’allaitement et au moins 2 bonnets en plus, ça fait pas le même effet ! 😉 mais comme lutine, je n’en porte jamais à l’intérieur même enceinte du deuxième !
Comme tu le dis si bien, ils finiront bien par tomber de toutes façons !

le 26/06/2014 à 09h34 | Répondre

Melle Lys

Merci pour cet article !
Je n’en porte plus non plus depuis presque 4 ans à la suite d’une fracture du poignet, impossible de les attacher avec une main donc j’ai progressivement laissé tomber. Et je me porte très bien. Comme dit Nya, je gère les « couches » en ajoutant un débardeur pour la sensation de ne pas flotter, et j’adapte mes tenues en fonction de mes activités (un débardeur moulant spécial jogging pour courir par exemple) mais j’en ai parlé à mon médecin qui me disait que ne pas en porter permettait aux muscles de la poitrine de travailler sans être contenu sans cesse ou soulagé. Il faut tester ! Aucune contre-indication médicale (je parle pour moi et mon 90B), et aussi un message contre cette « dictature commerciale » selon laquelle le corps de la femme doit répondre à des critères de sensualité obligés…

le 26/06/2014 à 09h39 | Répondre

Sandra

Je suis dans le même cas que toi Nya : 90A- lol et je porte de moins en moins de soutien-gorges. En gros, à la maison je n’en porte pas, et pour sortir, dépendant de ce que je porte, oui (si le tissu est léger ou s’il y a un décolleté ou si je vais travailler). Car bon j’avoue, même si je n’ai rien à montrer, le regard des autres me gêne et je me sens moins « nue » si j’en porte un en société.
Et j’ai plusieurs astuces : quand je sors, je rajoute souvent des extensions de fermeture de soutifs, ce qui me permet de les mettre assez larges et donc de ne pas être « étouffée », ils servent juste de cache-têtons 😉 (ou alors je peux utiliser aussi des « cache-têtons » directement !! mais ça tient moins longtemps s’il fait chaud car c’est autocollant…).
Sinon, si j’ai un vêtement assez épais, je m’autorise souvent à dégraffer mon soutif en cours de journée s’il me gêne… La « fausse forme » des seins est toujours là, mais je ne suis plus étouffée !
Et puis j’avoue, rien ne vaut le regard coquin / surpris de son homme lorsqu’il découvre que tu n’as rien en dessous… :p
Merci en tout cas pour ton article qui me fait me sentir moins seule !!!

le 26/06/2014 à 10h01 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Ah, sinon, je dois être une extraterrestre, mais les tétons qui pointent… je ne savais pas que c’était censé être choquant. 😮

le 26/06/2014 à 12h00 | Répondre

sarah

dans certains pays (notamment les USA) laisser voir ses tétons qui pointes est considéré comme une atteinte à la pudeur et tu peux te retrouver au poste de police si tu ne porte pas de cache tétons… :-/

le 26/06/2014 à 12h15 | Répondre

Lutine Chlorophylle

Eh bien, moi qui ne mourrait déjà pas d’envie d’aller visiter les USA, c’est motivant ! 😀 Note à moi-même : si j’y vais quand même, privilégier l’hiver.
Et Marilyn qui cousait des perles dans ses vêtements pour avoir toujours des tétons qui pointent même quand ils ne pointent pas, hein, hein, hein, qu’est-ce qu’on en fait ? 😆

le 26/06/2014 à 14h58 | Répondre

Amélie (voir son site)

Hihi !
Il me plaît cet article ! 90A pour moi aussi (sauf en ce moment, fin de grossesse…) D’ailleurs quelle galère à trouver sa taille en soutif !!!!
De mon côté je porte des soutien-gorges car j’estime ne pas avoir une jolie forme de seins (en poire:( )
Mais j’avoue qu’en été avec un haut « collant » ça ne me dérange pas de ne pas en mettre chez moi 🙂
Mes petits seins ne me complexent absolument pas !!! D’ailleurs, j’ai hâte qu’ils reprennent leur taille normale car là ils sont trop gros pour moi !

le 26/06/2014 à 12h27 | Répondre

Sophie

mon mari te dirait: la forme en poire est la plus jolie et la plus sexy 😉
Ils font plus « vrais » je trouve aussi 😉

le 26/06/2014 à 18h02 | Répondre

MadameGeek

Ah! Cet insolent téton qui pointe et qui ose se montrer!
Merci Barbie d’avoir à ce point défigurer le corps de la femme dans tous les esprits!
Merci les grandes marques de lingerie de coquer tout vos soutiens-gorges car le corps de la femme doit être lisse et glabre!

Mais surtout : merci à nos tétons insoumis qui, malgré des années d’abus subis résistent et expriment leur vrai nature à la première occasion!
Merci à celles qui propagent le message qu’une autre vie est possible!

Ici, presque un an sans soutien-gorge. Mon 85B de départ et moi nous en portons très bien (oui, je dis de départ parce qu’avec la grossesse, ça change tout ça! mais toujours sans soutien gorge!). Et pourtant au début, dieu sait que j’avais peur du regard des autres, surtout en étant enseignante et face à des élèves en pleine puberté. Et au final : mon non-port de soutien-gorge est passé quasiment inaperçu.
Merci les textiles un peu couvrent et les jolis foulards dissimulant à l’occasion ces insoumis sans contrainte ni heurt 🙂

le 26/06/2014 à 16h22 | Répondre

Sophie

J’ai franchi le pas l’été dernier: il faisait chaud, humide, le soutif me laissait des traces rouges horribles et de toute façon, en débardeur, dos nu, je trouve ça laid de voir les bretelles dépasser (sans compter les étiquettes, etc)
Je fais un 90 A aussi, mes seins tombent oui parce que « plus lourd », plus « rempli » depuis que mes grossesses et mes allaitements mais personne ne remarque la différence, sauf mon homme qui me lance un de ses regards qui me fait fondre 🙂
Depuis cet été c’est relache à la maison, et soutif sans armature et hyper léger quand je sors.
De toute façon comme j’arrive jamais à trouver le soutif parfait, ca fait un poids en moins et des sous en plus 🙂
Je me sens en accord avec moi même, je ne triche plus avec des wonder bras juste là pour faire plaisir au regard d’Autrui. J’ai plus confiance en moi aussi, ca doit jouer.

le 26/06/2014 à 18h00 | Répondre

Victor

Et pourquoi tu ne le supprimes pas totalement puisque sans tu es dans le confort?
Les préjugés, oohh làlà que du bonheur gâché!!!

le 20/07/2016 à 12h09 | Répondre

Miss Biscuit (voir son site)

Avant la grossesse, j’avais déjà l’habitude d’enlever mon soutif dès que possible, le soir en rentrant du boulot ou le week-end, pour le plus grand plaisir du chéri 😉
Maintenant, à 6 mois de grossesse, j’ai atteint le 105F qui me fait pleurer dans les magasins et j’avoue qu’en attendant de m’acheter des soutiens-gorge d’allaitement, plus souples et plus confortables, ben je vis « free as a bird » à la maison ^^ En même temps, je suis arrêtée, il fait chaud, mes seins sont gonflés donc autant en profiter 🙂

le 26/06/2014 à 18h11 | Répondre

stephany

je fais un 105 D aussi et mon premier geste en rentrant le soir est de poser mon soutien gorge…
le week end est en général aussi libre si on reste à la maison

en revanche quand je sors j’en mets systématiquement

j’aime beaucoup la lingerie mais j’avoue que ne plus sentir les armatures qui peuvent blesser et les bretelles qui rentrent dans la peau j’apprécie vraiment

le 26/06/2014 à 18h39 | Répondre

Chat-mille (voir son site)

85 B – (j’aime cette idée du moins tellement plus précis !), avec pour doctrine « jamais en vacances », et puis en fait rarement chez moi aussi et souvent même pas ailleurs si le vêtement le permet (bon, par contre, au travail, si, quand même !)…

Et un jour, le drame. L’allaitement, les fuites de lait (glam !) et l’obligation d’en porter même la nuit… la nuit ! Le jour où j’ai réalisé que les coussinets ne tenaient pas sur la nuisette, il m’a fallu drôlement d’amour pour ma fille et d’abnégation pour ne pas être tentée de la passer direct aux biberons :p (attention, je dis pas que l’allaitement est une preuve d’amour -ouh la la non-, je dis que le poursuivre nonobstant les soutien-gorges nocturnes l’est !)

le 26/06/2014 à 19h21 | Répondre

MadameGeek

Ma plus grande peur : devoir porter des soutien-gorges d’allaitement la nuit O_O’

le 26/06/2014 à 23h05 | Répondre

Chat-mille (voir son site)

Ne t’en fais pas, il y aura 10 minutes sur 24 heures où tu pourras enlever ton soutien-gorge : pendant ta douche (enfin, si ton bébé te laisse te doucher pendant 10 minutes, moi c’est rare que ce soit aussi long) 😉 Enfin, je ne sais pas, peut-être que toutes les femmes n’ont pas autant de pertes de lait, mais moi après plusieurs réveils dans une piscine (re-glam !), j’ai fait une croix définitive sur la liberté de mes seins. Mais tant mieux au final, vaut mieux en avoir trop que pas assez !

le 27/06/2014 à 10h39 | Répondre

MadameGeek

J’suis dans mon 8ème mois et j’ai déjà des pertes. Je crois que c’est mort pour moi la liberté mammaire pendant l’allaitement! XD

le 27/06/2014 à 11h50 | Répondre

Marion

Petit commentaire concernant le port obligatoire de soutien gorge d’allaitement la nuit… J’y ai été obligée moi aussi, avec mon 100F en montée de lait (contre un 90B en temps normal ! ). Bref, j’ai remplacé le soutien gorge par un bandeau cache bidon (h&m) remonté en brassière qui maintenant à peu près mes coussinets d’allaitement (lavables, tellement plus pratiques !). En periode de très grosse montée avec fuites à gogo, j’ajoutais dans cette brassière improvisée un lange plié… Tellement glam´ l’allaitement !

le 26/06/2014 à 23h23 | Répondre

MadameGeek

Super la technique pour pas avoir à porter de soutien-gorge d’allaitement, je retiens!

le 27/06/2014 à 11h51 | Répondre

Milune (voir son site)

Je trouve que tu as parfaitement raison de ne pas porter de soutient gorge si tu n’en ressens pas le besoin, je trouve cela très beau et très féminin et pas du tout vulgaire ou provocant, à moins de mettre un haut transparent comme tu dis mais là même avec un soutif un haut transparent pour moi ce n’est pas très classe! Et puis comme tu dis un soutient gorge c’est fait pour soutenir et quand on a rien à soutenir à quoi ça sert? A se sentir plus femme? Moi j’ai une cousine qui n’a pas de sein non plus et elle met des soutient gorge taille très petite dans lesquels elle flotte je me suis toujours demandé où était l’intérêt … Moi je n’ai pas d’énormes seins: 90 C mais je ne supporte pas d’être sans soutient gorge. Le soir lorsque je suis en pyjama je n’ai pas de soutient gorge et je n’aime pas trop la sensation.

le 27/06/2014 à 17h20 | Répondre

Croco

Jeter mes soutien-gorge, ce serait juste impossible pour moi ! Pas que je sois mal à l’aise sans (il m’arrive même de sortir sans en fonction des tenues que je porte), mais pour moi, c’est un accessoire de séduction indispensable.
Certains hommes ont peut-être les yeux qui brillent quand ils devinent leur femme nue sous leur pull, mais ce qui fait briller les yeux du mien, c’est sur que c’est de deviner de la jolie lingerie sous mes vêtements. Et ça, je ne serais pas capable de m’en passer !

le 01/07/2014 à 14h29 | Répondre

loulou

Ohlala. Des fois j’envie ces femmes qui peuvent se le permettre! Je suis dans l’exact opposé vu que j’ai une taille gigantesque: je faisais du D/E et ma grossesse m’a propulsée en H. Je suis toujours en 90G, j’ai pourtant perdu mes kilos. Mais la poitrine est restée….
Impensable pour moi d’être sans soutien gorge, ce n’est pas agréable du tout et cela me fait mal. C’est un monde que je ne connais pas don tu parles 🙂
Je ne dirais qu’une chose: profites en! A chaque taille ses avantages!

le 03/07/2014 à 20h59 | Répondre

Mad

Bonjour Mesdames. Tout d’abord un grand bravo et merci pour ce témoignage très bien fait et intéressant. Il y a 5 jours j’ai franchi le pas et j’ai arrêté de porter un soutien-gorge (suite à la lecture d’une étude sur la relation entre le soutien-gorge et le cancer du sein + la chute des seins !). En effet, depuis que j’ai un peu de poitrine je met un soutien gorge. Or, je me rend compte que ma poitrine est moins haute d’année en année alors que la taille de ma poitrine n’évolue plus depuis des années (j’ai 27 ans). Sans aller jusqu’à dire qu’elle tombe, je trouve qu’elle est moins ferme et qu’elle est portée moins haute.

Il semblerait que ne pas porter de soutiens gorge améliorerait le porté des seins, donc je teste ! 1er jour, ça fait bizarre, surtout quand on arrête d’un seul coup : sensation désagréable quand on cours, monte les escaliers, ou que l’on ne se tient pas droit… C’est perturbant…Le second jour pareil, mais on s’habitue un peu à la sensation. 5ème jour aujourd’hui et ça va de mieux en mieux (il parait qu’il faut trois mois pour s’adapter). J’essayerai de venir poster un petit mot dans quelques semaines !

J’apporte quelques précisions, je ne prend pas de traitement aux hormones qui rendent les seins douloureux ou sensibles (pilule contraceptive) et qui, je pense, aurait rendu l’expérience impossible ou très douloureuse. Je masse chaque soir ma poitrine avec de l’huile de pâquerette et de pépin de figues de barbarie, pour nourrir et tonifier la peau. Et pour celles qui auraient peur de tenter l’expérience car elles pensent qu’elles ont une trop grosse poitrine pour celà, je vous assure que c’est possible car je fais un bon 90 F.
Merci pour ce témoignage de nouveau, et bon courage à toutes !

le 05/07/2014 à 20h59 | Répondre

Victor

Cela se passe ainsi si tu n’as pas de préjugé.
La réalité…

le 20/07/2016 à 12h13 | Répondre

Nemo

Je citerais juste un lien : http://www.therunningclinic.ca/blog/2013/06/reflexion-sur-le-soutien-gorge-de-sport-reflections-on-sports-bras-reflexion-sobre-el-sujetador-de-deporte/

Qui m’a fait arriver aux mêmes conclusions que toi malgré mon 90D (enfin je crois car je suis passé par un 90G pendant la grossesse).

Soit dit en passant, des études ont montré que le relâchement des seins était lié :
– à l’âge (bein oui c’est dur de lutter contre la gravité),
– à la génétique (il y a les veinardes… et les autres),
– à la grossesse qui fait fortement augmenter le volume des seins (et non pas à l’allaitement qui aurait d’ailleurs plutôt tendance à éviter une baisse trop brutale du volume des seins).

Donc, si vous voulez garder les seins de vos 20 ans : ne mettez pas de soutien-gorge (sauf pour faire du sport), ne faites pas d’enfant (ou au moins allaitez longtemps) et ne vieillissez pas 😛
Et si rien de tout ça ne suffit, reste à porter plainte auprès de vos parents pour mauvais patrimoine génétique 😉

le 10/07/2014 à 00h00 | Répondre

nana

zut mes seins sont foutu 😮 . au vu de mes vergetures je vais de ce pas porter plainte contre mes parents car il y a fort a parier que je n’ai pas hérité des bons gènes …. ^^

le 16/09/2014 à 23h45 | Répondre

Mad

lol ! Excellente conclusion 🙂
15 jours maintenant que je continue mon expérience, et les résultats sont encourageants ! Je pense que dans peu de temps je tenterai le sport sans soutien-gorge (je fais de l’équitation). A suivre !
(waou Nemo, passer d’un bonnet D à un G ça a du te faire bizarre d’un coup ! Dur dur les changements féminins :/)

le 14/07/2014 à 23h14 | Répondre

Yves (voir son site)

Bonjour, vous trouverez en suivant le lien ci dessous les dernières infos concernant le danger et l’inutilité du soutien gorge. Ne pas en mettre deux à trois mois suffit pour supprimer l’addiction et retrouver du confort et des seins plus fermes. (Les 15 premiers jours sont les plus difficiles). C’est avant tout une question de santé ! Bonne lecture.
http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52

le 19/07/2014 à 14h13 | Répondre

blou

moi j’ai arrêté d’en porter car le soutien gorge me coupait la respiration, et cela déclenchait des crises d’angoisse. J’ai progressivement arrêté d’en porter, en passant par une étapes de soutien gorge sans armatures et quelques jours par semaine sans soutien gorge, mais c’était toujours oppressant. Finalement l’été dernier j’ai cessé totalement d’en porter, et je me sens mieux, même s’il a fallu un peu de temps pour s’habituer au changement de silhouette.
Evidemment j’ai encore des angoisses, mais le soutien gorge amplifiait vraiment mon problème, je n’ose imaginer ce qu’était le port du corset…
Et oui on s’habitue bien

le 19/07/2014 à 23h52 | Répondre

Noush

Même constatation pour moi. 90B et trois ans sans soutien-gorge : rien ne tombe et je vais fêter mes quarante ans cette année.
À toutes celles qui peuvent ainsi se libérer, je conseille de le faire. Merci aussi pour cet article très juste et si bien rédigé. 🙂

le 26/01/2015 à 13h13 | Répondre

Liberté (voir son site)

Merci pour cet article, Nya, c’est une belle initiative. Vous vous assumez comme vous êtes et c’est vraiment positif pour les femmes, qui en ont besoin. D’ailleurs, beaucoup de femmes se sentent concernées ici, j’ai rarement lu autant de commentaires favorables pour laisser tomber le soutien-gorge.
Pour moi, qui suis un homme, ça me semble tout à fait normal que les femmes ayant une poitrine menue/moyenne n’en portent pas… c’est un point de vue masculin, certes, mais c’est aussi une autre façon de voir les choses. La poitrine est différente chez toutes les femmes, c’est une erreur à mon avis de vouloir donner une forme « standard », une perte d’identité qui ne les aide pas à s’assumer…

Pour moi, le seins-libres, c’est la marque d’une certaine élégance, d’un naturel, savoir se distinguer en s’assumant sans vulgarité! La vraie vulgarité, je la vois plutôt du côté des femmes qui exhibent ostensiblement leur soutien-gorge sous des vêtements transparents ou trop échancrés, ou encore les strings remontants… question de point de vue! après, l’important c’est de se sentir bien.

J’ai publié il y a pas longtemps un (petit) site qui parle des problèmes de santé liés au port du soutien-gorge : freetheboobies.fr. N’hésitez pas à consulter les vidéos (et tout le reste), c’est très intéressant!

le 13/08/2014 à 23h30 | Répondre

Milune (voir son site)

Je suis d’accord avec vous malheureusement nous sommes souvent considérées comme vulgaire lorsque nous ne portons pas de soutient gorge et c’est bien dommage.

le 20/08/2014 à 16h09 | Répondre

Jess

Bonjour,

J’avais envie de partager mon expérience. Cela fait 3 ans et demi que j’allaite en continu entre 2 enfants. Le volume de ma poitrine a pas mal augmenté. (Il faut que je précise qu’avant de tomber enceinte j’avais des seins plutôt petits) Et pourtant c’est à cause de cela que j’ai commencé à enlever souvent mon soutien-gorge, pour de nombreuses raisons:

Je n’ai plus de soutien-gorge que je peux mettre sans avoir mal avant la fin d’une journée.

Avec soutien-gorge, beaucoup de mes hauts sont trop serrés. Sans soutien-gorge je peux porter les même hauts que je portais avant avec soutien-gorge.

Contrairement à ce que j’ai pu imaginer, je n’ai plus aucun problème de fuite de lait maternel. Je pense que c’est dû au fait que mes seins ne sont pas comprimés. Il n’y a que mon gamin qui le fait sortir!

C’est tellement plus rapide de mettre mon gamin au sein!

Je n’ai plus à me soucier d’un soutien-gorge qui dépasse de mes vêtements.

Cela fait plusieurs mois que je ne porte plus de soutien-gorge.

Une chose dont j’ai peur, c’est d’être indécente. Ce n’est pas très facile quand il fait chaud.

Je comprends ceux qui ne s’imaginent pas sortir sans soutien-gorge.

Mais je pense que ce n’est certainement pas très bon pour la santé.

Ce qui est ironique, c’est que moi-même je me sens gênée de voir des seins qui flottent sous un vêtement fin.

Proposition de solutions:

N’avoir que des vêtements avec lesquels on ne voit pas si une femme porte un soutien-gorge ou pas?

M’habituer et habituer les gens à les voir ainsi, peut-être faut-il juste du temps?

Espérer que des seins non maintenus se raffermissent au bout d’un certain temps au point qu’il ne sont pas bizarres à voir même sous un tissu fin?

Voilà, je pense qu’il est important que toutes les femmes soient au moins informées que le port du soutien-gorge n’est pas forcément une nécessité, ce que j’ai cru jusqu’il y a peu de temps. Donc j’encourage ce genre d’initiative, d’écrire des articles la-dessus.

le 16/08/2014 à 23h45 | Répondre

Victor

Jess, ne te laisse pas influencer par une éducation rigide et le regard des autres (ne seraient-ils pas jaloux de ton audace et de ce fait te renvoient leur conneries???

le 02/04/2016 à 13h20 | Répondre

Armelle

Bonjour, j’ai moi même une petite poitrine (bonnet B pas tout à fait rempli selon les jours du cycle).
J’ai juste remarqué que sans soutien-gorge, ma silhouette est beaucoup moins jolie, puisque mes seins, très plat sur le dessus, apparaîtraient inexistants sous un pull par exemple.
Idem pour les maillots de bain, je trouve cela plus joli d’avoir un (léger) rembourrage, pour harmoniser avec le haut du corps.
Et pourtant je ne complexe pas de ma petite poitrine, et sortir sans soutif ne me pose pas du tout de problème (pas de gêne). C’est juste moche.

le 06/09/2014 à 12h38 | Répondre

Miss Vanessa

Merci pour ce témoignage, je n’en porte plus depuis 4 ans et maintenant j’ai de nouveau les seins fiers comme une ado.
Vanessa (30 ans)

le 19/09/2014 à 18h41 | Répondre

Ise

Un chouette docu à la fois girly, sérieux, décalé (bref un régal) à voir sur le sujet  » Ma vie sans soutif » de Virginie Oks (http://www.youtube.com/watch?v=snWrAOG0QEQ)

le 30/09/2014 à 22h42 | Répondre

Madame Clochette

Merci pour cet article qui a été un véritable déclic !
J’ai de petits seins et depuis 2 semaines je ne porte plus de soutien-gorge sauf sur des hauts blancs plus transparents.
J’adore et tant pis si la forme de ma silhouette n’est pas parfaite (comme les rembourrages arrondissaient un peu, ça change!). Je suis comme je suis et c’est très bien.

MERCI !

le 14/10/2014 à 11h46 | Répondre

Vanessa

Tu vas voir madame Clochette, un mois sans soutif et c’est impossible d’en remettre un.
De plus, on en parle pas beaucoup, mais c’est hyper agréable de les sentir libre, en mouvement

le 17/10/2014 à 00h29 | Répondre

Mlle Moizelle

pas convaincue… Ravie pour vous toutes, mais vraiment pas convaincue pour mon cas! Je suis toute petite (1,47m) et ai une poitrine « généreuse » –très: 95E! Donc de nombreux yeux curieux ou libidineux se posent assez dessus pour que je tente de les « exposer » encore plus, car c’est cela que je ressens quand je ne porte pas de soutif… de plus, oui, ils tombent, et franchement je déteste leur forme quand ils ne sont pas sagement « rangés »! ^^
en revanche, (âmes sensibles, ne poursuivez pas!) je supprime plus facilement la culotte! 😀 je ne porte que des jupes, et lorsque le temps me libère des collants (printemps-été-automne), il m’arrive fréquemment de laisser respirer ma… et ça c’est la liberté! ^^

le 23/01/2015 à 16h59 | Répondre

Angeailes

Bonjour,

Je vous fait part d’une crainte : J’avoue me sentir très libre sans soutien gorges et que l’aventure me tente beaucoup, mais j’ai peur du regard des autres sur ces fameux tétons qui pointent le bout de leur nez au travail (dans le tourisme), chez les amis … J’aimerais aussi avoir une précision : mon homme est gaga de mes dessous et c’est dans cette tenue que je le fais craquer. Je me demande si cela change une relation de couple ?

Merci beaucoup pour vos conseils

le 06/02/2015 à 10h40 | Répondre

Vanessa

Chére Angeailes,
Voici 2 questions pertinentes.
Comme tu as compris vivre sans SG apporte une liberté, une sensation et de plus cela rend ta poitrine plus jolie et moi relâchée.
Le téton apparent, quelle horreur … bien sur il y aura toujours des personnes qui trouvent cela choquant, degoutant… maintenant c »est à toi de voir si tu peux assumer, bien-sur tu peux toujours un peu camoufler avec un débardeur, une petite chemisette, voir un bandeau si nécessaire..cela suffit la plupart du temps… mais tu peux quand même oublié le camouflage dans tes moments de liberté.
Sérieusement, ton entourage quotidien va trés vite s’habituer et toi aussi… et ce qui choque au début et te gène passe très vite inaperçu avec le temps.
C’est plus évident de commencé à vivre sans SG en hivers pour digéré.
Alors pour ton homme, tu vas être surprise mais il va craquer pour ton coté coquine et rebelle et il va adoré pouvoir passer la main sous ton pull 🙂
Je suis à ta disposition si tu veux partager avec moi.
A+

le 06/02/2015 à 14h39 | Répondre

Angeailes

Merci pour ce petit mot très encourageant !

Je vais en parler avec mon homme (coquin) car j’avoue que c’est une aventure qui pourrait me plaire, malgré le fait que les SG je les aime beaucoup esthétiquement.

Bis

le 06/02/2015 à 16h09 | Répondre

Vanessa

Je te promet que dans 6 mois, il est impossible d’en remettre un .. .et tu vas avoir des seins fières comme à 16 ans

le 06/02/2015 à 16h12 | Répondre

Angeailes

Plus qu’à oser en parler et passer le ca 🙂

le 06/02/2015 à 16h15 | Répondre

Vanessa

Voici un témoignage qui confirme mes dires…lol

http://www.aliceetsandra.com/archives/2014/04/09/29632058.html

le 10/02/2015 à 18h36 | Répondre

Angeailes

J’avais déjà pu lire ces témoignages durant mes recherches, mais c’est très gentil du me les avoir transférer.

Je ne pense être prête à tenter cette aventure pour le moment mais elle reste dans un coin de ma tête pour le moment adéquate

le 10/02/2015 à 19h20 | Répondre

Mlle Moizelle

Bon, et bien finalement, dans mon dernier commentaire, je ne me disais pas prête à « arrêter » le SG (et je crois que ma réticence était très fortement liée au volume de ma poitrine…) Mais finalement, depuis j’ai essayé, comme ça, pour voir… Et maintenant je plussoie, très difficile d’en remettre un! 🙂 j’ai été très étonnée de la facilité avec laquelle je m’en suis passé rapidement. Dès les premières heures j’ai complètement oublié ce « détail ». J’ai interroger ma famille qui me dit ne voir aucune différence avec ou sans, donc je suis soulagée. J’en ai parlé un peu autour de moi, regardé un reportage… Mon chéri est plutôt content, il les trouve un peu plus fermes et aime les toucher plus souvent! ^^ (en même temps, il est tellement attentionné, que je crois qu’il est prêt à accepter vraiment beaucoup de changements sur moi si je pense qu’ils sont bons…). bref, merci pour cet article qui fut un déclic et un tournant dans la vie de mes dessous! ^^

le 11/02/2015 à 08h40 | Répondre

Vanessa

+1 … bienvenue au club de sans soutif…tu vas être surprise de les vois se redresser.

le 11/02/2015 à 10h35 | Répondre

Vanessa

Alors Mlle Moizelle, presque un mois… le sg est définitivement abandonné?

le 02/03/2015 à 18h35 | Répondre

Mlle Moizelle

Oui!!! impossible d’en remettre un! ^^ même pour aller au boulot. Et mon chéri trouve mes seins plus fermes, tout le monde est contents! 😀 Merci pour cet article qui a été un déclic et qui m’a lancé sur d’autres recherches, notamment sur les risques de santé. Après, à voir en plein été (mais bon, s’il fait chaud, pas de pb de seins qui pointent, et surtout, je ne vois pas pourquoi je rajouterais une couche de tissu si la chaleur me dérange! ^^), et voir pour la grossesse… Peut-être devrais-je porter quelque chose, mais je me tournerais probablement davantage vers les brassières ou les bandeaux dans ce cas. Merci Nya et les autres! 😉

le 21/03/2015 à 08h09 | Répondre

Vanessa

Cool, pour la grossesse, il y a un témoignage dans ce reportage
http://1drv.ms/1BIkLPV

le 23/03/2015 à 14h40 | Répondre

Delphine

Merci pour votre article; le doute passé je me suis dit pourquoi pas essayer alors depuis quelques semaines je ne porte plus de SG chez moi (95B) et il m’arrive de ne pas en mettre pour aller faire mes courses, je serais toujours obligée pendant mon boulot car impossible de faire autrement mais si j’arrive à m’en débarrasser autrement cela sera un grand pas car je sens déjà une différence mes seins sont plus fermes et j’adore sentir le tissus dessus je trouve la sensation très agréable. de plus pas de sensation qu’ils tombent vu qu’ils se tiennent bien. Je n’ai pas vu de différence sur le regard des gens envers moi alors je pense continuer.

le 20/03/2015 à 18h20 | Répondre

Vanessa

Merci Delphine pour ton témoignage, et bienvenue chez les sans SG… la famille s’agrandit

le 23/03/2015 à 13h27 | Répondre

Miss chocolat

Je me suis débarrasser du soutif cette année, je fais du 85B et pour moi les soutiens gorges on toujours étais gênant au bout de quelque heure, alors cette hiver sous mon gros pull j’ai rien mis depuis je n’en met que si nécessaire (pour le sport, les vêtements transparent…) mais sinon je n’est rien a part 2 petit bout de scotch microporeux (fais pour les pansements) afin d’éviter les situations gênante créé par mes amis mes tétons (étant au lycée cela arrive…) . Mon copain adore mes « nouveau sein » ils sont, je cite, « plus ferme et plus gros c’est trooooooop bien! »

le 10/04/2015 à 23h22 | Répondre

Cora

Merci pour tous ces témoignages.
Perso, j’ai abandonné mon soutif en janvier 2006.
Je n’imagine pas en reporter un un jour…

le 13/04/2015 à 21h52 | Répondre

Thomas

Mesdames,
J’ai lu avec une grande attention vos commentaires et j’avoue être très étonné ! Je suis un homme, marié…et je trouve que les seins sont la plus belle création de la terre. Simple considération esthétique, je suis également passionné par l’art en général. Ce qui me sidère vraiment, ce sont vos commentaires selon lesquels sortir sans SG serait « vulgaire », « moche », « indécent »…pas une d’entre vous pour considérer, au contraire, qu’une poitrine « libre » est une espèce de summum en matière d’esthétique ! J’irai même plus loin, personnellement, je ne trouve sexy que les femmes qui n’en portent pas…et elles sont malheureusement très rares (de plus en plus rares sans doute).

le 24/04/2015 à 14h52 | Répondre

Inconnu

Merci pour ce joli message.
Perso, je ne trouve ça ni « moche », ni « vulgaire », ni indécent ». Mais c’est bien l’image qu’on me renvoie par contre 🙁

le 25/04/2015 à 23h32 | Répondre

Cora

Hélas, ce n’est pas forcément notre avis à toutes mais les « conventions » ont la vie dure et liberté des seins rime souvent dans l’esprit de certains et certaines avec fille facile ou aguicheuse.
Les témoignages ici sont justement là pour encourager certaines à franchir le pas et à s’affranchir de ces pseudo-conventions et rigidités morales.

le 26/04/2015 à 08h39 | Répondre

Vanessa

C’est certain que socialement ce n’est pas toujours bien accepté, mais lorsqu’on mets en balance les + et les -, ba j’ai abandonné sans hésitation mes soutifs.
Et puis y’a toujours le « pour ma santé, je ne peux plus en porter ! », cela calme les commentaires.
Et finalement, une fois « la surprise » dans l’entourage passée, après les gens ne font plus trop attentions, comme un piercing sur la lèvre ou un tatouage sur l’épaule, cela devient une partie de personnalité.
J’ai même déjà « converti » 2 copines et une collègue.

le 27/04/2015 à 13h32 | Répondre

Milune (voir son site)

Je ne porte plus de soutien gorge depuis environs 6 mois, sauf quand je porte des hauts blancs un peu transparent. Lundi soir je parlais dans mon jardin avec ma voisine, et j’avais comme on dit les tétons qui pointaient. Une fois rentrée à la maison je me suis fait littéralement engueulé et traité de salope par mon mari, car on voyait  » La forme de mes seins sous mon pull « . Mais pourtant lorsque l’on porte des soutiens gorge on voit quand même la forme des seins, non? De plus ayant perdu l’habitude de mettre des soutien gorges je me sens mal quand j’en porte et j’ai du mal à respirer. Mais depuis Lundi mon mari est en boucle sur ça, il considère que c’est comme si je sortait nue. Je ne sais pas quoi faire …

le 01/05/2015 à 19h15 | Répondre

cora66

Je crois qu’il ne faut pas exagérer. On voit souvent des choses bien plus provocantes qu’une pointe de seins comme le string qui dépasse du pantalon ou le caleçon chez un mec voire la raie des fesses.
De plus on parle de ton corps. C’est donc ta liberté. de plus ce n’est vraiment pas fait dans le but de provoquer.
Quand on voit certaines poitrines pigeonner (pour ne pas dire plus) dans des Wonderbra, je ne suis pas sûre que ce soit beaucoup moins provocant.
C’était le première fois que ton chéri réagissait de la sorte ?

le 01/05/2015 à 21h19 | Répondre

Milune (voir son site)

Cora66 c’est exactement ce que j’ai essayé d’expliquer à mon mari, que c’était mon corps et que s’il me prenait l’envie de me promener entièrement nue dans le lotissement ce serait mon droit et surtout mon problème.
Il m’a répondu que c’était aussi son problème puisque lui avait honte de se promener avec une femme dont on voyait les tétons.
Et d’ailleurs ce jour là mon mari avait un short blanc et un caleçon bleu turquoise qui se voyait très bien à travers, il a d’ailleurs souvent la raie des fesses à l’air ( il est éléctricien 😉 ) mais selon lui comme il est un homme c’est différent. C’est vraiment difficile pour que je m’habille avec lui. Quand je me mets des jupes il ne faut pas qu’on voit mes genoux, quand je met des T.shirt il ne faut surtout pas de décolté, à côté de ça si je m’habille avec des habits qui cachent tout puisque c’est ce qu’il veut, il me dit que je ne suis pas sexy pour un rond … Et après on dit que ce sont les femmes qui sont compliquée ….

le 07/05/2015 à 10h22 | Répondre

Victor

Aaaahhhh le mauvais mari JALOUX

le 22/07/2016 à 14h25 | Répondre

Milune (voir son site)

Bonjour à toutes et tous,

Je vais faire un peu de spam ! Je pense que vous savez que ce n’est pas dans mes habitudes mais là deux de mes amies en ont besoin je m’explique:

En ce moment chez Tupperware il y a une super promo: La terrine ultra pro 1,8l + son livre de recette au prix de 40,70 euros au lieu de 81,10 euros. J’ai passé une commande Dimanche dernier et deux de mes amies se sont réveillées trop trop tard et aimeraient profiter de cette offre, seulement cette offre s’arrête Dimanche et moi il me faut plus de commandes pour pouvoir en repasser une !
Donc peut – être que cette offre pourrait t’intéresser toi ou une amie à toi? Exceptionnellement j’envois gratuitement les commandes dans toute la France métropolitaine ! Et en plus si j’ai au moins 8 personnes en plus de mes deux amies qui veulent profiter de cette commande une d’entre elle profitera gratuitement de cette promo. Si ça ne vaut pas le coup ça !!!

Toutes les infos sur mon blog: http://milunenounou.blogspot.fr/2015/05/promo-tupperware-terrine-ultra-pro-18l.html

Merci de faire passer le message 🙂

Bonne journée!

le 07/05/2015 à 10h16 | Répondre

cora66

Même si çà fait un peu année 68, notre corps nous appartient.
Sous prétexte que ces messieurs ont le cerveau au dessous de la ceinture, il faudrait donc nous couvrir pour ne pas les exciter c’est çà ? Et aussi rester à la maison pour cuisiner, faire le ménage avec une fenêtre au dessus de l’évier pour élargir notre horizon… Non mais…
Cà a été évoqué ici mais c’est peut-être dans ton cas une possibilité.
Pour vaincre les réticences de ton chéri, tu lui dis que c’est une prescription médicale.
Que c’est à la demande de ton toubib ou de ton gynéco…
Ensuite il te faut adapter un peu tes tenues pour que ce soit le moins visible possible.
Si tu as besoin de conseils ou d’astuces et pour ne pas polluer le blog de notre amie tu peux me contacter en MP sur Docti.
http://club.doctissimo.fr/cora66/

le 10/05/2015 à 16h56 | Répondre

Vanessa

J’aime !

le 12/05/2015 à 10h57 | Répondre

Anaroze (voir son site)

Je suis tombée par hasard sur cet article, je recherchais des brassières en dentelle pour porter sous un gros pull (je trouve ça très sexy). Je trouve ton article très bien rédigé, il m’a poussé à me demander si je pourrais me passer définitivement de soutien gorge.
Je tiens à dire que je ne trouve pas cela vulgaire du tout, même si bien sûr cela dépend aussi de la façon dont on le porte. Tu as raison de le délaisser si tu ne te sens pas bien avec ou si tu le vis comme une image imposée par la société. Personnellement, j’aime ne pas en porter de temps en temps, mais je trouve cela affolement sexy et avoir un très jolie soutien gorge en dentelle sous mes tonnes de fringues ça me donne vraiment confiance en moi, et je me sens plus féminine 🙂

le 25/05/2015 à 13h08 | Répondre

ali

Salut! Personnellement je fait du 85E et j’avoue ne pas porter de sg depuis 3 ans. Je n’en retire que du bon je n’ai plus mal au dos ni au seins et ils sont plus ferme et haut aussi. Au début c’est inconfortable mais après au combien merveilleux! Maintenant mes seins ne veulent rien savoir du sg quand j’en met un c’est pas plus de 3h sinon ça me fait souffrir! Sinon toute les femmes de ma famille n’en porte pas et on a toutes une bonne poitrine puis je vous dit elles ont toutes allaiter et elles n’ont pas les seins moches au genou hahaha même ma grand mère je considère qu’elle a une très belle poitrine.

le 28/05/2015 à 04h36 | Répondre

Anna

Bonjour, j’ai 18 ans et j’ai arrêté le port du soutien gorge après avoir découvert que les chances d’avoir un cancer du sein était plus importantes chez les femmes portant un soutien gorge! Je ne me suis jamais sentie aussi bien aussi libéré! Et je trouve que ma poitrine est plus belle, ferme qu’avant. Je fais du 90D et pense que toutes les femmes peuvent arrêter le port du soutien gorge en y allant progressivement! Mais peut être que pour les femmes plus âgées (ce n’est pas péjoratif du tout!) c’est trop tard après des années et des années de port de soutien gorge, les muscles/ligaments se sont habitué au soutien gorge et à ne pas se suffire à eux-même ! En tout cas je suis très heureuse d’avoir pu lire tous vos commentaires 🙂

le 22/06/2015 à 21h54 | Répondre

Vanessa

Bienvenue dans le club des sans sg Anna,
Le rapport Cancer / soutien gorge n’est pas prouvé … par contre oui pour:
– des seins qui redressent le nez (en l’occurrence les pointes)
– moins de problèmes de dos
– plus de compression, irritations et démangeaison.
– une formidable sensation de liberté et de bien être.
Et comme tu le dis…il suffit d’essayer (même avec une poitrine importante) pour ressentir rapidement les biens fait… et après impossible d’en remettre.

le 24/06/2015 à 11h39 | Répondre

Victor

Anna,
Bravo pour ton courage du haut de tes 18 ans

le 31/03/2016 à 20h20 | Répondre

Victor

Bravo les Femmes Libérées!!!

le 02/04/2016 à 13h14 | Répondre

Mana

Bonjour,

Merci de votre article, de tous ces commentaires.
J’ai un 90A/B et depuis quelques années ne porte plus de soutien-gorge. Ca fait tellement mal de se sentir serrée !
Ma poitrine se porte bien, n’est pas partie ni à gauche, ni à droite, ni en bas…ni en haut. C’est mieux joli pour les dos-nu, oui.
J’ai parfois eu l’impression que ce pouvait surprendre, mais j’ai développé la discrétion.

Régulièrement j’exerce mon dos (push-up derrière moi, faire un arc et prendre appui au sol…) et suis très attentive lors des sports rythmique (jogging).

Bonne journée à toutes !

le 23/07/2015 à 11h50 | Répondre

Vanessa

Hello,
On n’est pas les seules… voir également les commentaires sur cet article (jeudi 16 juillet 2015)
http://fancylily.fr/soutien-gorge-pourquoi-jai-arrete-den-porter/

le 28/08/2015 à 16h44 | Répondre

Flora (voir son site)

Je suis en plein essai, et ça se passe plutôt bien avec mon 90C/D mais je dois avouer que je suis encore fort gênée par mes tétons qui pointent. Au boulot j’utilise mon foulard pour dissimuler tout ça. Rassurez moi on finit par s’y habituer ou je dois investir dans des débardeurs? j’espère que d’ici les beaux jours j’assumerai plus 🙂

le 05/02/2016 à 11h56 | Répondre

Mlle Moizelle

J’ai personnellement investis dans les débardeurs! ^^ et je suis encore un peu gênée quand il fait froid, même un an après avoir abandonné les soutifs! Mais pour rien au monde je n’en remettrais (d’ailleurs, j’ai hâte de voir comment je vais m’en sortir avec les montées de lait… affaire à suivre)

le 05/02/2016 à 12h58 | Répondre

flora

Hello,
Vous pouvez rejoindre ce groupe « Sans soutif / no bra : soutien et témoignages » sur FB, il est plein de conseils pour celles qui se lancent dans l’aventure de vivre sans SG
https://www.facebook.com/groups/927260603970403/

le 08/02/2016 à 16h14 | Répondre

Fanny (voir son site)

salut à toutes,

Je lance un forum pour discuter et construire ensemble un site plein d’infos.
j’espère vous y retrouver.

http://vivresanssoutiengorge.leforum.eu/index.php

le 10/02/2016 à 22h25 | Répondre

Nienna

Bonjour, moi j’en ai porté que pendant 4 ans de ma vie ah ah j’ai une poitrine moyenne 85B à C en fonction de mon poids et j’ai commencer à en porter à cause de la pression des copines au collège puis j’ai arrêter au milieu de ma terminale vers 17ans. Dans un contexte scolaire c’était bien plus dur à assumer j’y suis donc allée progressivement et arrivée à la fac j’ai complétement arrêter. Et face aux réflexion qu’on me faisait je me démontée pas genre « nan mais ta pas de soutif on voit que tu pointes -ouai c’est vrai il fait un peu frais » ou d’autre trucs l’important c’est juste de pas se demonter et d’assumer completement j’ai eu quelques reflexion les premiers mois ensuite plus rien ^^

le 30/05/2016 à 16h46 | Répondre

pierrefeu

J’aimerai bien apporter mon témoignage sur les méfaits du soutien gorge … mais je n’en ai jamais porté de toute ma vie !!! j’ai 47 ans , je ne connais pas ma taille de soutien gorge et je ne sais même pas comment on la calcule !!! je vis sans libre depuis toujours et je suis parfaitement bien comme ça :-)) mes seins sont encore fermes et je n’ai jamais de douleur lors de mes activités quelles qu’elles soient ! vive les seins libres !!!!

le 25/07/2016 à 13h02 | Répondre

Pri

Tu es géniale de t’assumer comme ça!
Tu es un bel exemple je trouve

le 23/08/2016 à 15h28 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?