Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

J’adopte un chiot : le rendez-vous chez le vétérinaire


Publié le 1 septembre 2015 par Mademoiselle Violette

Luciole est arrivée hier à la maison. Après une journée riche en émotions, nous la laissons dans les toilettes pour la nuit.

Petite précision ici. Notre maison se compose, au rez-de-chaussée, de deux pièces :

  • une pièce à vivre qui inclut salon, salle à manger et cuisine,
  • des toilettes.

Nous ne souhaitions pas laisser Luciole dans la grande pièce, pour qu’elle ne soit pas perdue. Mais nous ne sommes pas des monstres : si nous avons choisi les toilettes, c’est parce que ce sont des toilettes pour personne à mobilité réduite et qu’elles font 9 m², donc elles ne sont pas si petites que ça…

La première nuit

Nous lui avons installé son petit coin avec une serviette pour les pipis, son coussin, une gamelle d’eau. Pas de nourriture, elle a déjà mangé. Nous lui mettons également une petite lampe (mais je crois, objectivement, que c’est plus pour nous rassurer nous que pour elle…). Quand nous la laissons là, il est un peu plus de minuit.

À peine sommes-nous montés que Luciole commence à pleurer. « Ne pas céder » va devenir notre rengaine… Nous redescendons sans aller la voir et mettons en route la radio.

Peut-être Luciole fonctionne-t-elle comme Minette, qui supporte très bien de rester seule, à condition d’avoir de la compagnie, même virtuelle ? Si elle pouvait parler, je pense que notre chatte aurait beaucoup de choses à nous raconter, car elle n’écoute que France Info (la radio où on parle le plus, Minette n’aimant pas trop la musique).

Luciole pleure toute la nuit, sans discontinuer… Je peux te dire que ça me déchire le cœur. J’ai l’impression de vivre le début de La Belle et le Clochard, quand Lady pleure… Mais je ne veux pas qu’on joue aussi la suite, où on la voit sur le lit de ses maîtres !

Le lendemain, nous retrouvons Luciole, qui nous fait la fête au réveil.

Le rendez-vous chez le vétérinaire

Nous avons rendez-vous chez le vétérinaire aujourd’hui, lendemain de l’arrivée de Luciole. Ça se passe à la clinique Vet’Co. La vétérinaire est vraiment très gentille. Luciole doit avoir son premier vaccin et sa puce électronique.

Chien chez le vétérinaire

Crédits photo (creative commons) : Joe Futrelle

Nous apprenons en même temps que ce sont des actes obligatoires, qui doivent être réalisés par le cédant, même si c’est une cession à titre gratuit. Euh… On fait quoi, on appelle la personne qui nous a vendu Luciole ?

Bref…

Nous passons près d’une heure avec la vétérinaire. Elle s’occupe de vacciner et de pucer Luciole, puis nous laissons notre chiot se remettre de ses émotions.

La vétérinaire nous donne plein de conseils sur l’éducation canine, ce qu’on doit faire, comment lui apprendre à être propre… Elle nous explique aussi que, dans le cadre du suivi de notre chiot, nous la reverrons dans un mois et qu’à ce moment-là, Luciole devra être propre ou en bonne voie pour. C’est à nous de comprendre Luciole et d’apprendre à identifier les signaux…

Nous discutons aussi du club d’éducation canine. La vétérinaire nous le conseille. D’après elle, ça permet au chien de se sociabiliser et d’apprendre la base des ordres (marcher en laisse, ne pas accepter de nourriture de n’importe qui…). Il y a un club vraiment bien à Fauville-en-Caux, qui fait aussi école du chiot. Je pense que nous irons y faire un tour (je te raconterai).

Un dernier sujet est abordé avant de partir : la mutuelle canine. J’avoue que nous ne nous sommes pas posé la question avant… Comment ça marche ? Comme une mutuelle pour les gens ! Moyennant une cotisation mensuelle, la mutuelle rembourse les frais de vétérinaire. Il y a une franchise à l’année, quand même, mais elle varie suivant les niveaux de protection. Est-ce qu’on va y souscrire ? Je ne sais pas encore… Mais je me dis qu’en plus des vaccins, cette année, il y aura aussi la stérilisation de Luciole et que, peut-être, ça peut valoir le coup…

Affaire à suivre, donc !

Et chez toi ? Comment s’est passée la première nuit de ton animal ? As-tu des conseils pour l’aider à supporter la solitude ? Comment as-tu éduqué ton chiot ? Et la mutuelle pour animaux, tu en penses quoi ? Viens nous raconter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

Madame Fleur

Je me rappelle notre dernier chien : et la première nuit, une horreur ! Ces pleurs, c’était un vrai déchirement !!!

le 01/09/2015 à 10h01 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?