Menu
A la une / témoignage

Acheter pour louer : des travaux à l’aménagement

Tu as vu l’appartement dans lequel j’ai investi. Je ne sais pas toi, mais moi, je le trouvais quand même un peu vieillot, et je n’imaginais pas une seule seconde le proposer à la location comme ça. Il allait donc falloir passer par la case travaux avant de pouvoir l’aménager !

Le gros œuvre

Sitôt l’acte de vente signé, nous nous sommes attaqués à la déconstruction. Au revoir la tapisserie et le lambris de la mezzanine, adieu le meuble TV d’angle et les étagères mal placées. Étape rapide mais primordiale, puisque j’ai obtenu ainsi une coquille vide permettant de multiples possibilités d’agencement.

Bien évidemment, l’appartement ne m’étant pas uniquement destiné, je devais penser à créer un environnement neutre, susceptible de plaire au plus grand nombre. J’ai donc privilégié la simplicité, le fonctionnel, le tout dans un esprit cosy/chic. Mais comme je comptais tout de même y passer un peu de mon temps libre, j’ai aussi fait quelque chose qui me plaisait, notamment au niveau des couleurs et des accessoires.

Le plus gros des travaux a consisté à :

  • repeindre les murs et le plafond en blanc,
  • créer un meuble de rangement sous l’escalier pour récupérer de la place,
  • changer la rambarde de la mezzanine,
  • et réviser l’électricité.

Il a fallu faire des choix et c’est la cuisine qui en est sortie perdante : je n’ai pas eu le temps de la relooker.

Tout cela a été relativement long et fastidieux. Chaque weekend, il fallait anticiper les fournitures et le matériel nécessaires, réfléchir aux solutions possibles pour réaliser chaque étape… et le plus important : réussir à faire rentrer tout ça dans le délai et le budget impartis. En clair, penser à tout, tout le temps. Sans compter que nous restions manger et dormir sur place : vive le camping au milieu de la poussière et des pots de peinture !

C’est dans ces moments, je pense, qu’il est important de ne pas être seule. Déjà pour gagner du temps et de l’énergie, mais aussi pour confronter les idées. Heureusement, j’ai eu la chance d’être soutenue par mes parents, sans qui rien n’aurait été possible.

Et puis, après la fatigue, les hésitations et le découragement, la vue des changements rebooste bien le moral. Quel bonheur, lorsque l’on range définitivement les derniers outils, de mesurer la transformation de la pièce, et de se dire que tout correspond exactement à ce qu’on souhaitait faire.

Ça nous aura pris tous nos weekends pendant les deux mois que nous nous étions donnés pour réaliser les travaux. Objectif temps rempli !

L’ameublement

Cette partie du projet a été relativement simple : l’appartement étant vide, il a fallu tout acheter. De la literie à la dernière petite cuillère, il ne fallait rien oublier.

Pour cela, je me suis aidée d’un état d’inventaire, que l’agence m’avait fourni, de quelques tableaux des indispensables trouvés sur le net, et tout simplement de ce qui m’entourait quand je faisais le tour de mes placards.

Je suis devenue la reine de la comparaison pour trouver le meilleur rapport qualité/prix dans tous les domaines. Les meubles ici, la vaisselle là-bas, l’électroménager ailleurs… J’ai fait fonctionner la concurrence à plein régime, comme pourrait le faire une entreprise. Pendant les deux mois qu’ont duré les travaux, j’ai donc empilé les cartons en vue de l’aménagement.

J’avoue que j’ai été un peu plus souple sur les éléments de décoration, l’envie de créer une ambiance cohérente prenant le dessus. Je me suis fait plaisir avec quelques objets, notamment avec les pièces maîtresses, comme la housse du canapé et les coussins, que j’ai tenu à réaliser moi-même.

L’aménagement

On arrive à la dernière étape, la plus agréable sans doute : monter les meubles et remplir les placards.

En étant bien organisée, une seule journée a été suffisante. J’avais posé quelques jours de repos, qui m’ont permis de tester tout de suite la fonctionnalité de l’installation et s’il ne manquait rien.

À ce stade, l’appartement était prêt à être mis sur le marché, afin d’accueillir ses premiers locataires.

Appartement location salon

Appartement location cuisine

Appartement location chambre

Toutes photos : Photos personnelles

Bilan de l’opération : deux mois et 3500€ de budget estimés… et respectés pour la totalité des travaux et de l’ameublement.

Alors, tu en penses quoi, de toutes ces modifications ? Ça te plaît ? Tu aurais certainement eu d’autres idées, lesquelles ? Ma cuisine n’est plus si ridicule, finalement ? Donne-moi ton avis !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

J'ai 28 ans, démariée et pas d'enfant, mais les projets ne manquent pas entre travail, famille, course à pied, engagement associatif, brico, déco et autres idées plus ou moins farfelues !!

11 Commentaires

  • sarah
    21 octobre 2015 at 9 h 06 min

    waouh, chapeau vous avez fait du super boulot en 2 mois! pour la cuisine il existe maintenant plein de peintures adaptées pour les cuisines et même pour repeindre la faience, histoire de relooker sans changer. Mais personnellement ca ne me choque pas plus que ca, pour une location moi ca me conviendrait tout à fait ce logement 🙂

    Reply
  • clette
    21 octobre 2015 at 9 h 32 min

    quel beau travail =) juste pour information le travail effectué n’est pas du gros oeuvre mais du second oeuvre, le GO c’est la structure portante du bâtiment =)

    Reply
  • Madame Fleur
    21 octobre 2015 at 9 h 49 min

    C’est très joli ta décoration et ton aménagement.
    J’ai hâte d’avoir tes retours quand à la location !!!

    Reply
  • Mme Hope
    21 octobre 2015 at 10 h 45 min

    Waouh! Félicitations et chapeau! Très chouette projet

    Reply
  • Inno
    21 octobre 2015 at 11 h 04 min

    Mon mari et moi avons aussi acheté pour louer, et même si l’appartement était habitable et pas trop vieillot, j’ai voulu relooké un peu. Et nous, au contraire de toi, c’est surtout la cuisine qu’on a refaite car elle était microscopique. On a encore quelques meubles à acheté mais on arrive à la fin des travaux, après une période intense de travaux le soir et tous les week end. C’était vraiment fatigant, mais je suis content de pouvoir louer quelque chose de bien.

    Reply
  • Lutine Chlorophylle
    21 octobre 2015 at 12 h 00 min

    Beau résultat ! 🙂
    Tu penses rénover la cuisine aussi, plus tard ?

    Reply
    • Mathy
      21 octobre 2015 at 18 h 59 min

      Oui second œuvre, on est bien d’accord, enfin c’est déjà pas mal!
      Pour la cuisine j’y pense d’ici 2 à 3 saisons à mon avis.
      Et oui les locataires que j’ai eu sont ravis, je vous en reparlerais plus tard.

      Reply
  • MlleMora
    21 octobre 2015 at 12 h 59 min

    Bravo, c’est très réussi ! La cuisine ne me choque pas, et tu auras l’occasion de changer plus tard…
    Tu as eu des locataires depuis j’imagine ? Qu’en pensent-ils ?

    Reply
  • dubmel
    21 octobre 2015 at 15 h 40 min

    super! J’attendais la suite, et je suis ravie de voir le résultat! Alors, arrives-tu à le louer? comment ca se passe?

    Reply
  • Beatrice C Ancienne D
    21 octobre 2015 at 16 h 06 min

    Superbe! Bravo pour tout ces travaux, ça rend super bien! Juste une question: on cherche une rambarde pour notre mezzanine et celle que tu as posé à l’air pas mal. Tu l’as acheté où? Et combien si c’est possible?

    Reply
  • Maude
    18 mars 2017 at 16 h 27 min

    (je débarque un peu tard mais bon)
    Beau boulot, la déco de départ était vraiment très moche vous l’avez transformé en quelques chose de tout à fait sympa, la rambarde est parfaite et bien dans l’esprit bord de mer. Sinon j’aurais repeint les meubles de cuisine en blanc et changé les carreaux marronnasses, sinon c’est parfait vous vous etes très très bien débrouillés 🙂

    Reply

Laisser un commentaire