Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Déco Halloween : du sang qui coule dans nos verres


Publié le 8 novembre 2011 par Anne Delacour

Quand je cherchais de l’inspiration pour la fête d’Halloween, cette photo de sang qui coule sur le rebord d’un verre à cocktail m’avait tapé dans l’oeil ! J’avais trop envie d’essayer !

nourriture Halloween sang verres

La recette sur le site parlait de Karo syrup. Aucune idée de qui est monsieur Karo mais je me suis dit « kinetenteriennarien » et hop, j’ai bravement tenté l’aventure sans lui.

J’ai mélangé du sucre (au pif) et un peu d’eau (au pif) dans une casserole (comme pour faire un caramel), j’ai fait fondre le tout et attendu que ça bouillonne. Au bout d’un moment, j’ai testé le stade de cuisson du sucre en laissant tomber une goutte du sirop dans un bol d’eau très froide. Il me fallait du « grand cassé » pour que le sirop durcisse complètement sans prendre de couleur caramel.

Une fois le stade du « grand cassé » atteint, selon les instructions de la recette, j’ai laissé tombé une dizaine de gouttes de colorant alimentaire rouge dans le caramel et remué.

Le temps que je me retourne pour choper mes verres, malheur !! Mon sirop était redevenu tout cristallisé ! Le même phénomène qui s’était déjà produit quand j’avais essayé de faire du sirop de caramel au beurre salé. J’avais maintenant des pépites de sucre rose à réutiliser une autre fois pour d’autres cocktails. Mais pour l’effet gore du sang, c’était râté !

Mais rien ne pouvais me décourager, même pas un revers de fortune de cet acabit ! Non ! Au contraire ! J’ai redoublé d’ardeur ! (Oui, ok, je me calme…)

J’ai recommencé à zéro, cette fois en ajoutant le colorant au mélange dès le début, avant qu’il ne commence à chauffer. Il ne m’en restait pas énormément, mais assez pour faire un sirop un peu rougeâtre.

Une fois le stade du « grand cassé » obtenu, j’ai trempé le bord des verres dedans.

Et là, laisse-moi te donner une information importante : le sirop de sucre stade « grand cassé », c’est chaud. C’est même très chaud. Genre brûlant. Et en plus, ça coule. Ce qui fait que quand j’ai retourné le verre pour l’effet « sang qui coule », je me suis brûlée. Aïe.

J’ai recommencé avec un autre verre. Rebrûlée. Aïe.

3 fois.

Au bout d’un moment, j’avais compris (il me faut un peu de temps…) et je laissais refroidir un peu le verre à l’envers au dessus de la casserole avant de le renverser.

Après toutes ces péripéties, j’étais tout de même assez satisfaite du résultat.

Halloween sang verre cocktail

La prochaine fois, je mettrai plus de colorant alimentaire et je laisserai le sirop atteindre le stade « caramel blond ». Le résultat devrait être plus foncé et encore plus convaincant. Et peut-être même que je ne me brûlerai pas…

Mes invitées (oui, de manière tout à fait prévisible, les filles ont bu le cocktail pendant que les mecs buvaient la bière…) ont trouvé ça super. Certaines ont même passé la soirée à lécher le bord des verres tellement c’était bon !

 

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

Miss Chaussette (voir son site)

Je trouve l’effet plus sympa que sur la version originale…
Simplement parce que la couleur du sang fait plus « réelle » !!

Il me semble avoir vu une petite photo de cette soirée traîner sur un autre blog 😉 J’ai reconnu tes bougies et maintenant du coup… Tes verres 😀

le 08/11/2011 à 16h07 | Répondre

Isabel

T’es super courageuse! Merci pour ce truc sympa.

le 09/11/2011 à 10h12 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?