Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Fêter ses noces de coton


Publié le 16 décembre 2015 par Mangue

Voilà un peu plus d’un an que mon chéri est devenu mon mari !

Pour faciliter l’écriture de mon récit et parce qu’avant d’être mon mari, il a un nom et une identité bien à lui, me permettras-tu de me référer à lui sous le doux nom de Sauron ? Si tu connais le Seigneur des Anneaux, je vois d’ici ton sourire en coin et/ou tes yeux écarquillés : oui oui, il s’agit bien d’une référence au grand méchant avec un anneau qui gouverne tout le monde (sauf que l’alliance de mon mari ne lui permet pas de gouverner grand-chose, hé hé !).

Faut dire qu’il n’a pas l’air très commode, mon Sauron ! Il aime s’habiller tout en noir, rester dans l’obscurité, au fond de sa tanière, avec un bon jeu vidéo, et jouer à des jeux de rôles du genre médiéval fantastique, dans lesquels il préfère incarner des guerriers pas super sympas… Et a priori, ses collègues de bureau ont été un peu martyrisés, puisque c’est d’eux que lui vient ce beau surnom. Mais je te rassure, avec moi, il est adorable, et c’est le meilleur amoureux du monde !

Bref, tu me permets de le nommer ainsi ? Oui ? Super, merci !

Un an de mariage, qu’est-ce que ça a changé à nos vies ?

Comme beaucoup de couples, avant de nous marier, nous vivions déjà ensemble depuis plusieurs années et étions financièrement indépendants. Le mariage n’a donc pas changé beaucoup de choses à notre vie quotidienne. Mais pour autant, nous ne sommes pas vraiment rentrés chez nous comme avant !

Le mariage a renforcé notre couple à un moment où nous ne pensions même pas que c’était possible, tellement nous étions déjà dans une période de plénitude amoureuse. Nous n’avons jamais eu ni l’un ni l’autre la peur de l’abandon, ou le besoin d’être rassurés, et nous avons toujours eu la chance d’être sur la même longueur d’onde quant à nos projets d’avenir.

Néanmoins, le fait d’être mariés nous a encore rapprochés et confortés dans nos choix, dans la solidité de notre couple, dans notre indépendance par rapport à nos familles, dans le fait d’être « des grands ». Il nous semblait possible de tout surmonter : la vie allait être obligée de nous sourire et les problèmes de couple n’étaient pas pour nous… Bon, ça, c’était avant de nous lancer dans notre Super Chantier ! Depuis, on a connu quelques belles galères, mais notre couple s’en est toujours relevé, je te rassure !

De façon plus terre à terre, le fait d’être mariés a surtout changé notre fiche d’impôt et mon identité. Ça fait maintenant un peu plus d’un an que je ne sais plus comment je m’appelle ! Suis-je Mme Mangue ? Mme Sauron-Mangue ? Mme Sauron ? Les changements de boulot, l’achat de notre maison et le vol de mes papiers d’identité m’ont fait adopter officiellement le nom de Mme Sauron-Mangue, mais dans la vie de tous les jours, j’ai encore du mal à me présenter sous cette identité, et je donne un nom différent en fonction de mes interlocuteurs… Jusqu’au moment où j’oublie quel nom j’ai donné à qui ! Forcément !

Notre façon de regarder les bébés a aussi un peu changé : nous commençons à nous projeter un peu plus dans le rôle de parents, même si ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Nous avons commencé une « bébéket list » : c’est comme une bucket list, mais avec toutes les choses que nous voulons faire juste en couple avant de nous lancer dans cette aventure.

Bref, donc voilà, Sauron et moi sommes mari et femme, heureux depuis un peu plus d’un an, et nous avons fêté avec beaucoup de joie nos noces de coton cet été.

Pourquoi avons-nous organisé cette petite fête ?

  • On aime bien faire la fête et ça nous permettait de faire une pause bien méritée dans nos travaux.
  • On aime recevoir et cuisiner pour les amis, une activité que nous avons mise sur pause le temps de nos travaux, puisque nous n’avions pas de salon et de cuisine jusque très récemment ! Nous avons donc décidé de profiter du temps estival pour organiser une petite fête et inviter nos témoins à célébrer avec nous !
  • Nos témoins, qui sont nos amis les plus proches, ont la mauvaise idée d’habiter assez loin de chez nous. Comme nos weekends sont inexistants à cause du Super Chantier, nous n’avons pas pris beaucoup de temps pour les voir durant cette année. Pour certains d’entre eux, nous ne les avions même pas revus depuis notre mariage. Trouver un prétexte pour les réunir nous a donc réjouis !
  • Lors d’un séminaire professionnel, j’ai été conviée à un « pique-nique élégant », avec tables sur l’herbe, nappes blanches, verres à pied, barbecue, magret de canard et bon vin. La grande classe. Et c’était exactement ce que j’aurais voulu pour mon mariage idéal ! Même si notre mariage correspondait plutôt bien à nos idéaux, le repas s’est fait dans une salle, et non à l’extérieur (vu la météo d’août 2014, c’était préférable !). Voir ce que pouvait donner en vrai un pique-nique élégant m’a donné très envie d’en organiser un !
  • Pendant les préparatifs de notre mariage, j’ai adoré les DIY, les petites touches soignées de décoration, décliner notre thème et nos couleurs, trouver des accessoires, dresser joliment les tables… Et nous avons également cuisiné une bonne partie du repas nous-mêmes.

Notre mariage a eu ses couacs et ses moments de plénitude, mais il est surtout passé à une vitesse folle ! Le lendemain, nous réalisions à peine que nous venions de vivre une des journées les plus intenses en émotions de notre vie, avec l’ensemble de nos proches autour de nous et un vrai déferlement d’amour.

Après tant d’investissement dans la préparation, et étant donné ma nostalgie de cette belle journée, le wedding blues ne m’a pas épargnée et je me suis retrouvée désœuvrée pendant quelques semaines… Du coup, pour m’occuper, on a acheté une maison et attaqué Super Chantier, ha ha !

Mais faire du plâtre et poser du parquet, ce n’est quand même pas la même chose que préparer de bons petits plats, une décoration qui déchire, et organiser une super fête. J’étais en manque d’évènementiel, il me fallait une occasion pour recommencer ! Fêter nos noces de coton était donc tout indiqué !

Comment (en seulement trois semaines) avons-nous organisé notre fête ?

Tout d’abord, il a fallu inviter nos témoins. Ouais, c’est la base : sans invités, c’est pas vraiment une fête, on est bien d’accord. Nous avons repris la base de notre faire-part de mariage, allégé le tout et modifié les textes. Puis, nous l’avons envoyé par email au format image.

Nous avons ensuite réfléchi à un lieu. Si les berges de la Garonne nous tentaient bien, la logistique pour transporter les tables, les chaises, les parasols, la boisson et la nourriture nous a bien refroidis, et nous nous sommes rabattus à la dernière minute sur le fond de notre petit jardin, entre les sacs de plâtre.

Côté repas et boissons, nous voulions garder l’esprit « pique-nique » avec un buffet froid, mais sans oublier l’aspect « élégant » grâce à des plats un peu raffinés. Bref, éviter les chips et le jambon blanc. Mais nous n’avions pas prévu de budget, et nous avions une seule journée pour tout préparer.

Nous avons donc utilisé les fruits et les légumes hebdomadaires de notre AMAP et réalisé des tartes aux fruits, une salade composée et un flan de courgette à l’emmental (+ un gâteau au chocolat, quand même, hein… et trop mignon, en forme de cœur, en plus !).

Nous avons également composé un plateau de charcuterie et un plateau de fromages (en réutilisant de beaux présentoirs achetés pour le mariage), et profité d’un passage à Arcachon pour ramener quelques huîtres (hum !). Le plus coûteux et le plus long à réaliser a été la terrine de poissons.

Pour les boissons, les restes du mariage et un cubis de vin blanc présenté dans des bouteilles en verre ont suffi, et le Spritz à l’apéritif a fait sensation !

Comme tu l’auras compris, un des points importants pour moi était de réaliser une jolie décoration de table. Nous avons réutilisé pas mal de choses que nous avions créées pour la décoration de notre mariage : nappes, serviettes, chemin de table, bougies… Et nous avons emprunté une douzaine d’assiettes blanches assorties à mes beaux-parents.

Après m’être cassé la tête pendant des jours pour trouver une idée de décoration originale, facile à réaliser et peu chère, voici ce qui s’est imposé, comme une évidence : on fêtait nos noces de coton. Alors pourquoi ne pas utiliser tout simplement… je te le donne en mille : du coton ! Si cette matière t’intéresse aussi, Pinterest est ton ami et tu y trouveras plein d’idées !

J’ai été séduite par un tutoriel pour fabriquer soi-même des tiges de fleurs de coton. C’est tout simple, et le matériel nécessaire est facile à trouver : du papier à dessin (style papier kraft ou canson), du coton en boule, des petites branches, des ciseaux, un petit pistolet à colle, ou à défaut de la glue. Si ça t’intéresse, voici le blog qui explique tout ça.

Pour présenter les tiges ainsi réalisées, j’ai utilisé des bouteilles de bière et de vin, débarrassées de leurs étiquettes et décorées de masking tape (c’est génial, ce truc : depuis, j’en utilise partout !). Et tadam, en deux temps trois mouvements (ou plus précisément : en une après-midi bien remplie !!), tu as une soixantaine de branches et quelques beaux bouquets de coton pour environ 20€ ! Voici le résultat en photos :

déco noces coton

déco noces coton

Toutes photos : Photos personnelles

Au final, nos invités étaient ravis. Certains découvraient notre maison et notre chantier pour la première fois. La météo était avec nous, et cette petite pause festive nous a redonné du courage pour nous remettre dans nos travaux après une petite période de baisse de notre motivation. Nos amis ont même respecté la tradition, et nous ont offert un magnifiiiique bocal en verre rempli de coton !

L’année prochaine, on remet ça avec les noces de cuir… Va falloir faire preuve d’imagination pour la décoration ! Mais on risque d’avoir des cadeaux plutôt marrants !

Et toi, tu es mariée ? Le mariage a changé quelque chose dans ton couple ? Tu as fêté tes noces de coton ? Comment ? Viens nous raconter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

18   Commentaires Laisser un commentaire ?

issabill (voir son site)

Sympa cette petite fête!
Moi j’ai eu le malheur de me marier le week-end où a lieu traditionnellement le Hellfest, où se rend mon mari : du coup, je passe mes annivs de mariage toute seule 🙁
Mes noces de coton étaient moins funky : enceinte de quelques semaines à peine, je suis partie en week-end toute seule chez mes parents qui n’étaient pas encore au courant, et j’ai du cacher mes nausées persistantes, pendant que mon mari s’éclatait à l’autre bout du pays : je n’en garde pas un super souvenir ahaha

le 16/12/2015 à 09h13 | Répondre

Mangue

Oula oui pas très fun pour toi votre premier anniversaire de mariage… vous vous êtes peut-être rattraper pour les suivants !
Le Hellfest, c’est immanquable pour les fans de métal, peut-être que nous y avons croisé ton mari (qui lui a bien dû arroser ses noces de coton à coup de pintes de bières!).
Je pense que la présentation de ce super festival fera l’objet de mon prochain article !

le 16/12/2015 à 13h15 | Répondre

Laure Papiers et Pm

Super !une petite fête pour les noces de cotons à la fois simple mais chic… tout ce que je veux!!! Et en plus j’adore tes fleurs de coton je vais te piquer l’idée pour cet été 😉 Merci pour le partage 😀

le 16/12/2015 à 11h58 | Répondre

Mangue

Merci ! Les fleurs de coton sont très faciles à réaliser. J’en ai gardé plein, ça décore mon bureau !

le 16/12/2015 à 13h11 | Répondre

Mme Grognote

Ah ah ah je me reconnais tellement dans tes paroles : « je donne un nom différent en fonction de mes interlocuteurs jusqu’au moment où j’oublie quel nom j’ai donné à qui » ?? c’est exactement ça !!!
Nos noces de coton à Chéri et moi c’était au mois de Juin dernier, pour nous ça été l’occasion d’un week-endweek-end avec nos amis proches à la maison de campagne de Chéri, en Auvergne. Un super week-end sous le soleil où nos amis nous ont fait un beau cadeau pour nos un an de mariage !
On prévoit de remettre ça pour les deux ans,les noces de cuir aïe aïe aïe !!!!

le 16/12/2015 à 12h55 | Répondre

Mangue

Professionnellement ça m’a joué des tours cette histoire de nom… la dernière en date était la réservation d’un billet d’avion au nom de Mme Sauron alors que mon passeport est mon dernier document encore au nom de Mme Mangue, les agents de sécurité m’ont fait les gros yeux !
A l’Auvergne, une des plus belles régions du monde ! Si vous avez des idées de déco pour les noces de cuir je suis preneuse 😉

le 16/12/2015 à 13h20 | Répondre

Mme Grognote

On avait pas fait de déco mais c’est une idée effectivement pour les deux ans !
Une de nos amis prévoit déjà de nous offrir les combinaisons sexy en cuir !!

le 16/12/2015 à 14h00 | Répondre

Mme Grognote

Effectivement cette histoire de nom peut poser problème !
Je tâcherai d’être vigilante pour quelque chose de très sérieux comme un voyage avec contrôles à l’aéroport !
Je ne sais pas toi mais moi avant de me marier je pensais que la mairie allait me demander de choisir le nom que je voudrais porter une fois mariée ; garder le mien, prendre celui de mon mari, utiliser les deux… et que ça deviendrait officiel. Mais j’ai été surprise de constater que l’on nous demande rien du tout en fait !
Officiellement la femme garde toujours son nom de naissance. Libre à elle en revanche d’utiliser comme nom d’usage le nom de son époux. Ce qui provoque ce genre de situation où tu donnes spontanément tel nom à tel interlocuteur alors que tu donneras l’autre nom à tel autre… compliqué finalement tout ça !
J’ai refais faire ma carte d’identité après le mariage, j’ai choisi de marquer : « Nom : X (nom de jeune fille). Épouse : Y (nom de femme). »
Mais c’est vrai qu’aucun choix n’est demandé!

le 16/12/2015 à 14h09 | Répondre

MlleMora

Sympa comme idée de célébrer l’anniversaire de mariage avec les amis !
Nous, on se prévoit en général une journée pour nous deux. Bah oui, car on a eu notre fille pendant la 1ère année de mariage, donc, passer une journée en amoureux, c’est une fête ! 🙂

le 16/12/2015 à 13h06 | Répondre

Mangue

C’est aussi important de se préserver du temps en tête à tête, c’est super de garder une journée pour vous deux !
Chez nous on essaye de garder une soirée romantique en tête à tête tous les mois mais entre le boulot et le chantier c’est pas évident alors j’imagine à peine avec un bébé !

le 16/12/2015 à 13h24 | Répondre

pitch

De la même façon que nous considérions notre mariage comme quelque chose d’intime, nous ne célébrons pas nos anniversaires de mariage. Par contre notre anniversaire de rencontre est à mes yeux bien plus important, mais nous ne le célébrons que tous les 2, nos amis et nos familles n’ont rien a voir dans notre couple, je trouve donc ca étrange de le célébrer avec eux.

le 16/12/2015 à 13h13 | Répondre

Mangue

Je ne vais pas revenir sur les raisons qui nous ont motivé à organiser cette petite fête avec nos amis si je ne ferai que reprendre ce qui a été dit dans l’article. C’est vrai que nos familles et nos amis ne sont pas impliqués dans notre couple et qu’il ne s’agit pas de mettre notre couple à l’honneur comme pour un mariage mais c’est une jolie occasion de se retrouver et de faire la fête ensemble, surtout quand on habite loin les uns des autres. Nos témoins ont été particulièrement sollicités pour nous aider à préparer notre mariage et c’était aussi une façon de les remercier encore un an après.

le 16/12/2015 à 13h29 | Répondre

Mlle Moizelle

Je suis d’accord avec… vous deux. Ah ah! ça relance le débat! ^^ J’accorde beaucoup d’importance à notre anniversaire de « mise en couple » (parce qu’on ne se rappelle plus vraiment la date de notre rencontre, on fréquentait le même club de jeux… En revanche, nous nous rappelons très bien de notre première soirée de bisous et câlins, et c’est celle là qu’on fête!). Nous passons cette journée (fériée, donc du matin au soir) tous les 2, à faire des trucs d’amoureux, et cela ne nous viendrait pas à l’idée de fêter cela en famille ou entre amis. En revanche, comme pour un mariage où l’on invite les gens qu’on aime, et puisque c’est une occasion de faire la fête, de se réunir, et qu’on adore ça, on a aussi fêté nos noces de coton en invitant quelques personnes du mariage + ceux qui n’ont pas pu être là l’an passé… et on a passé une super journée entourés de ceux qui nous sont chers! (et qui ont joué un rôle dans notre mariage ou qui sont important dans notre histoire… donc pas tout à fait étranger à notre « couple »!)

le 18/12/2015 à 13h27 | Répondre

Miss Chat

Oh ça donne hyper bien ces branches de coton !!! Je suis complètement fan 😀
Ta table est magnifiquement décorée, félicitations !

le 16/12/2015 à 14h10 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’adore l’idee, c’est vraiment sympa !!!
On verra si je peux mettre ça en place en juillet 🙂

le 16/12/2015 à 16h35 | Répondre

yaelle

haha je viens de fêter mes noces de coton, nous n’avons pas fait de fête mais nous sommes partis en week end pour l’occasion… je me retrouve bien dans le changement de nom, encore du mal a me présenter comme madame, j’ai changer partout sauf sur mes papiers ce qui est un peu embetant ^^ … ca ne me choque pas une fête entre amis, apres tout le mariage est LA fête de célébration du couple a part si on se marie a 4 je ne vois pas en quoi c’est bizarre , personellement je pense plutot a me remarier tout les 5 ans plutot qu’a une fête annuelle mais chacun son truc 🙂

le 17/12/2015 à 15h07 | Répondre

Mlle Moizelle

J’ai aussi encore du mal avec le nom de famille… D’autant plus que mon nouveau nom, accolé à mon prénom, donne une allitération en S tout à fait désagréable. Il faut donc que je pense à dire mon nom avant mon prénom, c’est-à-dire le contraire de ce que je faisais avant… Donc la gymnastique est encore plus compliquée! ^^ C’est surtout au téléphone, par réflexe: « Bonjour, c’est Madame Truc et je… » Oups, je me suis encore gourée… Je ne me vois pas dire « euh non, en fait c’est Madame Machin, désolée! » je crois qu’on me prendrait pour une folle! :-p

le 18/12/2015 à 13h31 | Répondre

Milune (voir son site)

C’est une super idée je trouve. C’est ce que j’aurais aimé faire chaque année de nouveau une petite fête à chaque anniversaire de mariage, mais étant donné les critiques que nous avons essuyées de la plupart des membres de notre entourage car nous nous marions nous n’avons pas osé réitéré de fête. En Juillet 2016 cela fera déjà 4 ans que nous sommes mariés, nous fêtons chaque année nos anniversaires de mariage à deux dans de bons resto autour de chez nous. Pour les 5 ans j’aurais aimé réorganiser une fête uniquement avec les personnes qui se sont vraiment réjouie pour nous ( une cinquantaine je dirais ) mais je crois que nous n’auront pas le budget on garde ça pour les 10 ans ( ça nous laisse + de temps devant nous pour économiser ) et pour les 5 nous aimerions nous payer et payer à no témoins un weekend dans un bel hôtel !

le 22/01/2016 à 11h15 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?