Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mon voyage autour du monde – partie 4 : Chili, Argentine et Île de Pâques


Publié le 21 mai 2015 par MlleMora

Quatrième pays de notre tour du monde, le Chili est cette longue bande d’Amérique du Sud longeant le Pacifique. De forme originale et ponctué de montagnes, volcans et lacs, le Chili est fait de paysages majestueux et d’un mélange de cultures hispaniques et indiennes.

Nous y avons fait une première entrée après notre trip dans le désert d’Uyuni depuis la Bolivie. Le Chili partage sa frontière Nord avec la Bolivie et l’Argentine. Nous avons fait une halte de quelques jours à San Pedro de Acatama. Un coin assez touristique, mais hors du temps où l’on peut observer les étoiles, expliquées par un super astronome français qui plus est. Dans le téléscope, la lune nous dévoile ses cratères, et Jupiter ses anneaux : impressionnant !

Une balade dans la vallée de la Lune, avec ses paysages lunaires (d’où son nom) et des pauses déjeuner justes délicieuses. On ne s’attendait pas à découvrir une cuisine aussi bonne au Chili, c’est presque gastronomique dans certains endroits !

Vallée de la Lune - Chili

Crédits photo : Photo personnelle

Nous n’avions pas prévu d’aller en Argentine lorsque nous avons préparé notre trajet, mais voilà, au détour de conversations avec les autres voyageurs, et de la découverte d’un guide du Routard Argentine, on s’est dit : pourquoi pas ? On est juste à côté, allons-y !

Nous avons donc fait un petit trip en Argentine. L’occasion de découvrir les délicieux empanadas argentins à Salta, le bon vin, la bonne bidoche, l’architecture remarquable et le rythme argentin (la pause déj, c’est de 13h à 17h !).

À Cordoba, ville estudiantine agréable, nous en profitons pour aller visiter la maison du Che, non loin de là. On oublie souvent que le Che était Argentin avant d’être assimilé Cubain.

Cordoba - Argentine

Crédits photo : Photo personnelle

Mendoza, la ville argentine où la route du vin se fait bien à vélo nous séduit, ainsi que les paysages montagneux qui l’entourent.

Aux alentours de Mendoza - Argentine

Crédits photo : Photo personnelle

C’est vraiment facile de voyager en Amérique du Sud, les distances sont énormes, mais les bus de voyage sont confortables et font de très longues distances. Quand on a peu de temps, on peut prendre l’avion. Il n’y a pas ou peu de train, tout se fait en bus.

Nous revoici au Chili, à La Serena, ville au bord de la mer, où l’on peut aller observer la faune sauvage. J’ai adoré prendre la petite barque et découvrir les dauphins venir nager autour de nous, les lions de mer sur leurs rochers, les oiseaux et les pingouins (oui, oui, j’te jure, y a des pingouins au Chili !).

La Serena - Chili - otaries et lions de mer

Crédits photo : Photo personnelle

L’incontournable Valparaiso, ville toute en hauteur avec des dénivelés impressionnant et ses maisons toutes colorées offre une atmosphère bien romantique !

Valparaiso - Chili

Crédits photo : Photo personnelle

Nous descendons plus au sud, dans des villes édifiées au pied de volcans. Pucon, puis Puerto Varas. L’hiver commence à s’installer doucement, il n’y a personne car la saison touristique est plutôt l’été, mais nous passons de bons moments, entre nature et restaurants succulents. C’est la partie allemande du Chili, et on ressent bien le changement de culture. Les conducteurs sont beaucoup plus attentifs aux piétons, et il n’est pas rare de trouver des Chiliens sachant aussi parler allemand !

volcan Villarica - Pucon - Chili

Crédits photo : Photo personnelle

Nous poussons jusqu’à l’île de Chiloë, parsemée d’églises en bois de style scandinave, où il pleut presque tous les jours de l’année. Étonnant !

église en bois de Nercon sur l'île de Chiloé - Chili

Crédits photo : Photo personnelle

Enfin, nous remontons à Santiago du Chili, la capitale, qui nous paraît bien agitée après la quiétude des villes du sud.

Nous prenons l’avion pour aller sur l’île la plus isolée au monde : l’Île de Pâques !

Cette petite île de 2000 habitants, perdue au milieu de l’océan Pacifique regorge de mystères et d’envoutement avec ses grands Moai (tu sais, les statues qui tournent le dos à la mer et qui ont parfois d’étranges chapeaux sur la tête). Cette île possède une aura vraiment mystérieuse. Elle vit quasi exclusivement du tourisme, qui reste limité avec un seul vol par semaine (mais je crois que les choses ont changé maintenant).

Ile de Pâques

Crédits photo : Photo personnelle

Ile de Pâques

Crédits photo : Photo personnelle

Je ne dirais pas que ça vaut le coût d’y aller directement de France (ça fait un long voyage pour une île dont on fait le tour en 5 jours), mais en étant au Chili, c’est vraiment la plus belle occasion pour aller visiter cette île merveilleuse que nous avons adoré.

Le Chili fait partie d’une de mes destinations favorites pendant notre tour du monde, je ne saurais même pas dire pourquoi, peut-être parce que je commençais à me sentir vraiment à l’aise dans le voyage et plus sereine. Mais, j’ai vraiment beaucoup aimé ce pays tout en longueur, pour ses contrastes et sa diversité.

Le voyage en pratique

Durée : 32 jours au Chili (dont 5 jours sur l’île de Pâques) et 10 jours en Argentine.

Mode de transport : bus, bateau (et avion pour aller sur l’île de Pâques – je ne connais pas le coût du billet d’avion pour aller sur l’Île de Pâques car il était compris dans notre billet d’avion tour du monde).

Budget (il n’est pas forcément représentatif de ce que ça coûterait maintenant car c’était en 2011 ET en mode routard, même si on ne se restreignait pas trop, mais chacun a sa façon de voir le mode routard. Cela comprend pour nous : auberges, restaurants pas chers + musées et activités) sans billet d’avion, pour 2 personnes :

  • Chili : 1840€
  • Argentine : 500€
  • Île de Pâques : 500€

Et toi, tu as déjà visité le Chili et l’Argentine ? Tu es attirée par les moai de l’Île de Pâques ?

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !


Pssst ! Accueillir des voyageurs chez toi et gagner un complément de revenus, ça te tente ? Deviens hôte sur Airbnb !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nya (voir son site)

HAAAN l’Île de Pâques ! Je suis encore plus jalouse ! 😉 Quand je vivais en Nouvelle-Zélande, je m’étais renseignée pour y aller, mais comme tu dis : une fois sur place, on en fait vite le tour (je suis même étonnée qu’on puisse s’y occuper cinq jours…). Je la garde pour mon tour du monde.
Le Chili a l’air magnifique, et j’aime bien l’anecdote sur la partie allemande du pays.

le 21/05/2015 à 14h55 | Répondre

MlleMora

Hihi oui tu as raison pour l’île de Pâques, il faut vraiment l’inscrire dans un long voyage, car c’est vraiment le bout du monde ! On s’y occupe bien 5 jours, on prend le temps de vivre quoi…!!
J’ai beaucoup aimé le Chili effectivement, c’est super comme pays !

le 21/05/2015 à 16h56 | Répondre

Nya (voir son site)

Qu’est-ce que tu as fait, concrètement, sur l’île ? Des balades pour voir des moai, d’autres balades pour voir d’autres moai… ? 😉

le 21/05/2015 à 18h04 | Répondre

MlleMora

hihi ! Oui beaucoup de balades, (on peut en faire à cheval d’ailleurs), il y a aussi un cratère assez impressionnant à voir, et toutes les théories autour des moai à découvrir, et bien manger dans l’une des cahutes du stade de foot ! 🙂

le 26/05/2015 à 12h10 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

ton récit me donne de plus en plus envie de partir dans ces contrées lointaines… J’espère que tu nous parlera du Pérou car c’est dans nos projets (en même temps TOUS les pays sont dans nos projets…) ^^

le 21/05/2015 à 20h32 | Répondre

MlleMora

J’ai déjà parlé du Pérou, dans la partie 2 il me semble, c’était notre 2ème pays du voyage, c’était top !!
En reparlant de ces voyages, à chaque fois jme dis que j’ai envie de repartir au loin ! 🙂

le 26/05/2015 à 12h12 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?