Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

Comment je suis devenue végétarienne

À l’instar de ma chronique sur la façon de faire pour créer son entreprise, j’avais envie de compiler ici une série d’échanges avec des amis qui s’engagent sur la voie du végétarisme.

Cela fait dix ans que je suis devenue végétarienne. Ou plutôt, flexitarienne, puis végétarienne. J’ai eu pas mal de temps pour mûrir ma démarche, mon engagement et j’aimerais partager cela avec toi, qui te demandes si tu ne deviendrais peut-être pas végétarienne. Tout le monde ne souhaite pas se lancer dans l’aventure et je ne cherche à convaincre personne, mais si tu cherches déjà des pistes en cette direction, cette chronique pourra peut-être t’aider.

Mes endroits préférés en Nouvelle-Ecosse

La dernière fois, je te présentais ma petite province adorée. Aujourd’hui, je suis ton guide touristique : laisse-moi te transporter maintenant à travers ce petit territoire qui mérite d’être visité ! Voici donc mes 9 endroits favoris.

J’ai testé pour toi… un cours de pâtisserie

Comme tu peux le voir dans ma présentation, j’adore la pâtisserie.

On m’a offert il y a peu une carte cadeau pour deux cours de pâtisserie à l’Atelier des Chefs, à Paris.

Je me suis inscrite sur le site, ai entré le numéro de ma carte cadeau et je n’avais plus qu’à choisir un cours qui m’intéressait. J’ai décidé d’apprendre à faire des macarons.

Créer son auto-entreprise : par où commencer ?

Comme je suis à mon compte depuis 2007, les aspirants entrepreneurs viennent souvent me consulter pour me demander des conseils, et je me suis dit que ce serait intéressant de reprendre certaines réponses que j’ai données récemment, en espérant que les personnes concernées ne m’en voudront pas.

Si tu as envie de monter une activité indépendante, qu’elle soit complémentaire ou à plein temps, voici quelques pistes pour t’aider à y voir plus clair. Je parle ici de l’auto-entreprise parce que c’est le statut le plus simple aujourd’hui, mais c’est loin d’être le seul possible (tu peux aussi être en portage salarial, en EURL…).

La Polynésie en 3 semaines : mon bilan

Après t’avoir bien fait rêver avec les photos paradisiaques des différentes îles visitées, je reviens te parler de la Polynésie une dernière fois (après promis j’arrête) pour te faire le bilan de ces 3 semaines, île par île ainsi que pour te donner quelques conseils.

La pause déjeuner

Dès l’enfance, la pause déjeuner prend une place toute particulière et importante dans nos vies françaises (je dis bien françaises parce que je ne suis pas certaine que tous les pays du monde ait un tel rapport à la nourriture que nous !).

Je suis ch’ti

A mes yeux, les voisins et les collègues sont autant de liens que je peux lier aux gens: je souris, je plaisante, je regarde les gens dans les yeux, je leur pose des questions, je veux savoir qui ils sont vraiment, je parle de moi, je ris, je suis dans le lien, dès le début. Il y a quelques temps, quelqu’un m’a dit « oh, toi, ça se voit tout de suite que tu es du Nord, tu es tellement ouverte! » Pas de doute, je viens du Nord.

Pourquoi il faut arrêter d’utiliser ces images quand on parle de violences sexuelles

Le stock d’images « victimes de viol » est presque universel sur la toile. Recroquevillée sur elle-même, la victime est allongée sur le lit, assise sur le sol, de dos, dans une pièce sombre, ou en noir et blanc. Elle ne te regarde jamais directement. Soit tu ne vois pas ses yeux, soit elle a le dos tourné, ou encore, elle regarde par la fenêtre, par des stores, la lumière venant de dehors nous fait deviner les courbes de son corps, les blessures sont cachées mais suggérées, le contraste entre la luminosité extérieure et l’obscurité intérieure suggérant une douleur, une honte, un désespoir qu’on ne peut qu’imaginer.

Et toi, qu’est-ce qui t’anime dans la vie ?

Quand on est petits, on nous demande tout le temps ce qu’on voudra faire quand on sera grands. C’est une question louable, mais je pense qu’elle est imprécise.

On devrait plutôt nous demander ce qu’on voudrait *tout court* quand on sera grands.