Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

Les boules de Geisha : allier santé et plaisir

Après t’avoir fait découvrir un jouet pour bien débuter ta vie intime en solitaire, je te propose aujourd’hui un objet pouvant allier santé et plaisir. Et comme je l’ai promis la dernière fois, il peut aussi s’utiliser à deux, dépendamment des modèles…

Les boules de Geisha sont un accessoire indispensable dans deux domaines : la musculation du plancher pelvien et la réappropriation des sensations lors des rapports sexuels.

Tian cru

Tian estival

Une des recettes que j’adore l’été, parce qu’elle est rapide et savoureuse (et j’ai de nombreux retours positifs !), c’est le tian courgettes, tomates et chèvre.

À manger chaud, en plat pour le soir, ou avec des grillades, une viande blanche…

Livres la nuit

Ma liste de livres préférés, à relire année après année

La lecture est un de mes péchés mignons, même si je dois dire que désormais, avec mon boulot chronophage et les réseaux sociaux qui m’absorbent énormément, j’ai un peu mis de côté cette activité. SAUF en vacances, où j’aime découvrir des nouveautés, mais aussi relire mes bons vieux livres que j’aime tant…

Je te préviens, dans cette liste, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les âges !

Appartements modernes

Acheter sur plan : la réception de notre appartement

Nous avons signé l’achat de l’appartement officiellement devant un notaire en janvier 2014, pour une réservation faite mi-2013 auprès du promoteur et une réception prévue en juin 2015. Ça représente environ deux ans d’attente ! Oui, il faut être endurant et pas trop pressé.

Avec du recul, je me rends compte maintenant de tout le chemin parcouru. Finalement, c’est quand même un sacré projet, d’acheter sur plan !

Tatouage étoiles

Être enfin une adulte aux yeux de mes parents

Il y a quelques années, aux environs de mes 28 ans, j’ai fait une sorte de seconde crise d’adolescence. J’ai appelé ça en plaisantant « ma crise de la vingt-huitaine ».

On peut dire, si on veut résumer, que ça a été une période où mes relations avec mes parents, et surtout avec ma mère, ont été assez mauvaises. Je voulais être reconnue comme une adulte et, de leur côté, j’avais l’impression que cette idée coinçait complètement, qu’ils me considéraient encore comme leur petit enfant.

Gâteau coeur

La recette pour un couple heureux pour toujours ?

Tu le sais peut-être si tu me lis depuis quelques temps (ici ou ailleurs), je n’aime pas trop les cases, les étiquettes et tout les « il faut »… Et un livre comme Les hommes viennent de Mars, les femmes de Venus ne me parle pas vraiment… Comme si on était tous faits pareils ! (Oui, oui, il y a des hommes qui aiment parler de leurs sentiments et des femmes qui ne savent pas faire plusieurs choses à la fois !)

Pour m’auto-citer (même pas honte) : « La vie, c’est toujours beaucoup plus compliqué que ça. »

La recette ultra-facile des tomates séchées

Durant les beaux jours, c’est la période idéale pour préparer un condiment qui mettra du soleil dans ton assiette. Vraiment très très simple, et faisant toujours leur petit effet, les tomates séchées sont presque inratables.

Cette recette est parfaite avec la tomate de base du supermarché, celle qui n’a pas vraiment de goût, car elle permet d’en tirer quelque chose de bon. Quand c’est la pleine saison des tomates cerise, j’aime bien les utiliser car elles ont un petit goût sucré. Si tu cultives de bonnes tomates dans ton jardin et que tu en as trop, c’est aussi un bon moyen d’utiliser le surplus.

Maison en ruine

Une maison à soi

Avec mon mari, nous nous sommes mis en ménage en 2006. De là, nous avons déménagé tous les ans. Oui oui, tous les ans ! Trop petit, trop grand, trop vétuste… Bref, jamais bien. On nous disait souvent : « Tant que vous ne serez pas dans votre chez vous, vous ne serez jamais bien nulle part… »

C’est mon mari qui a commencé à fouiner sur le net. Et puis, petit a petit, l’idée a fait son chemin dans ma tête, et j’ai commencé à accepter l’idée d’acheter notre chez nous…

Au pair avec enfants

Bref, j’ai été jeune fille au pair

J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de clichés autour de l’image de jeune fille au pair, mais qu’en fait les gens ne savent pas vraiment en quoi ça consiste (je n’étais pas dans une famille riche, je ne suis ni blonde, ni suédoise et je n’ai pas couché avec le père de famille, merci bien !). Aujourd’hui, je vais témoigner de mon expérience.

En 2008, j’avais 20 ans. J’étais jeune et insouciante et, je ne sais plus comment, j’ai décidé que j’allais passer mon été à m’occuper de gosses parlant anglais, en terres anglophones…