Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

Brock Turner et le viol ordinaire

Le viol ordinaire

À l’heure où j’écris cette chronique, début juin 2016, une affaire fait la une de tous les médias de mon côté de l’Atlantique : l’affaire Brock Turner.

Je te resitue le contexte : une jeune femme (qui souhaite rester anonyme) participe à une soirée. Elle boit trop, oublie la moitié de la soirée, jusqu’à se réveiller dans un lit d’hôpital. Elle a été trouvée la robe relevée jusqu’au cou derrière une benne à ordures, sur un campus. Deux étudiants qui passaient par là ont surpris un homme, lui aussi ivre, en train de bouger sur son corps nu alors qu’elle était inconsciente. Il s’enfuit, est rattrapé, maîtrisé, arrêté.

La messe est dite ? Et pourtant…

recette gnocchis patate douce et sauce orange

Recette du dimanche : gnocchis de patate douce, sauce menthe et orange

Voici une recette que j’ai testée récemment et qui m’a bien plu. Je l’ai intitulée « recette du dimanche », car elle demande tout de même un peu de temps.

Si, comme moi, tu aimes bien faire des patouilles cuisiner le weekend, ça te plaira. En revanche, si au-delà de trois étapes, tu t’impatientes, je te conseille d’essayer au moins la sauce (que tu peux servir avec plein d’autres types de plats). En effet, la sauce est vraiment rapide à réaliser, originale, et franchement délicieuse.

J’ai testé pour toi : le blanchiment des dents

Déménager à l’étranger entraîne de nombreux bouleversements de fond : la découverte d’un nouveau mode de vie, de nouvelles habitudes culinaires, et parfois, de nouveaux complexes qu’on n’avait pas jusqu’alors. J’ai mis quelques mois avant de prendre conscience qu’une bonne partie des personnes que je rencontrais avaient des dents blanches… très blanches… trop blanches pour être vraies ? Les dentitions n’étaient peut-être pas parfaites, mais d’un blanc surnaturel, laiteux. Littéralement, un véritable sourire de star.

Il n’en fallait pas plus pour voir naître un nouveau complexe : je me devais d’avoir des dents blanches. Pour mieux m’intégrer, tu vois ?

Changer sa cuisine : une dernière ligne droite pleine de rebondissements !

Mon mari, qui a posé trois jours pour être présent sur le chantier, accueille les deux ouvriers.

Les cartons déballés et le chantier à peine commencé, premier souci : le raccord d’eau et les tuyaux derrière l’évier ne permettent pas la pose des meubles comme sur le plan !!! Mon mari est en rage. Ce n’est pas comme si le cuisiniste nous avait confirmé la semaine précédente que les plans étaient en ordre ! C’est en stress à la dernière minute qu’il doit trouver un plombier. Et ce n’est pas le seul souci de cette journée !

Femmes puissantes

Coup de projecteur sur des femmes qui changent les choses à leur façon

Qu’est-ce que tu fais, sur le chemin du boulot, le matin ? Et en rentrant le soir ? Comment vas-tu au travail ? Est-ce que tu écoutes la radio ? De la musique ? Est-ce que tu lis dans les transports en commun ? Est-ce que tu observes le monde ? Est-ce que c’est TON moment en face à face avec les réseaux sociaux ?

Moi, ça fait cinq ans que j’ai un rituel tous les matins : je télécharge le podcast de Woman’s Hour, une émission de la BBC radio 4, qui parle de l’actualité, de phénomènes de société, de sujets graves et drôles, sous l’angle de… la femme.

Être métisse aujourd'hui

Un mélange de couleurs

« Tu es de quelle origine ? » est la question qu’on a dû me poser le plus souvent dans toute ma vie. Quand j’étais petite, je ne comprenais pas vraiment cette question. Je répondais « française », mais la réponse ne semblait pas convenir.

J’ai interrogé mes parents. Et là, j’ai réellement découvert que j’étais différente de mes petits camarades. J’étais métisse, ou plus précisément, café au lait. D’un père martiniquais et d’une mère française « de souche ». Bah oui, parce qu’en fait, on ne prend conscience de sa « différence » que dans le regard des autres.

Jeune diplômé et chômage

Quand on devient l’éternelle jeune diplômée chômeuse

J’ai 27 ans. Tu dois sûrement te dire que c’est l’âge où on a enfin un boulot stable, en lien avec ses diplômes, après une période « jeune diplômé » jonchée de CDD et d’intérim. L’âge où on a enfin le boulot auquel on aspirait.

Sauf que pour moi, ça ne s’est pas passé comme ça. J’ai l’impression d’avoir été victime d’un coma temporel depuis mes 24 ans, âge de l’obtention de mon diplôme d’ingénieur. C’était donc en 2013…

Bilan après sleeve

Un an et demi après ma sleeve

Tu te souviens de moi, par ici ? Il y a maintenant plus d’un an, je te racontais mon parcours, qui avait fini par m’amener à une sleeve. Sleeve qui allait changer ma vie (oui oui, rien que ça !).

Depuis ? Une perte de trente-quatre kilos, aujourd’hui stabilisée, et de nombreux changements.

Femme boudoir

Je suis en couple et je me masturbe

Je suis en couple depuis pas mal d’années, et pourtant, je me masturbe une fois par semaine, au moins. Mon homme est parfaitement au courant, même si je ne le préviens pas du moment exact de la chose. Il se doute probablement de ce qui se trame dans mon bain hebdomadaire, toujours trèèèèès agréable…

Pour nous, la masturbation n’est pas un tabou, chacun sait que l’autre se masturbe plus ou moins fréquemment, même si, comme je viens de le dire, nous gardons une part de mystère sur ces moments solitaires.

CDI comme prison

Mon CDI, ma prison !

Il y a déjà quelques années, j’ai enfin terminé mes très (trop ?) longues études​.

Quatre mois avant la fin, j’ai donc activé mon mode « recherche d’emploi ». Ça a été étonnamment facile. J’ai postulé à deux ou trois offres en candidature spontanée, et à une offre en ligne qui me correspondait très bien. Pour cette offre, j’ai été recontactée au bout d’une semaine, pour fixer un entretien deux semaines plus tard. En un mois, c’était plié : j’étais embauchée en CDI ! Bingo !