Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

Déplacements professionnels internationaux

Voyage professionnel : rêve ou cauchemar ?

Dans mon premier boulot, j’étais ingénieur de terrain dans une multinationale, et mon travail consistait à voyager aux quatre coins du monde pour rejoindre les différents sites où je devais intervenir. J’ai toujours adoré voyager, et la seule chose qui m’avait retenue jusque-là, c’était mes ressources d’étudiante, puisque mes horaires étaient incompatibles avec un travail à côté. C’est donc pleine d’enthousiasme que j’ai commencé mon boulot de nomade.

Je me suis vachement amusée la première année, à découvrir plein de chouettes endroits aux frais de mon employeur. Mais à la fin de ma première année, j’ai commencé à montrer quelques signes de fatigue.

Devenir adulte

Le jour où je suis devenue adulte

Dans quelques jours, j’aurai 28 ans. Ça fera donc dix ans que je serai majeure, dix ans qu’au regard de la loi, je serai adulte. Et pourtant, je ne me souviens pas de m’être réveillée le jour de mes 18 ans en me sentant différente, ou plus mûre, et encore moins adulte.

Alors oui, à partir de cette date, j’ai pu m’inscrire sur les listes électorales, et j’ai pu passer mon permis de conduire. J’ai même pu aller à la banque en mon nom, et faire le bilan de mon épargne, que j’avais le droit d’utiliser dès à présent. Mais au fond ? Je n’étais pas une adulte pour autant.

beignets oignons

Beignets de fleurs d’oignons

L’autre jour, mon marin et moi avons vu passer sur un écran d’ordinateur une vidéo nous apprenant à réaliser des beignets de fleurs d’oignons.

Tentés par l’expérience, nous avons décidé d’essayer, et voici ce que ça a donné.

Musées à visiter

Quelques musées à (re)visiter, et quelques sites pour des visites virtuelles

Pour cette chronique, je t’emmène dans un monde que, personnellement, j’affectionne tout particulièrement : les musées !

Comme je vais atteindre mes 26 ans dans quelques mois, je commence à déprimer en pensant à tous ces musées que je n’ai pas pris le temps d’aller voir et pour lesquels je vais devoir payer plein pot, puisque je ne bénéficierai plus de la gratuité réservée aux ressortissants européens de moins de 26 ans… Avant mon anniversaire, je me suis dit que j’allais partager avec toi ces quelques musées que j’adore, et dans lesquels j’irais volontiers refaire un grand tour !

Louer appartement

Acheter pour louer : commercialisation et bilan

Mon appartement était prêt à accueillir ses premiers locataires venus profiter de leurs vacances… Mais encore fallait-il les trouver. De l’agence immobilière au site de petites annonces généraliste, il existe une multitude de choix possibles pour louer son bien.

Dans ma situation, je souhaitais garder la main sur l’annonce, les tarifs et les disponibilités, mais du fait de la distance, j’étais dans l’incapacité d’assurer moi-même les accueils et la remise des clés. Je me suis donc concocté un petit cocktail maison pour concilier tout ça.

Il paraît que je suis bordélique

Sur mon bureau, tout à gauche, il y a une pile de documents indistincts. L’enchevêtrement de papiers lui donne une allure de tour en ruines, avec ses oubliettes pour factures vouées à la poussière, ses étages de magazines, son donjon fait d’un livre sur le Japon posé en équilibre précaire sur le tout.

Elle menace de s’écrouler au moindre courant d’air, et je la rangerai un jour, quand elle aura atteint des hauteurs de forteresse imprenable et représentera un réel danger pour ma vie – mourir sous une pile de factures, quelle mort idiote.

Beoin quitter travail

Pourquoi j’ai finalement changé de job

Conséquence du métier de recruteur externe : les horaires. Avec du 9h-19h30 minimum et deux heures de trajet aller-retour par jour, mes journées étaient pour le moins costaudes ! Avant bébé, pas de souci, je m’éclatais dans cette vie de femme active sans enfant. Après bébé… c’est devenu une autre histoire.

Mon patron autrefois si conciliant et prévenant s’est brusquement transformé en dictateur incohérent !

Première rencontre

Et leurs yeux se rencontrèrent…

Qu’est-ce qui est le plus improbable ? Le rencontrer dans une église pour la confirmation de la sœur d’une amie Couchsurfing, et tomber tellement sous le charme que ma peur des garçons s’est envolée et que je me retrouve à m’inviter à une soirée où j’ai cru comprendre qu’il serait ? À cette soirée, prétendre louper le dernier bus pour rester avec lui la nuit ?

Heureusement, la vie a souvent bien plus d’imagination que nous !

Recherche de maison

À la recherche de notre première maison

Ça y est, on s’est décidés, nous voici à la recherche de notre premier chez-nous vraiment à nous ! Tout se goupille en faveur d’un achat immobilier : l’actuel appart en location déjà trop petit pour nous trois (et bien trop petit pour envisager de passer à quatre), des taux d’emprunt relativement bas, et enfin, une envie de changer d’air pour se rapprocher de la ville la plus proche (Mulhouse).

Une fois notre objectif d’épargne atteint, on s’est vraiment attelés à définir nos critères de recherche, ceux pour lesquels aucun compromis ne serait possible, et ceux pour lesquels on pourrait aviser selon le contexte.

Travailler pour une association

Travailler pour une association

Il m’est toujours très difficile d’expliquer mon travail à mes proches ou aux gens que je rencontre, et le plus souvent, je le résume à : « je travaille pour une association ». Si les gens veulent en savoir plus, je me fais un plaisir de leur expliquer, mais s’ils veulent vraiment comprendre, il faut bien qu’ils aient quinze minutes devant eux !

Si tu es dentiste, enseignant, ou cuisinier, la plupart des gens ont une idée de ce à quoi ressemblent tes journées. Alors que travailler dans une association, ça attise un certain nombre de fantasmes et de clichés !