Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

thailande

Mon voyage autour du monde – partie 8 : La Thaïlande

Ah ! La Thaïlande et ses plages paradisiaques, ses superbes temples… Le pays du sourire a fait du tourisme sa principale source de richesse. Les voyageurs « puristes » (j’entends par là ceux qui recherchent l’authenticité : à croire que l’authenticité ne se trouve qu’au fin fond d’une forêt… mais c’est un autre sujet) trouvent la Thaïlande trop touristique et dénaturée.

Je ne détiens pas la vérité, mais s’il y a beaucoup de tourisme en Thaïlande, on peut aussi trouver des coins où l’on croise beaucoup moins de touristes. Et puis, il n’y a pas de mystère : si les gens affluent vers la Thaïlande, c’est parce que c’est un magnifique pays, tant au niveau des paysages que de l’héritage culturel.

Déco DIY WC

Une déco 100% DIY, 100% gratuite

Un jour, Monsieur 2.0 et moi-même avons emménagé dans notre premier appartement à tous les deux, avec nos deux noms sur le bail. Grand pas en avant (ou pas, puisque nous habitons ensemble depuis notre première rencontre… mais ceci est une autre histoire).

Tandis que Monsieur 2.0, pour se sentir chez lui, se contente d’un PC (pourvu qu’il soit relié à l’internet), moi, ce que j’aime, c’est personnaliser l’espace.

Donc j’ai décoré. Et la première pièce que j’ai décorée a été… suspense… les WC.

égalité homme-femme

Se battre contre le sexisme ordinaire

Un peu comme Madame Givrée, j’ai mis du temps avant de réaliser que j’étais féministe.

En fait, je crois que je suis pas satisfaite du terme, non pas à cause de l’image négative de la féministe un peu harpie et castratrice (ça, c’est plutôt le problème de mon mari, qui est féministe mais qui, du coup, n’utilisera jamais ce terme), mais parce que mon côté linguiste trouve qu’il porte à confusion.

Parce qu’il met en avant le terme femme… Alors que ce n’est pas de ça dont il s’agit. Il s’agit d’œuvrer au quotidien pour que hommes et femmes aient les mêmes droits et les mêmes libertés de choix.

Tenter d'atteindre

Ma recherche d’emploi, minée par mon manque de confiance en moi

Il y a quelques mois, fraîchement diplômée, je me lançais à corps perdu dans la vie active, la tête pleine de rêves et d’optimisme. Il faut dire que les statistiques étaient avec moi : un master en école de commerce, c’est un passeport pour l’emploi. Deux ans d’alternance dans une grande entreprise, avec des responsabilités ? Une expérience à l’étranger ? Bingo !

Sur le papier, mon profil avait une bonne employabilité, et ma conseillère Pôle Emploi m’a vite rassurée : le rendez-vous des quatre mois de suivi ne devrait jamais avoir lieu ! Je suis sortie de mon entretien encore plus optimiste, et j’ai commencé mes recherches.

Oui mais voilà, la réalité fait parfois un peu plus de mal que prévu !

Deuxième voyage en Islande : vers les Fjords de l’Ouest

À peine sortis de l’aéroport, nous avons bien sûr commencé par quelques achats de ravitaillement dès qu’un supermarché est apparu sur notre route.

Cette fois, nous avions réservé des appartements auprès de particuliers. Depuis Keflavik, nous avons dormi une première nuit à Reykjavik, puis avons pris la route de Patreksfjördur dans les Fjords de l’Ouest, sous un soleil radieux.

Maison fleurie

Notre maison, épisode 2 : les premières visites

Tu te souviens de moi ? Je t’avais laissée alors que nous nous apprêtions à commencer les visites dans le but d’acheter notre chez-nous !

En vérité, nous regardions des annonces depuis un moment, mais avions décidé de ne commencer les visites que quand M. Agrume serait parvenu à un accord avec sa boîte sur le montant qu’il toucherait. Histoire de ne pas être déçus au cas où un coup de cœur nous passerait sous le nez.

Dans les annonces visionnées, nous avons flashé sur une maison de village.

Grand-père

Le jour où mon grand-père a décidé que sa vie était finie

Mon grand-père était bipolaire. L’été tout allait bien. L’hiver il était tout le temps en dépression. Plus les années avançaient, plus la peur qu’il ne mette fin à ses jours se faisait sentir. Ça n’aurait surpris personne.

Cependant, en discutant ouvertement avec lui, on imaginait qu’il nous en parlerait, pour nous prévenir de l’imminence de son choix. C’était un bourlingueur et se voir diminuer ne l’enchantait pas du tout. Il commençait à souffrir quand il marchait et ça, c’était insupportable pour quelqu’un qui ne pouvait pas rester en place.

Pieds devant la mer

J’ai beaucoup de congés, mais je ne les aime pas !

Ça fera bientôt quatre ans que je travaille… C’est mon premier emploi, je suis vraiment chanceuse de l’avoir trouvé rapidement.

Mais pour tout te dire, je n’avais pas vraiment le choix : je DEVAIS vite trouver un emploi (situation familiale compliquée, aucun endroit où vivre après mes études), alors je n’ai pas envisagé de faire la difficile. Même si ce job n’était pas celui de mes rêves, il me permettait de louer un appartement. Finalement, le travail en lui-même s’est avéré réellement intéressant/attrayant, et il est assorti d’avantages non négligeables.

Parmi ces avantages : les congés !