Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

« Choppée dans un coin », la violence des inconnus sur les réseaux sociaux

« Quand à la question de l’agression sexuelle, je ne vois pas ce que ça vient faire là. T’as été chopée dans un coin ? Je ne pense pas. »

Voici la phrase que vient de rédiger un contact d’amie de contact (ou un truc comme ça) sur Facebook. Parce que, bien sûr, cette personne me connaît. Et ça l’autorise à me demander brutalement ce genre de choses, à présupposer que la question est forcément non, et que cela met fin à la conversation, validant ainsi l’opinion qu’elle avait exprimée juste au-dessus, par absence de réponse de ma part.

Le Havre, ville étonnante

Je suis née à Bordeaux de parents normands, qui se sont rapatriés en Normandie (un endroit qui me paraissait tellement loin et froid petite, car on y allait surtout l’hiver) quand j’avais 11 ans. Nous avons déménagé à 10km du Havre, où je suis allée au lycée. Et pendant deux ans à l’université. Et j’y ai même fait mes photos de mariage !

Mais je ne me réclame pas vraiment de là. Peut-être parce que je n’y ai pas habité (et les environs sont bien différents de cette ville-là). Peut-être parce que je trouve difficile d’en être fière (« Je suis née à Bordeaux. », ça en jette un peu plus).

Mais j’aime tout de même cette ville étonnante. Et je crois que ça vaut le coup de la faire découvrir.

cosplay

Je débute le cosplay

Tu connais le cosplay ? Ce mot-valise formé à partir de costume et play, désigne l’art de se déguiser en personnage de fiction. Il a vu le jour au Japon et évoque le plus souvent le fait de se déguiser en personnage de manga, d’animé ou de jeux vidéo, mais n’importe quel personnage de fiction s’y prête.

J’ai toujours admiré les cosplayeurs hors pair et je me suis lancée doucement là-dedans l’an dernier, profitant de la période d’Halloween pour créer mes premiers costumes.

Les langues en Belgiques

Les langues en Belgique : quand moules-frites riment avec conflits linguistiques

Au cours de mes lectures sur des blogs majoritairement français (de France) et de nombreuses discussions que j’ai pu avoir avec des « non-Belges » (notamment des Français, mais aussi des Britanniques ou des Italiens), je me suis aperçue qu’un pays où plusieurs langues étaient parlées de manière indépendante provoquait souvent une certaine curiosité chez mes interlocuteurs.

Je me suis donc dit que je pourrais te parler (une fois !) de ce que ça signifie, habiter dans un pays où tout le monde ne parle pas la même langue.

Recette de spéculoos maison

Ma recette de spéculoos maison

Qui ne connaît pas les spéculoos ? Ces petits biscuits à la cannelle qu’on rencontre sous la forme de gâteaux secs dans le commerce, et sous la forme d’un biscuit à la fois croustillant et moelleux dans les magasins artisanaux belges. Qui n’a jamais essayé de percer leur secret ?

J’en parlais d’ailleurs avec une collègue dans sa voiture l’autre jour (le covoiturage, c’est la vie), ce qui m’a donné très envie de faire des spéculoos. Et pourquoi ne pas partager la recette, justement ?

Cosmétiques naturels pour peau grasse

5 soins naturels pour les peaux grasses

Après les soins pour les cheveux, on continue dans les cosmétiques maison, et aujourd’hui, je vais partager cinq recettes pour prendre soin de ta peau grasse.

Et tout ça sans vendre un rein ni utiliser des produits toxiques pour toi et pour la planète (sans parler des animaux sur lesquels on teste tous ces produits !).

Guerre à Alep

La bataille d’Alep

L’ONU s’est rassemblée récemment à New-York. Elle devait tenter de trouver le moyen de faire cesser cette guerre avant que la ville d’Alep ne devienne un gigantesque tombeau ouvert. Elle n’a cependant pas trouvé d’accord avec le représentant russe, qui qualifie cette réunion de « tentative pour faire oublier Mossoul ». Ce dernier affirme même que, lorsqu’ont été réunies les conditions pour faire passer l’aide humanitaire, l’Occident n’en a proposé aucune.

Moi, loin de comprendre cette politique et ces jeux de pouvoir, je ne vois qu’une chose : des représentants se rejetant la faute n’ont jamais fait évoluer quelque débat que ce soit.

La polynésie en trois semaines : première partie

Après environ vingt-huit heures de vol, nous nous sommes ENFIN posés sur l’île de Tahiti à 6h30. Le dépaysement a tout de suite commencé, car nous avons été accueillis sur le tarmac par un groupe de musique tahitien.

Après la formalité des douanes qui nous a paru durer une éternité, nous avons récupéré notre voiture de location et en route, le casse-croûte !

Les meilleurs livres de 2016

Mes coups de cœur littéraires de 2016

2016 étant tout juste terminée, j’ai décidé de partager avec toi mes coups de cœur littéraires de l’année, histoire d’occuper tes soirées d’hiver sous un plaid et avec une bonne tisane dans les mains !

Je précise que je suis une adepte des bibliothèques et qu’il ne s’agit donc pas forcément de nouveautés 2016.

Bore-out

Mon presque bore-out

On parle souvent de burnout. Enfin, disons qu’on en parle de plus en plus et qu’il commence à être reconnu par la société. Être débordé de travail, stressé, c’est possible, c’est acceptable.

S’ennuyer au travail, par contre, ce n’est pas quelque chose que l’on peut dire. On admet plus facilement que quelqu’un qui a beaucoup de travail soit stressé, mais si quelqu’un te raconte qu’il s’ennuie au travail et que ça le stresse, quelle sera ta réaction ?