Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

tarte tatin aux échalotes

Ma tarte tatin aux échalotes

Un jour, je suis tombée sur un filet d’échalotes bien caché et, par conséquent, non entamé depuis trois ou quatre mois. J’ai donc cherché une recette pour écouler rapidement toutes ces échalotes, et j’ai trouvé une recette de tarte tatin aux échalotes sur Marmiton.

Seulement, comme je n’avais ABSOLUMENT PAS prévu de faire une tarte tatin aux échalotes, je n’avais pas tous les ingrédients ! Voici donc la recette de la tarte tatin que j’ai faite (et que je continue à faire depuis), garantie 100% minimum syndical.

Trek semi-itinérant de 15 jours en Islande

Suite à notre séjour accompagné en Finlande et aux très bons conseils de notre guide, nous avons voulu retenter l’expérience « groupe » en Islande, cette fois-ci.

Nous avons opté pour une formule encore plus sportive et plus « roots » qu’en Finlande, avec un trek semi-itinérant pour voir les principaux sites et parcs naturels du sud de l’île.

Chômage des jeunes

Le chômage et les jeunes

J’ai 27 ans, et je suis titulaire d’un BTS comptabilité, d’une licence, ainsi qu’un master communication/marketing. Je suis sortie de mon master en 2013. Et depuis ?

J’ai l’impression de me battre pour obtenir un emploi et éviter à tout prix le chômage tant redouté ! J’ai accumulé les CDD sur mon CV : assistante commerciale (neuf mois), chargée de communication (cinq mois), etc. J’ai envoyé un nombre incalculable de CV ! Mais à chaque fois, je tombe sur des entreprises qui recherchent le mouton à cinq pattes…

Lapin de compagnie

Adopter un lapin quand on approche de la trentaine et qu’on n’a pas d’enfant

Je suis une fille à chats. Je les trouve marrants et affectueux. Mon homme les aime bien aussi, mais de loin, car il y est allergique. De plus, il est ce qu’on appelle un homme à chiens. Je pourrais faire un petit effort, et offrir à ma moitié une jolie boule de poils qui aboie. Seulement, il y a un autre problème : on habite en appartement, et les chiens sont interdits par notre propriétaire.

C’est à ce moment que je me suis souvenue de ma joie lors de mon huitième anniversaire, quand mes parents m’ont offert un lapin. J’en parle à ma moitié, qui accepte à la condition que je m’en occupe seule. Marché conclu !

Donner on sang et ses organes

Mon sang, mes plaquettes et mes organes : à partager

Aussi longtemps qu’ils ont pu le faire, mes parents ont donné leur sang régulièrement. Sans vraiment le chercher, ils m’ont montré un exemple que j’ai eu envie de suivre dès que j’ai eu 18 ans.

Toujours dans l’esprit de partager ma bonne santé avec d’autres qui n’ont pas cette chance, j’ai commandé une carte de donneur d’organes il y a quelques années. Je ne suis qu’une petite vie sur cette terre, je ne fais pas de grandes choses, mais si je peux aider les autres pendant ma vie, et même éventuellement après mon décès, je pense que c’est bien que je le fasse.

Lutter gaspillage alimentaire

Pour éviter le gâchis en cuisine

Certaines personnes sont émétophobes, d’autres sont musophobes et moi, je suis gâchis-phobe. J’ai horreur de gâcher, ça m’angoisse et me met mal à l’aise, aussi bien mentalement que physiquement. Je n’ai aucun problème à recycler ce qui m’encombre, mais le gaspillage me donne des sueurs froides.

Voici donc quelques astuces pour ne pas gaspiller en cuisine, élaborées au fil des ans. Je ne mets pas forcément tout en pratique en même temps. Et évidemment, rien ne t’oblige à en faire autant.

Dramas asiatiques

Le drama : la série télévisée asiatique

Le drama est une série télévisée asiatique. Dans cet article, je vais surtout te parler des dramas japonais, coréens et taïwanais, parce que ce sont ceux que j’ai l’habitude de regarder, et que donc, je connais le mieux.

La principale différence avec les séries américaines (outre la langue, hein !), c’est la durée. Les dramas ne comportent en général qu’une saison (deux dans certains cas) d’une dizaine d’épisodes pour les japonais, une quinzaine pour les coréens et une vingtaine pour les taïwanais. Comme ce sont des formats assez courts, il y a énormément de sorties dans une année.

Vieillissement grands-parents

Papy vieillit, comment l’aider ?

Jeune femme de 23 ans, je me retrouve confrontée au vieillissement de mes grands-parents et aux soucis qui vont avec. En effet, on peut se dire que tout va bien pour eux. Qu’il est logique que Mamie ne sorte plus beaucoup de chez elle vu son âge, et que Papy me pose régulièrement les mêmes questions sur mes études, car il n’est pas allé à la fac.

Mais voilà, depuis quelque temps maintenant, dans le cadre de mes études, je sais que tout ça n’est pas si normal. Certes, le vieillissement peut expliquer un certain nombre de choses, mais aujourd’hui, à travers ma petite expérience, je voudrais partager avec toi des choses plus ou moins simples à mettre en place pour essayer d’améliorer la vie de nos aînés.

Déplacements professionnels internationaux

Voyage professionnel : rêve ou cauchemar ?

Dans mon premier boulot, j’étais ingénieur de terrain dans une multinationale, et mon travail consistait à voyager aux quatre coins du monde pour rejoindre les différents sites où je devais intervenir. J’ai toujours adoré voyager, et la seule chose qui m’avait retenue jusque-là, c’était mes ressources d’étudiante, puisque mes horaires étaient incompatibles avec un travail à côté. C’est donc pleine d’enthousiasme que j’ai commencé mon boulot de nomade.

Je me suis vachement amusée la première année, à découvrir plein de chouettes endroits aux frais de mon employeur. Mais à la fin de ma première année, j’ai commencé à montrer quelques signes de fatigue.

Devenir adulte

Le jour où je suis devenue adulte

Dans quelques jours, j’aurai 28 ans. Ça fera donc dix ans que je serai majeure, dix ans qu’au regard de la loi, je serai adulte. Et pourtant, je ne me souviens pas de m’être réveillée le jour de mes 18 ans en me sentant différente, ou plus mûre, et encore moins adulte.

Alors oui, à partir de cette date, j’ai pu m’inscrire sur les listes électorales, et j’ai pu passer mon permis de conduire. J’ai même pu aller à la banque en mon nom, et faire le bilan de mon épargne, que j’avais le droit d’utiliser dès à présent. Mais au fond ? Je n’étais pas une adulte pour autant.